à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

Archives mensuelles : mars 2019

Rassemblement Montargis mars 2019

Rassemblement Montargis mars 2019

Un temps de chien? Non, plutôt un temps d’anglais! Vous voulez une preuve? La Place de la République est presque vide. Mais un amateur de belles anglaises trône sur son siège, le drapeau de l’Union Jack en berne faute de vent, à côté de la voiture. 

Rassemblement Montargis mars 2019

L’homme finira par rentrer se mettre à l’abri dans l’intérieur tendu de cuir de la plus belle et la plus rapide berline des années soixante: une MK2 S de 1966. 

Quand je vous dis que la place est vide, ce n’est pas exagéré. Une Mustang Shelby, une Ami 6 et mon OSI. 

Rassemblement Montargis mars 2019

Rassemblement Montargis mars 2019

« Il pleurait au bord du trottoir
Mains dans les poches, triste regard
Les godasses qui traînent sur le bitume
L’ cerveau barbouillé d’un méchant rhume
Pas plus d’amis que de mouchoir
Se laissait aller au désespoir
C’est plus poli de faire ça chez soi
Mais de chez-soi, il n’en avait pas…

En sifflant « Chantons sous la pluie »
S’en furent dans la ville engloutie
En suivant l’homme si malheureux
Qui déjà se sentait beaucoup mieux
La la la la la  » 

Rassemblement Montargis mars 2019

Je vous rassure, Michel ne pleure pas. Même par ce temps de cochon, dans sa tenue de gentleman farmer, il garde son sourire moqueur. Point ici de désespoir. Les deux voitures ont un point commun, celui des doubles optiques, apanage des voitures de grande classe. 

Le bar Le Dandy a changé de propriétaire. Il est ouvert. L’occasion d’aller prendre une boisson chaude à l’abri. Le choix des sachets de thé est grandiose! 

Rassemblement Montargis mars 2019

Rassemblement Montargis mars 2019

L’Ecurie du Gâtinais est présente également avec cette Cortina 1600 E, déjà vue lors des rassemblements de Bellegarde. Quand la Taunus était construite en Allemagne, la Ford Cortina était assemblée dans l’usine de Dagenham (Essex). 

Rassemblement Montargis mars 2019

Construite en Grande Bretagne, cette voiture était un best seller dans les années soixante-dix. Vous remarquerez les roues Rostyle. 

Le moteur est un 4 cylindres Kent, celui de la GT. 

Rassemblement Montargis mars 2019

La version 1600 E sera présentée au salon de Paris en 1967. C’était une version plus luxueuse. 

Pour finir, cette Lancia Beta Monte-Carlo de l’Ecurie du Gâtinais. Motorisée par un moteur moins puissant, elle sera commercialisée aux US sous le nom de Scorpion. 

Rassemblement Montargis mars 2019

Rassemblement Montargis mars 2019

 

Automobile ancienne à votre service

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich

Quand vous avez rendez-vous chez le client, que vous avez une paire d’heures à tuer, et que le musée de la marque est situé juste à côté de la salle de conférence, forcément l’envie de visiter ce lieu rare devient une évidence. Vous avez devant vous le siège social. Il date de 1973. L’architecte a voulu faire référence à un moteur quatre cylindres. Le bâtiment est classé monument historique de Bavière. 

DSC08363

Comme toujours les grands constructeurs automobiles impactent la ville de leur usine mère. A Munich, nous sommes sur le territoire de BMW. 

De nos jours l’emblème BMW se compose de trois couleurs, le bleu, le blanc et le noir. La couleur noire est synonyme d’élégance et d’excellence, le blanc représente la pureté et le charme. La couleur bleue signifie la puissance et la fiabilité des produits. Les quatre quartiers représentent une hélice en rotation pour rappeler le passé de constructeur de moteurs d’avions. 

Au fil des années le logo BMW a peu changé. Celui de cette ancienne affiche a été crée en 1923. Le premier date de 1916. Il était très similaire mais les lettres et les cerclages dorés étaient plus fins. 

Musée BMW Munich

Aujourd’hui les cerclages sont du même bleu que les cadrans.

A l’intérieur, le musée frappe par l’espace, la verticalité des véhicules exposés et par le côté un peu futuriste de l’architecture. 

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich

Dès le tourniquet franchi, on remarque cette, comment dire, sculpture, oeuvre d’art ou machin. Tout est en mouvement. Est-ce un symbole d’innovation? Sur une surface de 5000 m2, le musée se décompose en deux grandes parties: les salles d’exposition des modèles remarquables de la marque et une partie consacrée à l’innovation et à la mobilité. Avez-vous remarqué que le mot « Mobilité » est maintenant mis à toutes les sauces?

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich. Ce serait une sculpture lumineuse censée représenter les principaux designs de la marque

Mais Bayerische Motoren Werke AG, c’est aussi des motos. Cette affiche date de 1920. 

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich

Spectaculaire ! Il n’y a pas d’autre mot pour décrire le mode de rangement des motos. Le bâtiment est constitué de niveaux qui laissent la place à des hauts murs. Un peu comme dans une ruche ou un pigeonnier, les motos s’agglutinent dans les deux axes. Ce n’est sûrement pas très pratique pour les ranger ou les récupérer, mais l’effet est garanti. 

Musée BMW Munich

Par contre prendre des photos en évitant les reflets est une véritable tannée. 

A l’origine (1916), BMW produisait des moteurs d’avion, mais les motos arrivent bien avant de produire des automobiles qui ne seront commercialisées qu’à partir de 1930. Et vous avez sous les yeux le premier modèle: la R32 (1923 à 1926). On trouve déjà le « flat twin », ou boxer, qui va, et continue à, identifier la marque pendant longtemps. 

Musée BMW Munich

500 cc. La vitesse de pointe est de 95 / 100 km/h. 

Parmi les dizaines de modèles en exposition, je vous propose quelques exemplaires choisis. Si vous souhaitez avoir plus de détails sur l’évolution de la marque, je vous conseille le site suivant

Musée BMW Munich

RS 500 (492 cc) équipée d’un compresseur, produite de 1938 à 1949. Elle a gagné les championnats d’Allemagne

Musée BMW Munich

Prototype R7 de 1936. 790 cc. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich

Plus récemment, en 2010, Ayrton Badovini est sacré champion du monde dans la catégorie Superstock 1000 (motos distribuées dans le commerce avec des modifications limitées comme l’huile et les ressorts de fourche) au guidon de la fameuse BMW S1000RR. L’Italien assure la réussite de la marque en remportant la totalité des courses de la saison.

Musée BMW Munich

BMW rentre dans la cour des grands en compétition, mais exit le boxer. 

Pour revenir à l’ADN de la marque, les moteurs, une salle leur est consacrée, avec une enfilade de versions.

Musée BMW Munich

Moteur B20 de 1990 cc  monté sur les séries 3 de 2003 à 2005. En deuxième plan vous apercevez le 8 cylindres qui propulsait en compétition les M3 GTR de 2001 à 2005. 3997 cc 

 

Musée BMW Munich

Le R132 est un neuf cylindres de 27 litres qui propulsait Le Junkers Ju 52, avion de transport en tôle ondulée fabriqué par la firme allemande Junkers à partir des années 1930.  Il était fabriqué sous licence Pratt &Whitney. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1965, le patron du département course et développement moteur de BMW, Alexander Von Falkenhausen, achète cette Brabham BT7 et bat plusieurs records en 1966. Ces succès vont convaincre la direction de BMW de participer aux compétitions de Formule 2. Comme quoi l’initiative d’un homme peut provoquer des réactions en chaine.

Musée BMW Munich

Cette voiture qui parait si fragile peut abattre les 0 à 200 km/h en un peu plus de 10 secondes! Impressionnant.   

Mais si l’on revient en arrière, la première voiture produite par BMW est la 3/15. Ce ne sera pas une vraie création, puisque BMW rachète la société  Automobilwerk Eisenach qui produisait sous licence des copies d’Austin 7. Elle est nommée Dixi.  DA signifie ‘Deutsche Ausführung’ ou version allemande. 

Après avoir apporté des améliorations à la 3/15, BMW conçoit sa première voiture: la 3/20. 

Musée BMW Munich

Argumentaire de vente en six points. 

Musée BMW Munich

BMW 3/15 PS DA 2 limousine 1930 – 1931

Musée BMW Munich

BMW 3/15 DA 2 version utilitaire

 

 

 

 

 

 

 

En moins de dix ans on observe une énorme progression entre les petites Dixi précédentes péniblement motorisées par un petit quatre cylindres de 747cc et ce très beau coupé 327/28 de 1938. le 6 cylindres ne cube que 1971 cc, mais le constructeur offre ici une voiture de toute beauté, même si, à titre personnel, je trouve la forme des ailes un peu pataude. 

Musée BMW Munich

Portes suicides et parebrise en deux parties. 

Comme toujours chez BMW, le nom de la voiture rappelle la cylindrée. Je vous présente maintenant une 335 de 1938. C’est la plus grosse cylindrée construite avant la guerre par le constructeur. C’est justement la guerre qui va stopper le développement commercial du modèle qui ne sera produit qu’en 410 exemplaires, 

Musée BMW Munich

Dessinée par Fritz Fiedler. Vous notez que les phares sont inclus dans les ailes. 

L’avant est bien plus profilé et harmonieux sur ce remarquable exemplaire BMW 328 de course. Je lui trouve un petit air bestial. 

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich

Et voici une version cabriolet de 1938. Les phares sont moins exorbitants. Les ailes sont soulignées par une légère arrête. Le double haricot trône au milieu du nez. La voiture sera présentée pour la première fois lors des Jeux Olympique d’été de 1936 à Berlin. 

Musée BMW Munich

Le dessin est de Kurt Joachimson. Pas de chance, l’homme est juif et à l’époque de la montée en puissance d’Adolph Hitler et de ses idées… bref, le constructeur va faire passer la paternité du design à Fritz Fiedler.

 

Sans rivaliser avec le luxe des plus prestigieuses concurrentes anglaises, l’habitacle du touring n’en est pas moins dénué de sportivité, et je trouve la manométrie à fond clair sur un tableau de bord en aluminium du plus bel effet.   

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich

Le style Ponton caractérise cette BMW 502 de 1954 redessinée sur les bases de la 326. Les marchepieds disparaissent et les ailes se prolongent dans les portières. Celles-ci sont en ouvertures antagonistes. Tous modèles confondus il ne sera construit que 10 000 exemplaires de cette limousine. Il faut savoir que les 501 et 502 seront les premières véritables voitures que BMW va pouvoir produire après la guerre. 

Musée BMW Munich

Dessin de Peter Szymanowski

Après la guerre, une partie des usines BMW se retrouve dans la partie de l’Allemagne contrôlée par les Russes. L’usine de Munich a subi de gros dégâts. BMW ne peut, dans un premier temps, que reprendre la fabrication de motos. Quand la production reprend avec les 501 et 502, la concurrence est terrible et les comptes de l’entreprise plongent dans le rouge. Saviez-vous que Mercedes propose même de racheter BMW?

Quand on sait qu’aujourd’hui BMW fait partie du club des marques premium, il est amusant de se souvenir que c’est en partie grâce à l’Isetta que l’écusson à l’hélice existe toujours. 

l’Isetta de l’Italien Isomoto se vend mal en Italie et BMW rachète la licence de l’Isetta pour l’Allemagne et le Royaume-Uni. Comme pour la Dixi, la voiturette est améliorée. Le monocylindre deux temps est remplacé par un monocylindre quatre temps de 247cm3 qui équipe les motos BMW.

BMW met ainsi sur le marché un nouveau concept de véhicule économique propre, peut-être, à solutionner les problèmes de circulation et de stationnement en milieu urbain. Il est étonnant de voir comment l’histoire se répète: n’était-ce pas le concept de la Smart ? 

Musée BMW Munich

Cette voiture est comme certains chiens. De loin on se demande où est la tête et où est la queue. 

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au final l’Isetta se vend mal. Wolfgang Denzel, importateur de BMW en Autriche prend l’initiative (encore une fois) de faire réaliser une carrosserie par le designer Italien Giovani Michelotti afin de créer une voiture en utilisant le châssis et le moteur de l’Isetta 600: c’est la BMW 700. Elle sera produite à 180 000 exemplaires durant ses cinq années de commercialisation. 

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich

Malgré un petit moteur de 700 cc, et sans doute grâce à des solutions techniques performantes comme des suspensions à roues indépendantes, une direction à crémaillère et une boîte de vitesses à synchros (Porsche), la voiture se distingue en rallye. 

Musée BMW Munich

Un coffre aussi long que le capot. 

Dans cette salle, le musée restitue les grandes étapes des berlines de 1966 à 2006, c’est-à-dire depuis la 1600 jusqu’à la série 335. Quarante ans de berlines sportives s’affichent devant vous. 

Musée BMW Munich

4 cylindres BMW 1600 suivie des évolutions de la série 3. 

La BMW 2002 fait resurgir des souvenirs. C’était la deuxième voiture d’un ami. La première, une R8, a rapidement terminé sa vie dans le fossé d’un rond point. A 18 ans on n’est pas forcément préparé à des propulsions un peu joueuses. 

Il passa des heures à lui donner un aspect body buildé à coup de polyester et de ponçage. 100 chevaux c’était bien, mais la consommation n’était pas en rapport avec les moyens d’un jeune étudiant.   

Musée BMW Munich

Vous noterez que toutes les voitures exposées sont en superbe condition. Ce modèle date de 1968. 

 

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich  1500 1963

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich 1800 TI 1966. 

 

 

 

 

 

 

 

On avance doucement dans le temps pour atteindre le début des années 70. Avec son six cylindres de 2985 cc, la BMW 3.0 CSI abat le 0 à 100 en 7,7 secondes. En compétition, cette auto remportera de nombreuses victoires. 

Musée BMW Munich

Musée BMW Munich

En fait la carrosserie de cette 3.0 de 1975 paraît plus crédible dans le rôle de voiture de course, je vous l’accorde, d’autant qu’il n’y a pas que le costume. Le six cylindres développe la bagatelle de 430 CV. 

Musée BMW Munich

270 km/h. 

Une des curiosités de ce musée est la collection d’oeuvres d’art déguisées en voitures. La dénomination exacte est BMW Art Sport Cars. On doit l’idée à André Poulain, pilote et commissaire priseur, qui a imaginé de créer un lien entre les voitures de sport et l’art visuel. Le premier artiste à avoir mis l’idée en pratique est Alexander Calder. Le musée propose les quatre premières voitures ainsi décorées. 

Musée BMW Munich

On aime ou pas, c’est affaire de goût. 

Il y aura en tout dix neuf pièces uniques. Après la voiture peinte par Alexander Calder, c’est Franck Stella qui s’y colle. La décoration est faite de papier millimétré. Puis c’est Roy Lichtenstein qui peint un lever et un coucher de soleil sur les portières, évoquant le cycle cosmique des 24 heures (du Mans bien sûr). 

Puis ce sera au tour d’ Andy Warhol. En 1998, Wolinski embellit la carrosserie de la Porsche GT2 de jolies filles qui prennent un bain de soleil. Vous comprendrez que celle-là n’est pas au musée BMW! 

Celle que vous admirez maintenant est une réalisation de Jeff Koons, artiste nord américain. Travail fait tout à la main. 

Musée BMW Munich

Les lignes et touches de couleur représentent la puissance de cette BMW M3 GT2. Il est vrai que piloter les 500 CV qui ronronnent sous le capot ne doit pas être à la portée de tout le monde. 

Mais, comble de la coïncidence, une exposition sur ce thème se tient du 13 mars au 5 avril au BMW Brand Store, 38 avenue George V, 75008 Paris. Evitez juste les samedi, car le quartier est mal fréquenté en ce moment. Faites vous plaisir.  

Joli musée avec des motos et des voitures que l’on voit rarement en France. Et puis le centre de Munich est sympa. 

Musée BMW Munich

Automobile ancienne à votre service

 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

C’est la première sortie du club de Courtenay. Nous sommes tôt en saison et les prévisions météo, dont on sait qu’elles sont toujours à prendre avec circonspection, ne sont pas favorables, sans pour autant être catastrophiques. Par chance (ou est ce du talent?) j’ai prévu l’activité de l’après-midi dans un local couvert. 

Pas de visite culturelle au programme, mais une journée consacrée à 100% à l’automobile de collection. Le plat de résistance sera l’exposition du Parc des Expositions d’Orléans, avec une forte représentation de Citroën en raison des 100 ans  de la marque. 

Surnommée la “Petite Rosalie” par les pilotes, cette fort pimpante 4 cylindres 8 CV , est une réplique.

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Reconstruction similaire à la Rosalie des records qui a parcouru 300 000 km en 134 jours sur le circuit de Montlhéry à la moyenne de 93 km/heure en 1933. Toutes les voitures originelles ont été détruites.

Mais notre première étape est à Bellegarde, point de ralliement de l’équipe, puisque les participants sont partis de plusieurs points (un peu comme le faisaient les concurrents du Rallye de Monte-Carlo à la Belle Epoque). Nous sommes 11 personnes dans six voitures. Lionel dans sa Fiat X 1,9, Philippe et Isabelle en Simca, tout comme Michel et son épouse. Jean-François et Valérie roulent en Alfa. Jean-Pierre et Bernadette représentent la production US à bord de leur Plymouth Barracuda. Nicole et moi-même testerons la fiabilité de l’OSI 20 MTS qui sort d’une mise au point longue. Normalement, l’allumage électronique devrait avoir réglé le problème. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Notre couple présidentiel. 

Comme évoqué plus haut, la météo n’est pas fabuleuse. Il ne pleut pas, mais « le fond de l’air est frais ». Nous nous retrouvons donc dans le « café du Château » pour une boisson chaude. Le local est l’ancienne bibliothèque du château. Il appartient à la mairie qui le loue. C’est un café restaurant. Le cafetier est un mordu des Etats-Unis. Sa décoration est là pour le prouver.

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

En fait le local dans lequel se trouve le café est le pavillon d’Antin, un des bâtiments historiques de la ville. Il a été édifié par Louis de Pardaillan, Duc d’Antin, en 1717.

 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Dans la salle du restaurant une des peintures murales illustre l’entrée du château

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps maussade a sans doute découragé les collectionneurs, car nous sommes peu nombreux.

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Peugeot 504 coupé, Renault 16, Peugeot 203.

 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Alpine entre ses deux gardes du corps! 

 

 

 

 

 

 

 

Nous ne tardons pas à quitter le rassemblement pour rejoindre Lorris et un de ses restaurants: le Guillaume de Lorris. 

Si ce nom vous dit quelque chose, sachez que c’était un écrivain dont on ne connait pas grand chose, même pas ses dates de naissance et de décès. Il vivait au début du XIIIe siècle et n’est resté dans l’histoire qu’à travers le Roman de la Rose, ouvrage qu’il n’a même pas fini. 

Enfin, le restaurant est assez réputé dans la région, mais par chance nous n’étions que deux à y être déjà allé. Ce sera donc une découverte pour les autres. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Repas sympathique avec un choix de plat principal et de dessert. 

Nous quittons Lorris en début d’après-midi. Il nous reste une grosse cinquantaine de kilomètres pour rejoindre le Parc des Expositions. Il nous faut contourner Jargeau où la fête bat son plein et interdit la circulation automobile en son centre.

Cette exposition au Parc des Expositions est sans doute la dernière. Le bâtiment de 10 000 m2 va, dit-on, être détruit pour être remplacé par une Arena. 

Entre 1919 et 2019, Citroën a produit plus de 80 modèles de voitures. Tous ne sont pas présents mais ce salon en expose quand même un bon nombre.

Ce 10 HP  type A de 1919 est la première voiture construite en grande série en France. Vous vous souvenez peut-être qu’André Citroën était allé aux Etats-Unis pour comprendre le modèle de production d’Henri Ford. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Ces deux voitures sont des 10 HP de 1919. Seule la carrosserie les différencie. C’est Jules Salomon, père de la Zèbre, qui est chargé de développer le projet avec des objectifs précis: le véhicule doit être plus robuste, mieux équipé et moins cher que la concurrence. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si le thème principal de ce salon est centré sur la marque Citroën, de nombreuses autres marques sont représentées. Parmi celles-ci, quelques Américaines, dont cette Chevrolet master de 1936. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

La Peugeot 504 embusquée est celle de Claude, président du club AMR 45, organisateur du rendez-vous de Bellegarde.

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Plymouth 1948, Pontiac Silver Streak 1948

Je vous présente le plus ancien bolide de la journée: une Fortin Jourdain de 1906. Ce constructeur sera confidentiel avec un total de sept voitures construites uniquement. L’atelier était situé à Orléans, boulevard Jean Jaures. Le moteur est un Timonier. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

C’est la seule survivante des sept voitures construites

Vous avez sous les yeux deux Ford T. Toutes les deux datent de 1914. La noire a été livrée à l’état major Canadien pendant la guerre de 14 – 18.  

 

 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019 

Entre les deux Ford vous reconnaissez une Philos. C’est la quatrième fois que je vous présente cette voiture. Elle était déjà exposée l’an dernier sur ce même salon, mais elle a aussi participé en juin 2016 à la parade des arrières grand mères.

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Philos A4M de 1913

Restons dans les voitures d’avant guerre avec la marque Darmont, bien connue des cyclecars à trois roues. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Darmont Aéroluxe 1935

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Darmont spécial 1928 et Darmont Spécial 1927

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Passons maintenant au sujet principal de la journée: les 100 ans de Citroën. La plupart des modèles sont présents sous la voute du Parc des Expositions. Produit de 1935 à 1954 le T23U avait un PTC de 3,5 tonnes. Son nom provient de son poids de  2300 kg. La charge utile n’est que de 1500 kg.  En 1942 le PTC passe à 4,2 tonnes, puis à 4,5 tonnes en 1952.

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

U23 1953. La cabine est dérivée de la Rosalie et le moteur est celui de la traction

Moment d’humour avec cette reconstitution de la scène culte du Corniaud. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Qu’est ce qui y a ? Forcément elle va marcher beaucoup moins bien maintenant! 

 

On retrouve ci-dessous une 5 HP jaune de 1922, entourée à sa gauche d’une B14 dont l’année n’est pas précisée, mais qui devrait être de 1926 à 1928. Il en sera vendu plus de 120 000 exemplaires. 

La traction qui est tout à gauche est une 11 BL de 1950. Belle image de l’évolution de l’automobile sur 30 ans. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019: Exposition Orléans.

A partir du salon de 1932, les C4 et C6 disparaissent pour être remplacées par les Rosalies 8, 10 et 15 CV. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

De droite à gauche:  Rosalie 1936, Rosalie torpédo 1935, 7UA 1935, Rosalie 11UA 1935, Rosalie 10A 1933

les AC4 seront présentées au salon de 1928. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

AC4 1929

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

C4A 1929

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

C4G 1931 châssis long avec cave à pieds. La C4G propose une meilleure finition que la C4F, avec en particulier des pièces chromées et non nickelées.

Passer de la Citroën 2CV à l’Ami 6: c’est ce qu’ont fait mes parents. La leur était blanche, mais, comme pour le modèle présenté ici, c’était un modèle club. Je me souviens parfaitement du jour ou ma mère est venue me chercher avec le soir à l’école. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

 Ami 6 Club de 1968. Production de plus d’un million d’exemplaires entre  1961 à 1969.

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Diane Caban 1979

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Acadiane de 1982

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clin d’oeil sur cette rutilante Méhari. Cette voiture a été produite à presque 145 000 exemplaires. Sympa mais la position de conduite est particulière. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019 Mehari 1970

La GS va combler le trou entre l’Ami 8 et la DS. Très innovante, son design est signé Robert Opron. Diplômé des Beaux Arts, il commence sa carrière dans l’aviation, puis entre chez Simca. Il est à l’origine de la Simca 1100 et de la Chambord décapotable présidentielle. Pour tout savoir sur ce grand designer vous pouvez consulter ce site qui lui est consacré.                                                                     . 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

La maison Citroën va en vendre presque 2,5 millions

A côté d’une nouvelle AC4 de 1929, une ID 19 de 1963. Tout a été dit sur cette voiture extraordinaire, symbole du génie et de la capacité d’innovation du constructeur aux deux chevrons. Je n’ai rien à rajouter si ce n’est que le père d’un copain en avait une et qu’il faisait l’aller-retour Paris – Aix-en-Provence (à vive allure) toutes les semaines et qu’il en disait beaucoup de bien.  Si vous êtes curieux, vous trouverez une affiche publicitaire dans laquelle on voit Brigitte Bardot entre deux DS qui se font face. L’une possède la face avant du début. L’autre possède des phares profilés. la légende: « les stars amoureuses de la déesses ».

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Dans La Vie de l’Auto, un journaliste a titré son article sur la SM comme suit: « Quintessence de l’élégance française ».  Cette fois-ci, ce sont les bureaux d’études Citroën qui signent le projet. Le travail en soufflerie porte ses fruits: le coefficient aérodynamique est meilleurs que celui de la DS. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

SP de 1971. Faible succès commercial pour ce modèle qui ne sera vendu qu’à 13000 exemplaires. 

L’avant-dernière voiture que je souhaite vous commenter est cette Traction 11BL découvrable AEAT. Ici encore, c’est un modèle unique, le seul survivant des 3 tractions relookées par la carrosserie Garcia à Saint-Denis. Elle date de 1937, découvrable d’origine AEAT. En 1950 sa propriétaire la confie aux établissements Garcia (Darlmat) pour modifier la ligne. Initialement la voiture était rose et grenat. C’est dans cette livrée originale qu’elle participe à un concours d’élégance à Cannes.  L’histoire ne dit pas si les juges ont été sensibles…

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

11 BL découvrable AEAT 1937. La dernière restauration date de 2003. 

Je vais terminer par cette petite auto (au sens propre puisqu’elle mesure moins de quatre mètres). C’est une Amilcar Compound, badgée Hotchkiss. C’est l’ingénieur Grégoire qui en est le concepteur. Pour résumer rapidement, il y avait quatre types de carrosserie (coach, découvrable, cabriolet et fourgonnette), et deux moteurs. Les B38 et les B67. Le dernier est culbuté et développe 44 CV. 

Ce qui rend cette voiture particulière est son histoire. A l’origine c’était la voiture de François Duhamel, Directeur Commercial chez Hotchkiss. C’est une B67 produite en juin 1940. Vendue par l’usine à un garage Lyonnais (concessionnaire Hotchkiss bien sûr), elle est toujours restée dans le département du Rhône, où  Jacques, son actuel propriétaire, l’a achetée, dans un état abominable et incomplète. Le propriétaire précédent l’avait décapitée pour en faire un cabriolet, mais rien n’était terminé. Une bielle était passé à travers le bas moteur. Bref, après une longue restauration, Jacques a remis la voiture dans sa condition d’origine. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019 Amilcar compound

Nous rentrerons tous sans encombres, après une bonne journée et sans pluie. 

Balade club Courtenay Auto Moto Passion mars 2019

Automobile ancienne à votre service

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Salon Rétro & Mode Pin-up Gien février 2019

C’est la première édition du Salon Rétro de Gien. La curiosité me pique. Il fait beau, trop beau sûrement pour un mois de février, mais autant en profiter. La 2cv sera décapotée!

Si la voie directe est la RN7, je choisis de prendre les routes de traverse, celles par lesquelles nous passions avec les copains de club à l’époque où le cyclotourisme occupait mes week-end. Ce n’est pas plus long. Par contre, c’est beaucoup plus tranquille, et le chemin est idéal pour cruiser à 70 km/h, vitesse de croisière de mon fidèle destrier aux deux chevrons.

Passage obligé par « Les Choux », petit village ou l’on accueille encore les nouveaux habitants lors d’une cérémonie à la Mairie. 

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Le village des Choux fait partie du réseau Natura 2000. C’est un réseau écologique européen de sites naturels d’intérêt écologique, élaboré à partir des Directives « Habitats » et « Oiseaux ». Ici on protège l’habitat des chouettes. 

Gien est plus connu pour sa faïence que pour ses Pin-Up. La faïencerie est riche de deux siècles de savoir-faire (début en 1821). La manufacture propose un musée. Toutes les informations sont disponibles sur le site internet de la manufacture.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Affiche officielle de l’évènement.

Le salon est abrité dans la salle Guiry. L’accès y est aisé et le parking facile. A l’intérieur, les stands couvrent la période de 1940 à 1980. 

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Sur le parking réservé aux voitures et motos anciennes, rares sont celles et ceux qui sont venus en ancienne, et cela tant le samedi que le dimanche. C’est dommage. Le spectacle était donc à l’intérieur.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Chevrolet

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Pickup Ford

 

 

 

 

 

 

 

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Si l’on assimile  Vintage & Pinup aux publicités US, le vintage peut être aussi Français.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Tu as de beaux yeux, tu sais!

Observation: parmi les visiteurs, les femmes sont presque les seules à avoir fait un effort vestimentaire pour jouer le jeu du vintage. Et quoi de mieux que de poser devant une des voitures pour conserver un souvenir.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Un peu cabotines je ne sais pas, mais ces dames se prêtent volontiers à une séance de photos.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Un simple bandeau dans les cheveux et le tour est joué

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les boutiques présentes sur le salon, le choix des bandeaux est large.  La multitude de couleurs permet à coup sûr de trouver son bonheur pour assortir l’accessoire au reste de la tenue.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

J’étais venu dans l’espoir de trouver pour moi une tenue propre à participer à des dîners à thèmes ou à des concours d’élégance; la cible: les années 40 / 50. Ma déception est grande. Seuls quelques costumes de théâtre en fort mauvais état sont proposés. Par contre, ces dames n’ont que l’embarras du choix.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Robe fleurie

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

ou robe unie, à la taille bien marquée.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Ici l’étal propose des robes typées années 60 / 70. Certaines ressemblent à celles portées par les mannequins à l’occasion de la présentation de l’OSI 20 MTS en 1967.  

Un marchand propose des « tourne disques » anciens. Tout fonctionne.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Un peu de nostalgie avec ces radio Radiola. Radiola fait partie de l’histoire de la radio. A Levallois-Perret, cette filiale de la « Société Française Radioélectrique » (SFR) construit des postes récepteurs sous la marque Radiola. Pour tester les  récepteurs, elle diffuse des émissions expérimentales dès juin 1922.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Dans les années soixante-dix, une des couleurs à la mode était l’orange. Ce marchand en a fait le point de départ de sa décoration. Mobilier en plastique et téléphone à cadran rotatif complètent l’ensemble.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Ce téléphone ressemble diablement au SOCOTEL S63.

L’organisateur a pensé à tout: on trouve même un coiffeur – barbier qui se fait fort de raviver les coupes. C’est une très bonne idée.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

La photographe n’est pas loin pour immortaliser la nouvelle coupe. 

Ici pas de « food truck » mais un combi transformé en bar à bières artisanales.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Mais qui ose dire qu’il est resté insensible aux charmes de ces Miss, lauréates du concours Miss Pin-up Val de Loire 2018? Je vous propose ici les dauphines et l’élue. A chaque jour une tenue différente! Si l’envie vous prend de découvrir l’univers de ces jeunes femmes, n’hésitez pas à aller sur leur site.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

De gauche à droite, la première dauphine de Miss Internet 2018, Lady Valérie deuxième dauphine 2018, et Lady Fay première dauphine.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Tenue du dimanche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais le grand moment arrive avec l’entrée en scène de la dizaine de jeunes femmes candidates au concours des Miss Pin-up du Loiret.  Elles viennent de la région, vont défiler deux fois et expliquer leur définition de la Pin-up. Un grand moment de solitude en écoutant certaines d’entre elles.

 En ce qui me concerne, cet exercice est une première expérience, et le look de ces candidates n’a rien à voir avec les images de Pin-up que j’avais en tête: plus jeunes, plus découvertes et aux postures lascives sur de belles américaines. Ici ce n’est pas du tout le cas, et c’est tant mieux.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Et les gagnantes sont, de droite à gauche:

Deuxième Dauphine: Julie dans sa robe à cerises,

Première Dauphine: Adeline et son béret

Miss Pin-up Loiret 2019: Doriane.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Au grand plaisir des « bikers » présents devant la scène, le jury a décerné un prix « Miss Coup de Cœur » à Carole (robe noire à poix blancs); le compagnon de la belle roule en Harley. Ceci explique cela.

Retour tranquille en passant par Langesse. Bien que n’étant pas ouverte à la visite, l’église du village mérite un arrêt. C’est un exemple d’architecture religieuse romane primitive. Selon les historiens de la région, l’édifice date du XII siècle.

Lorsqu’éclatent en avril 1562 les guerres de Religion, Nicole de CUGNAC, alors propriétaire de la terre de Langesse et ouvertement huguenot, laisse son frère, seigneur de Dampierre, massacrer le curé de Langesse et réduire à l’état de grange l’église du lieu.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

De nombreux travaux réalisés au XIXe siècle feront perdre à cette église ses caractéristiques premières.

En cette belle fin de journée, l’étang est calme, à peine troublé par quelques oiseaux.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

 

Pour les mordus, rendez-vous à Paris les 23 & 24 mars au Paris Vintage Festival.

Salon Rétro & Mode Pinup Gien février 2019

Automobile ancienne à votre service

 

Abonnez-vous
< 2019 >
Septembre
LMMJVSD
      1
2345678
  • 15:00 -18:00
    2019.09.08

    Concours élégance Montargis septembre 2019

    Le club Sury Auto Collection organise le dimanche 08 septembre 2019 dans les jardins de l’hôtel de ville de Montargis, son nouveau concours d’élégance.  

    Concours élégance Montargis septembre 2019

    Le programme est le suivant:

    10h00                                         Exposition des voitures sur la place de la république à Montargis

    14h00                                         Mise en place des voitures dans les jardins de l’hôtel de ville.

    15h00                                         Début du concours

    17h00                                         Proclamation des résultats

     

    Attention le lieu du concours change par rapport à l’édition 2018.

    Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

    Citroën 2cv AZLP de 1956  (photo archives concours 2018) 

    Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

    Hotchkiss 411 de 1933 (photo archives concours 2018)

     

    Concours élégance Montargis septembre 2019

    Automobile ancienne à votre service

9101112131415
16171819202122
23242526272829
30