à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Coucou, nous revoilà de bon matin. Le soleil est au rendez-vous. Tout va bien, ou presque:

L’isolation réalisée de pair avec le ciel de toit fonctionne bien. Par contre, la ventilation est insuffisante pour laisser la fraicheur de la nuit refroidir la caravane. Puisque les fenêtres sont fixes, j’ai du laisser la porte ouverte. De plus j’ai trouvé le couchage un peu court et calé à droite. Eh oui, une caravane c’est comme une tente: si elle n’est pas parfaitement à plat sur les deux axes, le dormeur subit les lois physiques de la gravité. Le matelas fait toujours 190 mais ce sont les pieds qui se calent sur le coffre à bagages. 

J’ai bien un niveau à bulles mais sans cale pour les roues cela ne sert qu’à constater la situation. C’est l’apprentissage. Pour ce qui est de l’axe tête – pieds, un ajustement de la hauteur du trépied va régler le souci. La nuit prochaine ce sera mieux. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

On voit bien que Korrigan penche vers la gauche. 

C’est la journée des châteaux! Souvenez-vous que le département du Cher en compte 173!  Nous sommes dans la partie du département que l’on nomme  » Boischaut et Marche ». Les guides conseillent de flâner de petites routes en chemins creux pour goûter aux charmes du bocage. 

Aussitôt dit aussitôt fait. A peu de distance du camping, j’ai repéré un château qui répond au nom de Bannegon. J’y suis de bonne heure mais l’intérieur ne se visite qu’à partir de 10h00. On peut néanmoins en faire le tour avant les visites.

La seigneurie de Bannegon est mentionnée dès le XIe siècle. C’est à la descendance de Guillaume des Barres que l’on doit la construction du château et de sa double fortification. L’histoire de cette place forte est directement liée aux guerres entre les protestants et les catholiques. Elle fait l’objet d’un siège de trois mois en 1568. Pillée et en partie ruinée, elle est rapidement réparée et réoccupée par les huguenots. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2. Pont-levis encore présent. 

Acheté par un amateur, une restauration est en cours, mais comme vous pouvez l’imaginer, elle va s’étaler sur de nombreuses années. Pour en avoir discuté avec un bénévole local, si l’aspect actuel peut faire peur, il parait que ce n’est rien comparé à ce que c’était! 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Les douves sont en eau grâce à la petite rivière Dauron. 

Le propriétaire et l’association du château proposent d’accueillir des évènements dont le plus classique est le mariage. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Le pavillon d’entrée à Bannegon est signé de 1568. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2: la cour d’honneur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut aussi vous dire que sans la « caradeuch », ma petite 2cv trottine presque comme une gazelle, allégée de quelques centaines de kilogrammes. 

Je continue donc ma route en direction d’un très beau monument: le château de Meillant, considéré par certains comme un fleuron du Berry.

Capture centre Meillant

Meillant proviendrait de Mediolanum qui signifie lieu central. Il a été confirmé par un géographe du nom de Adolphe-Laurent Joanne, que le centre de la France est le village de Bruère, à six kilomètres du château.

Sur la route Jacques Coeur, il est d’un tout autre style que Bannegon, quand bien même la seigneurie de Meillant trouve également son origine dès le XIe siècle. Une gravure de Claude Chastillon (1559 – 1616), ingénieur, architecte et topographe au service d’Henri IV, montre un édifice entouré de murailles et auquel on accédait par un pont-levis. Tout au long des siècles suivants, sur l’impulsion d’Etienne de Sancerre, puis de Charles Ier d’Amboise et de son fils, Charles II, le château s’est transformé pour proposer ce que vous voyez sur la photo suivante. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Sur votre gauche au premier plan, la chapelle date du XVIe siècle.

Avant de parler du château, je souhaite vous faire partager une petite partie d’une exposition de miniatures. Le propriétaire actuel, Aimery de Rochechouart, avec le concours de Philippe Velu, maquettiste de grande renommée, nous propose un passage accéléré à travers les époques. Pour cela sont exposées des reconstitutions historiques sous forme de maquettes. Chaque espace représente une période. J’ai trouvé la réalisation de très haute qualité. Ce sera la bonne surprise du jour. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Au Moyen -Age: son château fort et ses maisons à colombages.

Rétro camping dans le Berry épisode 2

A la renaissance: les fenêtres et balcons apparaissent ainsi qu’une galerie à la mode Italienne. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Le XVIIIe siècle voit apparaître les pièces telles que nous les connaissons aujourd’hui. Ici une chambre d’enfant avec son lit à la Polonaise. Le papier peint est assorti au tissu. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

L’espace XIXe met l’accent sur l’émergence des petits métiers, les échoppes et l’enchevêtrement des immeubles.  

Rétro camping dans le Berry épisode 2

En 1860: une gare de voyageurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour un site qui traite des voitures anciennes, cette scène du début de la construction des automobiles est du pain bénit. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Fabrication artisanale dans de petits ateliers. 

Pour en revenir au château, l’origine de la famille de Rochechouart remonte à l’an 960. La devise de la famille est: « Avant que la mer fut, Rochechouart portait les ondes ».  La famille a toujours été fidèle aux rois de France. Pour reprendre un écrit du général de Rochechouart, gouverneur de Paris de 1818 à 1825: « Nous pouvons affirmer qu’aucun siège n’a été soutenu ou entrepris, aucun combat célèbre n’a été livré, aucune grande expédition militaire n’a été accomplie ou tentée, depuis la première croisade jusqu’à la campagne de Russie en 1812 ou l’expédition d’Alger en 1830 inclusivement, sans qu’un ou plusieurs membres de notre famille n’y aient pris part ».

Tout cela pour vous dire que nous sommes en face d’une très ancienne lignée française. La marquise de Montespan, célèbre favorite à la cour de Louis XIV, était par exemple une Rochechouart de Mortemart.

Aimery de Rochechouart, Marquis de Mortemart et actuel propriétaire du domaine, est la trentième génération. Il vit et travaille sur place, en tant qu’éleveur, céréalier, pisciculteur et sylviculteur.  

Comme dans le cas de Sagonne, l’ouvrage était à l’origine une base défensive. Lors d’un passage de Louis XII, celui ci écrira : »Mon cousin, pour vous voir dans votre château, je m’y suis embourbé, et que le diable m’emporte si j’y reviens jamais ». Des marécages entouraient la forteresse en plus des fossés remplis d’eau. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Fait assez rare pour être noté, la terre de Meillant s’est toujours transmise par voie d’héritage.

Les pierres utilisées viennent des carrières de la Celle-Bruyère, comme celles utilisées pour la cathédrale de Bourges. 

Ce sont Charles Ier d’Amboise puis son fils, Charles II, qui font construire un corps de logis et la tour d’escalier polygonale qui fait penser au palais Jacques Coeur à Bourges. Des artistes Italiens vont y travailler. La tourelle est communément appelée la Tour du Lion. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Cette partie du château est de style Gothique flamboyant. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Cheminée traitée en fausse lucarne. 

 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Les deux « sauvages » entourés des « chauds monts », rébus pour Charles 1er, seigneur de Meillant & de Chaumont

Rétro camping dans le Berry épisode 2

C’est le lion qui est tout en haut de la tour qui explique le nom de « Tour du Lion ». 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue de l’arrière le côté flamboyant est moins prononcé. C’est dans cette partie du château que le Marquis vit. Pour des raisons que chacun peut comprendre, les photos à l’intérieur sont interdites. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Les anciennes écuries renferment une série de voitures à cheval. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Mais on y trouve aussi des automobiles. Elles n’appartiennent pas au châtelain, mais à un de ses amis. Peugeot 177BB, Citroën Trèfle, Lancia de 1935 et deux Delahaye. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Mais la deuxième surprise de la journée est de trouver ce coupé Hotchkiss d’avant-guerre (1937) dans son jus. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Au vu des phares et de quelques autres détails, il pourrait s’agir d’un modèle de transition. La lunette arrière est en deux parties. Les roues avant sont indépendantes (normalement cette amélioration ne verra le jour en série qu’après la guerre).

Ma petite 2cv et moi prenons à nouveau la route vers une autre forteresse de plaine de la région: Ainay-le-Vieil, dont la construction date de 1330-1340, sous l’autorité de Gilles de Sully, vassal du duc de Bourbon. Ce sera un lieu important dans la Guerre de Cent Ans qui nous a opposés aux anglais. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Quand on arrive par les jardins, le château se dévoile progressivement, caché par de grands arbres. 

Nous avons ici l’entrée d’une enceinte polygonale ponctuée de neuf tours. Si le pont-levis a disparu, tout l’arsenal défensif utilisé à l’époque est présent: châtelet d’entrée équipé de meurtrières et grille protègeant la porte. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Croquis 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Après que le château soit successivement passé dans les mains de la famille de Culan et de Jacques Coeur, ce sont les frères Jean et Charles de Bigny qui vont le moderniser dans le style de la fin de la période Gothique 1350-1500 (Gothique flamboyant). Acheté le 14 décembre 1467, les descendants de la famille de Bigny l’occupent depuis près de six siècles. Le corps de logis sur la photo qui suit illustre les transformations. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

On retrouve sur la façade de la tour d’escalier (ou tour d’honneur) des sculptures qui rappellent, en moins riche, celles observées à Meillant. Vous observerez aussi les deux loggias sur lesquelles nous reviendrons plus loin, et le lanternon de la tour, signes de l’influence italienne. 

Dans les moyens mis en oeuvre pour résister aux assiégeants, j’ai découvert l’usage fait des escaliers:

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Si l’on fait abstraction de l’usure de la pierre, cet escalier à vis ne présente pas de particularité.

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Mais à un certain niveau, la pierre est remplacée par du bois, de sorte que ces marches puissent être démontées si l’envahisseur a franchi les premières lignes. Un peu plus haut, c’est un palier entier qui est amovible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sommet des courtines, le chemin de ronde est soit couvert, soit à l’air libre derrière les créneaux. J’ai apprécié de pouvoir en faire le tour. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Les rambardes de sécurité attestent du souci des maîtres des lieux à assurer la sécurité du public

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Jolie charpente dans une des tours. Parfois les pigeons y ont élu domicile… 

Hélas, bien que centenaires, ces bâtiments bougent. Pour preuve la mise en place de repères pour observer et enregistrer l’évolution des fissures. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

J’ai observé plusieurs endroits tels que celui ci. 

Si de l’extérieur le château garde bien un aspect moyenâgeux, la cour intérieure offre une toute autre image. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Je vois très bien une exposition de voitures anciennes dans la cour. 

Lors de la construction, on prévoyait toujours une chambre pour le roi. Le plus souvent il ne venait pas. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

La chambre du roi et sa loggia vues de la cour. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

La cour vue de l’intérieur de la chambre du roi. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette cheminée monumentale est ornée des emblèmes royaux de Louis XII et d’Anne de Bretagne. 

Louis XII sera son dernier mari, auprès duquel elle est enterrée dans la basilique de Saint-Denis.  Auparavant elle avait été contrainte d’épouser Charles VIII à l’issue d’un siège de trois mois de la ville de Rennes. Tout cela pour vous dire qu’il y a aussi dans ce château la chambre de la reine. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Le grand salon. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2: salon plus moderne. 

Dernière visite programmée de cette journée avant de rentrer sur Bessais: le château de Culan. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Les premières traces  à Culan d’un « castrum cuslencum » par Gilardus de Linière remontent à 1080.

Pour ce que j’en ai compris, une motte est une sorte de colline plus ou moins artificielle sur laquelle on construisait les places fortes. Ici j’utiliserai plutôt le terme d’éperon rocheux sur lequel le village a été bâti, tant il domine la vallée de la rivière Arnon. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Il fait beau dans le Berry et ce seront quatre jours à exposer mon nez aux rayons du soleil. 

Du sentier qui dirige le visiteur vers la rivière et le jardin médiéval, l’impression d’invulnérabilité est d’autant plus forte. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Seule la partie résidentielle est toujours présente, car le reste de la place forte a été détruit en 1651 sur ordre de Richelieu, à la suite d’un assaut des troupes royales contre le prince de Condé, un des meneurs de la fronde des princes. 

Avant et après cette démolition partielle, quelques personnages célèbres y auraient séjourné: Jeanne d’Arc (1429), Louis XI (1465), et Sully. Plus récemment on cite Madame de Sévigné, George Sand et Chopin avant qu’ils ne se fâchent, et Ernest Renan. De passage en ville après la deuxième guerre mondiale, le général De Gaulle préféra passer la nuit dans une demeure particulière de la rue de l’Église.

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Le guide nous a beaucoup parlé du rapport entre les seigneurs et les hommes d’armes. C’est en observant les cheminées que l’on remarque que les plus belles d’entre elles sont au niveau des pièces réservées aux soldats. L’interprétation de notre guide est que cela est une marque de respect et de considération du seigneur pour son armée. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Richesse du manteau de la cheminée de la salle d’armes. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Simplicité du manteau du logis des seigneurs. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Austérité ou dépouillement du à l’absence de meubles et de tapisserie?

Les seuls signes extérieurs de décoration que j’ai pu observer sont ces portes peintes. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Toute la partie haute du château est visitable. On y admire bien sûr les charpentes, mais aussi les hourds en bois. Sortes de galeries en surplomb des murs, les hourds, à l’aide d’ouvertures verticales, permettaient  des tirs plongeants ou des jets de liquides ou d’objets sur les assaillants massés au pied des murailles, tout en restant exposé au minimum. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Charpente en forme de coque de bateau retournée.

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Les hourd, étant en bois, devaient être recouverts de peaux mouillées pour prévenir les incendies. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château de Culan a fait l’objet de nombreuses restaurations depuis 1950. Ce qui m’a par contre frappé dans le bourg, c’est le nombre de bâtisses vides, à vendre et parfois laissées à l’abandon. L’explication, selon un local, tiendrait dans l’absence de travail dans la région, et donc dans une dépopulation.  

Sept kilomètres après Culan, le village de Vesdun. En allant vers Nogaro pour rejoindre le Rallye National du club Hotchkiss, j’avais découvert une église peinte à Nohant-sur-Vic. Vous pouvez relire le reportage sur le sujet.

En fait nous sommes dans une région qui met en valeur ses églises romanes, et en particulier les églises peintes, comme l’église Saint-Cyr-de-Vesdun. C’est en 1861 que le clocher a été ajouté pour recevoir la grosse cloche qui était auparavant aux portes de la ville. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Cette église est devenue paroissiale en remplacement de celle brûlée par les protestants lors de leur passage en 1569. 

Dans les parties peintes, je vous propose ce qui est encore visible de la fresque de l’Annonciation  de la naissance de Jésus et de l’arrivée des rois mages. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Après cette brève visite je reprends la route sur mon fidèle destrier, a l’assaut de la forêt de Tronçais. La prochaine fois il faudra que je pense à fixer mes armoiries en lieu et place d’une vulgaire antenne radio ( enfin quand j’en aurai trouvé)!

Le retour se passe sans encombre au terme d’une boucle de 178 kilomètres. Pour tout vous dire, au bout de la quatrième visite, les particularités de chacun des monuments visités ont tendance à se mélanger. Le déchargement des photos sur l’ordinateur et un peu de classement vont aider à tout remettre dans l’ordre. 

Rétro camping dans le Berry épisode 2

Je recommande ce camping de Bessais pour son calme. 

Rétro-camping dans le Berry épisode 2

Automobile ancienne à votre service

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *