à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

Au jardin du Théâtre des Minuits

C’est quoi le Théâtre des Minuits?

Le Théâtre des Minuits, c’est d’abord une aventure dans un lieu. Des artistes de théâtre en recherche d’un endroit pour travailler découvrent l’endroit: des ruines, un corps de ferme, un grand terrain et une grange, le tout à Neuville-sur-Essonne, dans le nord du Loiret. Le projet démarre en 2002.

Le château est en ruine depuis très longtemps. Il n’a même pas de nom. Construit au XIIIe siècle, c’était un prieuré dépendant de l’abbaye Bénédictine de Ferrières-en-Gâtinais. Détruit pendant la guerre de Cent Ans, il n’est reconstruit que sur ordre de Louis de Blanchefort, abbé de Ferrières. Incendié à la fin du XVIe siècle, pendant les guerres de religion, il est laissé à l’abandon. Dorénavant on le connait sous le nom de « Château des deux tours ».

Au jardin du théâtre des Minuits
Le château des deux tours est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1928.

Il est six heures au clocher de l’église
Dans le square les fleurs poétisent
Une fille va sortir de la mairie
Comme chaque soir je l’attends
Elle me sourit
Il faudrait que je lui parle
À tout prix, et lui chanterai l’auto bleue

Adaptation du premier couplet des Mots Bleus du défunt Christophe

L’auto bleue est l’Hotchkiss modèle Artois d’un copain de club. Nous nous sommes donné rendez-vous devant le jardin. Lui est venu de Moret-sur-Loing. Chamousette étant toujours confinée, c’est la 2cv que nous avons choisie.

Au jardin du théâtre des Minuits
Au jardin du Théâtre des Minuits

Le Théâtre des Minuits est donc devenu un lieu de travail, d’hébergement et de spectacles. Mais c’est également devenu un jardin à visiter. Le confinement est terminé mais les gestes barrières sont toujours d’actualité. Le port du masque est obligatoire et le guide n’encadre que des groupes de dix personnes maximum.

A défaut d’avoir un masque sur soi, des masques lavables sont disponibles.

Au jardin du théâtre des Minuits
Au jardin du Théâtre des Minuits

Une fois le petit cours d’eau franchi, les visiteurs accèdent au jardin qui est divisé en quatre parties.

Au jardin du théâtre des Minuits
Au jardin du Théâtre des Minuits

Le Grand Jardin

L’accès au jardin se fait par la forêt interdite. Le concept de cette partie est de laisser la nature s’autogérer. Sous la direction de l’Arboretum des Barres (jardin botanique du sud de Montargis), un certain nombre d’arbres ont été plantés en 1988. Un sentier y serpente et donne l’occasion de voir des espèces telles que le bouleau de l’Himalaya. Le Betula Utilis est originaire de Chine, de l’Himalaya, du nord de l’Inde et du Népal. Il s’acclimate facilement même quand il y a peu de terre, ce qui ne l’empêche pas d’atteindre vingt à vingt-cinq mètres.

Au jardin du théâtre des Minuits
Il faut que l’arbre atteigne une certaine taille pour que la couleur blanche de son écorce apparaisse. Attention, cet arbre peut être allergène.

Une fois la forêt traversée, les ruines du château apparaissent.

Au jardin du théâtre des Minuits
Au jardin du Théâtre des Minuits

La Roseraie

La roseraie est la deuxième partie du jardin. Pour ceux qui ne connaissent pas André Eve, c’était l’ambassadeur des roses anciennes. J’utilise le passé car il est décédé en 2015. Je cite son nom car cette roseraie a été créée par lui. Il eut été dommage de ne pas profiter en voisin de ce célèbre rosiériste de Pithivier-le-Vieil.

Au jardin du théâtre des Minuits
Exposition ensoleillée et protégée par le mur d’enceinte.

La plupart du temps une petite pancarte précise la variété, mais quand le specimen s’est développé au delà de toute espérance, on ne peut ni accéder à l’écriteau, ni même le voir.

Au jardin du théâtre des Minuits
Rosier liane.

