FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

La Faites de la N7 à Pougues les Eaux c'est avant tout une réminiscence des migrations estivales des trente glorieuses: des bouchons et de la voiture populaire. Difficile dans ces conditions de se frayer un passage au milieu de la foule.

FAITES de la N7 2016 Pougues Les Eaux

La route de Paris bien encombrée

La Faites de la N7 c'est aussi une vaste mobilisation de la ville de Pougues les Eaux, à en juger par les efforts que les commerçants ont réalisés pour décorer leur vitrine

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Un Citroën HY stylisé et Charles Trenet, "le fou chantant" en fond.

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Vélo d'époque et miniatures

Pougues les eaux

Paris Menton

La journée a commencée par une balade, road book à l'appui,  pour ceux qui le souhaitaient:

Une première boucle de 25 KM en remontant la Loire, un passage par le centre ville pour permettre aux visiteurs de voir les voitures qu'un animateur commentait.  Pour sans doute des raisons de timing, les voitures furent bloquées en amont pour fluidifier leur retour en ville.

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Voitures en file indienne comme au bon vieux temps des bouchons.

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

De l'avantage de rouler en 2 roues pour remonter la file

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Naturellement , les gens sont sortis de leur voiture pour discuter entre eux

Et puis une deuxième boucle avant de se garer dans la rue de Paris. Chacun était dès lors libre de se promener et d'accéder à l'ensemble des exposants.

Nous étions 4 du club Court Auto Moto Passion : Bernadette, Jean Pierre et moi même,  Thierry sa caravane et ses deux chiens étant sur l'aire de camping.

Faites de la N7

Les représentants du CAMP devant l'Hotchkiss 686 S49

Il n'y avait pas que des voitures populaires: on pouvait remarquer quelques beaux spécimens de voiturettes d'avant guerre à trois ou quatre roues:

Faites de la N7

Belle rénovation pour cette Amilcar

Faites de la N7

Morgan

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

C'est ce que l'on appelle un arrière profilé

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

3 roues MORGAN

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Tableau de bord minimaliste mais néanmoins complet

Il y avait deux élégantes Salmson de 1950, mais de carrosserie différente:

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

SAMSON S 461 de 1950. 10 Cv, 1,8 litre de cylindrée équipée d'une boite COTAL

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Cabriolet Salmson S4E 13 Cv  de 1950

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Delahaye 134 12 CV de 1935

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Opel kapitan de 1962 équipée d'un 6 cylindres en ligne de 2,6 litres et 15 CV

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Des voitures pour les petits.

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Jouets plus vrais que nature

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Des Citroën 2 cv de toutes les couleurs

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Et bien entendu des tractions à volonté

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Notons la présence remarqué d'une Armstrong Siddeley, marque peu connue qui produisit des voitures bourgeoises dans le plus pur style "Ponton" de la fin des années 60.

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Amstrong - Siddeley Star Sapphire des années 1950

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Peugeot 204 auto école

Quelques autos plus récentes et plus sportives

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Citroen Visa et Renault R12

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Regroupement de cyclomoteurs. Chacun reconnaitra celui avec lequel il ou elle allait au lycée!

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Avant les cabines de téléphone publiques ?

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Rétro camping

FAITES de la N7 2016 à Pougues Les Eaux

Thierry du CAMP, sa Peugeot 404, sa caravane, son canoë et ses chiens placidement couchés au pieds de la voiture

 

Pour voir plus de photos, suivez ce lien de la presse locale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous pour ne rien rater