Pour tout dire, la météo du printemps ayant été exceptionnelle, je trouve que nous étions 10 jours trop tard. Certains rosiers étaient en fin de cycle de floraison. Nos amis britanniques ont l’habitude de dire que les rosiers ne sont jamais aussi beaux que lorsqu’il pleut. Cette roseraie est à faire plusieurs fois dans la saison, à deux ou trois semaines d’intervalle.

A l’inverse des rosiers modernes, les roses anciennes dégagent des parfums aussi délicats et discrets qu’envoutants.

Au jardin du théâtre des Minuits
Variété: Red parfum. Collection André Eve 1972. Hybride, grimpant et toujours au catalogue..
Variété la Belle Alsacienne. Rosier hybride moderne. Création André Eve en 2000.

C’est surtout le matin quand les roses s’ouvrent que le parfum est le plus fort.

Au jardin du théâtre des Minuits
Variété Sophie. Création Eve 1972. Buisson.

L’envers du décor ce sont les Prêles. Une vraie calamité. On peut se débarrasser des rats, pas des queues de rat!

Si dans votre malheur, ce sont des prêles des champs, vous pourrez toujours concocter une infusion contre les troubles urinaires… Mais si c’est de la prêle des marais, l’envahissante est en plus toxique!

Au jardin du théâtre des Minuits
Queue de renard, queue de cheval ou queue de rat, vous avez le choix.

Le rideau rouge

Après la roseraie, je vous présente le rideau rouge. Le concept demande à être précisé car le nom est quelque peu énigmatique. Quelques indices: en premier lieu, cette partie du jardin se trouve à l’opposé de la grange. Autre piste: les plantes seront toutes porteuses de fruits rouges: groseilles, framboises…

Au jardin du théâtre des Minuits
On est économe de l’eau au grand jardin du Théâtre des Minuits. Le paillage est de rigueur.

Enfin, la porte de la grange est rouge. Or la grange, c’est l’espace scénique en dur et abrité. La troupe y propose des représentations de théâtre, de cirque, de danse, des concerts et des expositions.

Les jardiniers ont souhaité ce face à face entre les plantes et la porte rouge.

Au jardin du théâtre des Minuits
Au jardin du Théâtre des Minuits

Les ruines du château jouxtent la grange. Considérant l’état de délabrement de l’ensemble, les chantiers de bénévoles organisés pendant l’été visent à consolider les murs et à ralentir et si possible stopper la dégradation.

Au jardin du théâtre des Minuits
Si vous souhaitez participer au financement des travaux n’hésitez pas à allez sur le site https://dartagnans.fr/fr/projects/le-chateau-des-deux-tours/campaign

La prairie

La prairie est, comme son nom l’indique, un espace herbeux laissé en jachère. Selon les besoins, il peut être fauché plus largement pour s’adapter aux besoins des spectacles et à l’accueil des spectateurs, mais pour l’instant seules quelques allées serpentent et permettent de rejoindre le point de départ.

Au jardin du théâtre des Minuits
Au jardin du Théâtre des Minuits

De retour aux voitures un peu de mécanique nous attend. Quelques kilomètres après le départ de Montargis, un bruit de roulement apparaît à l’arrière de la 2cv. Un bruit inconnu de mes oreilles et qui s’amplifie au fil des kilomètres. Le son est rauque. Malgré deux arrêts, je ne trouve rien qui puisse expliquer le phénomène.

Avec l’aide d’Yves, nous positionnons le cric et soulageons la roue arrière suspectée d’être à l’origine du bruit. Et là, l’explication nous saute aux yeux: la roue était en train de se desserrer! Constat d’autant plus surprenant que, la dernière fois que les roues avaient été démontées, c’était pour changer les quatre jantes, et cela remonte à deux ans! Un resserrage énergique règle le problème. On en profite pour vérifier les autres roues dont certaines prenaient le même chemin!

Au jardin du théâtre des Minuits
Au jardin du Théâtre des Minuits

Un petit coup de cidre étanche notre soif et nous repartons en direction de Nemours, lieu de séparation.

Ce jardin n’est pas extraordinaire ou formel comme celui de certains châteaux de la Loire, mais il renferme quand même une très belle collection de roses, et des idées originales. Ne serait-ce que pour cela il mérite le détour.

Automobile ancienne à votre service
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *