à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

L’affiche est prometteuse. Plus de 110 lots de collectionneurs et les véhicules de la famille Bataille, une grande hétérogénéité de voitures qui vont de la sortie de grange à la Ferrari récente.

Et pourtant la salle n’est pas pleine. Présage? Le reste de l’après-midi va voir cette impression se confirmer. Globalement, la majorité des autos vont être adjugées en salle, mais toujours au minimum de l’estimation et parfois en dessous. Et, vous allez le voir rapidement, les prix bas n’auront dans de nombreux cas pas atteint le prix de réserve. Une mauvaise journée pour les vendeurs.

DSC00901

MGTF & TD, Amilcar CS, Hotchkiss cabriolet,  Citroën traction et Bugatti 35 composent le plateau d’accueil. Si vous êtes curieux du résultat de la traction, vous allez être déçu car elle a été retirée de la vente. 

En attendant le début de la vente, je fais un petit tour dans le centre de Fontainebleau, et en particulier du côté de l’église Saint-Louis, en cours de restauration.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

L’église Saint-Louis a été bâtie au XVIIe siècle, entre 1611 et 1614, par Claude Martin à la demande de la reine Marie de Médicis, épouse d’Henri IV, puis enrichie par Napoléon III, qui venait régulièrement au château et souhaitait donner à la ville un caractère plus monumental.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Le chœur. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Non loin de là, dans un hôtel particulier, un évènement privé met en scène des robes à ne pas porter tous les jours. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

Mais revenons à la vente. Maitre Osenat est au marteau, secondé par Stéphane Pavot. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

La Citroën ID Break en version familiale, estimée entre 20 et 25 K€ a été adjugée 21 K€ + les 20% de frais. 

Débutons par les voitures non vendues en salle. Cette 280 SL Pagode de 1968 était estimée entre 70 et 90 000€. L’enchère débute à 50 K€.  Personne ne suivra. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

En 2016, un rapport d’expertise l’évaluait à 85 000€ avec le hard top

Passons à une « grosse Mercedes ». Pensez donc, une 500 SL. Prévue pour rouler à 220 km/heure, c’était presque celle des Harts dans la série « L’amour du risque ». Presque parce que les pauvres milliardaires n’avaient que la 450 SL!

Bref, le prix de réserve devait se situer dans la fourchette d’estimation 40-50 K€ et malgré une mise à prix à 30 K€, aucun acquéreur potentiel ne s’est manifesté.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Personne n’aura pris le jeton de l’image de la réussite sociale!

Cette Jaguar XK 120 de 1952 ne présente pas vraiment bien. Vendue aux USA, l’historique de ses propriétaires est connue. De retour en Europe en 2013, seuls les aspects mécaniques sont remis en état. 

Le dossier complet attestant de son authenticité et quatre pages dans le catalogue n’ont pas suffi à convaincre. Proposée à 70 K€ elle ne s’est pas vendue pendant la séance. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

La carrosserie et la sellerie sont à refaire. 

Pour rester dans les Jaguar à la plastique peu soignée, cette MK II 3,2 litres de 1967 m’a donné l’impression d’avoir été peinte au coton tige! Une horreur. Son propriétaire actuel l’a acquise en épave. Le chantier a pris sept ans. Pudiquement, le catalogue indique qu’une peinture serait nécessaire. Assurément! 20 K€ + les frais. Sauf que le prix de réserve n’a pas été atteint. La vente ne se fera pas.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

La photo ne rend pas hommage à l’état de la peinture. 

Passons aux choses sérieuses. Il y a peu, la FFVE expliquait la difficulté de l’attribution d’un certificat pour une carte grise de collection: s’assurer que la voiture est authentique. Cette Bugatti 35B proposée est l’exemple d’une voiture reconstruite. Le catalogue le précise clairement. L’acheteur ne peut pas invoquer l’absence d’information. L’historique de la voiture est assez précis. Osenat lui consacre sept pages, versions française et anglaise confondues.  

Les enchères démarrent à 300 K€ pour s’arrêter rapidement à …. 300 K€ hors frais. La fourchette d’estimation allait de 400 à 600 K€.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

La voiture à voyagé à travers le monde. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Le catalogue précise la plupart des n° de pièces. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre Bugatti, autre style. Modèle unique carrossé par Graber en 1936, la voiture est vendue en Suisse à un architecte. Vous noterez l’absence de marchepieds. Plus étonnant pour un coupé, on accède aux places arrières grâce à une porte secondaire qui s’ouvre de manière antinomique. Il n’y a pas de montant central. C’est un anglais, en 2008, qui l’a fait repeindre. A la lumière, le rouge qui parait bordeaux sur les photos est en réalité plutôt prune clair. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

Au final  la voiture est adjugée à 290 K€ hors frais quand l’estimation allait de 350 à 450 K€. Le prix de réserve n’est pas atteint. Il n’y a pas de changement de propriétaire.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Cette typologie d’ailes avant est classique des voitures de cette époque. 

Une voiture rare: une Renault Vivasport Roadster type ACM-1 de 1935. Hormis la rareté, il n’y a pas grand chose à dire. Le moteur est un six cylindres de 4 litres.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

La couleur d’origine était bleue.

Une fois de plus les enchères ne sont pas montées très haut. La mise à prix est de 55 K€ et l’adjudication de 70 K€. L’estimation laissait entrevoir une possibilité à 120 K€. Le prix de réserve n’est pas atteint. La transaction ne se fera pas.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Même si la nature du bois est la bonne, je trouve le tableau de bord trop neuf. 

La voiture qui suit fait partie des rares joutes de l’après-midi. Je connais cette voiture et son propriétaire, membre très ancien du club Hotchkiss. Elle est belle et fonctionne bien. Par contre, et Me Osenat l’a bien expliqué, elle n’a pas de valeur historique. C’est en fait un modèle Gascogne (donc identique à la mienne) transformé en cabriolet. Après guerre, nombre d’Hotchkiss ont été découpées pour être transformées en dépanneuse. La puissance des moteurs se prêtait à merveille au remorquage. Cela fait partie de l’histoire de la marque. Mais transformer une berline en cabriolet ou découvrable, quelle que soit la qualité du travail, change la donne. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat s’est trompé sur la dénomination du modèle. Les versions Provence ont existé, certes, mais c’étaient des découvrables, c’est-à-dire que les portières conservaient leur partie haute. Nous somme ici en présence d’une reconstitution de Languedoc. Si vous regardez la Cote LVA, vous retrouverez la même erreur. 

Les véritables cabriolets répondaient au nom de Languedoc, quatre ou six cylindres.  

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Les roues à fils sont d’origine Jaguar.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Une petite (?) frimousse de 686 S49. 

 

 

 

 

 

 

 

L’intérieur est extrêmement propre. Le tableau de bord est typique des après-guerre. Il ne lui manque qu’une boite Cotal ! Bref, cette auto a été très disputée. Les enchères ont débuté à 25 K€ pour se terminer à 48 K€. L’estimation maximum étant de 45 K€, il n’y a pas de quoi pavoiser, mais c’est une des rares adjudications au dessus de l’estimation.  57600 € frais compris, c’est bien moins cher qu’une vraie. Félicitations au nouvel acquéreur et peut-être futur membre du club Hotchkiss!

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Moquettes et cuirs sont en parfait état.

Voici le cœur de la bête. Six cylindres en ligne. Simple carburateur et l’habituel filtre à air. 

C’est un couple du département 70 (Haute-Saône) qui a remporté le combat. Ce sont les souvenirs d’enfance de la dame qui ont sans doute fait la différence. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Les plus observateurs auront remarqué que la colonne de direction a été transformée pour faire place à une crémaillère en lieu et place du boitier d’origine. 

Peu de concurrence pour cette Salmson 2300 S. Proposée à 20 K€, elle a été adjugée au même prix. Une fois de plus, l’estimation était optimiste, à moins que ce soit le vendeur qui ait été trop gourmand. Prix de réserve non atteint.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Remise en route et travaux de cosmétique à prévoir. 

Les amateurs de Porsche avaient de quoi se satisfaire, car en plus de la collection d’un amateur de la marque, d’autres modèles étaient disponibles, comme cette 912 Targa « Soft Window » (lunette arrière souple) de 1967. Originaire de Californie, ce n’est pas un importateur qui l’a rapportée sur le vieux continent, mais la propriétaire elle même, venue prendre sa retraite en France, non loin de Montargis. 

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Le modèle fait partie des premières séries produites.

Le moteur de 166 cc a été refait. Un rapport d’expertise sera fourni, mais nous savons qu’il faut relativiser la portée de ces rapports. Elle sera adjugée à 43 K€ + les frais, mais sur le site des résultats OSENAT, la vente a été annulée pour prix de réserve non atteint.  

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Une jolie petite voiture pour qui aime la forme des 911 sans rêver de puissance et avec moins de risque de s’enrouler autour des platanes. 

Restons dans les Targa avec cette 911 2,4 S bleu Gémini de 1972. Elle est restée dans la même famille pendant plus de quarante ans. Si le compteur est juste, la voiture affiche 112 500 kilomètres. Malgré tous les arguments mis en valeur sur le catalogue, l’enchère peine à monter pour s’arrêter à 110 K€. Offre insuffisante pour les propriétaires puisque le prix de réserve n’est pas atteint. La vente ne se fait pas.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

Même cause, même effet pour la 914 2 litres de 1973. Les jantes Campagnolo en magnésium n’auront pas suffi pour atteindre le prix de réserve. Le thermomètre s’arrête  à 28 K€.  

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Origine Italie.

Décidément, ce n’était le jour ni des Porsche ni des 912. Il faut dire qu’après un coût de restauration de 30 500 €, on peut comprendre la frustration du propriétaire de ne la vendre que 50 K€. La 356 1600 SB – T5, n’ayant pas non plus atteint le prix de réserve, subira le même sort. Quant à la 911 type 930 turbo 3,3 de 1983, c’est pire puisque aucun doigt ne s’est levé. La cote des Porsche serait-elle en train de revenir à la raison?

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Origine Etats-Unis.  Châssis court.

Très belle petite auto que cette Elan + 2 de 1968. D’origine Française, sa peinture refaite n’est pas exceptionnelle, mais acceptable. Le point d’interrogation de ces voitures reste le châssis et l’entretien car ce sont des voitures d’ingénieurs. Si en Grande-Bretagne il y a des spécialistes, c’est plus difficile à trouver chez nous. La cote de ces Lotus s’est un peu envolée depuis quelques années. Adjugée à 18 500€, encore une fois sous le prix de réserve, la vente ne se fera pas.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

L’histoire se répète avec cette Lotus Esprit S3 Turbo 1985. Estimée entre 30 et 40 K€, la meilleur offre à 27500 € n’aura pas suffi à couvrir le prix de réserve.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Provenance Allemande mais origine US pour cette finition . 210 Cv.

Il y avait deux MGB à vendre. Une verte adjugée 13500 €, sous le prix de réserve, et une blanche qui pour le coup s’est vendue 15 K€ + les frais.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Bel état de présentation et dossier de restauration. L’acheteur n’en est pas à son coup d’essai chez OSENAT. Sa première acquisition ne fut pas un coup de maître. Las des ennuis, il l’a revendue. Souhaitons-lui plus de chance cette fois-ci.  

Je vous présente une troisième MG, un modèle A de 1961. Elle a été vendue aux US. Le rouge n’est pas sa couleur d’origine. Au dire du catalogue, la voiture roule et a été entretenue. A 19500 € + les frais c’est cadeau si elle ne recèle pas de vices.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Carte grise de collection.

A propos de carte grise de collection, un des représentants de la FFVE a porté à notre  connaissance lors d’une réunion de l’ACM (Association des Clubs de Marque) il y a quelques jours, qu’un des intérêts d’un certificat de circulation en collection est qu’en cas d’accident, l’expert de l’assurance ne peut pas décider unilatéralement de mettre la voiture en épave.

Le statut collection induit que la voiture fait partie du patrimoine et donc la protège d’une fin de vie calamiteuse dans une casse automobile. C’est le premier et seul argument digne de ce nom que j’entendais au crédit de la carte grise de collection.

Pour conclure, deux MG des années cinquante. La noire et verte est un modèle TD de 1953. La blanche est une TF de 1955. Les deux ont été vendues.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Adjugée 16500 hors frais pour une estimation minimum à 20 K€. Conduite à droite.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Adjugée 21000 pour une estimation minimum à 23 K€. Le volant à gauche, cela aide!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de belle vente sans une 2cv. Celle-ci date de 1958. C’est une version export Outre-Mer. Ce qui caractérise ces modèle, c’est un châssis renforcé de camionnette, des pare-chocs type Sahara, une plaque de protection du carter, un filtre à air à bain d’huile… Adjugée à 7200 € .

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

La voiture a passé une grande partie de sa vie à Dakar.

Vous souvenez-vous du sketch de Coluche sur les journalistes? « Les milieu autorisés s’autorisent à penser … »

L’idée était que quand on sait pas on devrait se taire. Ici c’est un peu la même chose. Pensez-vous que ce soit vendeur de dire qu’il s’agirait d’une voiture que Pablo Picasso a offert à sa fille (conditionnel).  Moi, et cela n’entraîne que moi, je pense que quand on n’a que ce type d’argument, on devrait éviter d’en parler!

Bref, cette Autin Princess 1300 a été vendue 12 500 € hors frais.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Une manière de rouler différent en France.

A l’extérieur, comme souvent, d’autres voitures font le spectacle, comme cette BMW 633 CSI E24 de 1976. Immatriculée en France en dépit d’une provenance Italienne. Peu d’informations sur son histoire si ce n’est qu’elle est revenue en France en 2017. Les papiers sont Français. Hélas, celui qui pensait faire une bonne affaire à 13800 € + frais aura été déçu car une fois de plus le prix de réserve n’aura pas été atteint.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Six cylindres sous le capot. Dessin de Paul Bracq.

Je pensais croiser Daniel, grand amateur de Studebaker, et son appareil photo. Le modèle Président Speedster est la version sportive et luxueuse. Comme toujours avec ces américaines, l’exubérance du gabarit, des formes et des chromes ne permettent pas de rouler en tout anonymat, mais n’est-ce pas là l’intérêt d’une telle auto? Estimée entre 17 et 23 K€, l’acheteur le plus combatif a obtenu la victoire par KO à 25 K€!

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019: Modèle 1955.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Une bonne révision sera nécessaire.

Petit roadster vu moins fréquemment qu’une Triumph ou qu’une MG, et qui fête ses soixante ans cette année, la Sunbeam Alpine de 1966 est affublée d’ailerons arrières, un peu comme les Peugeot 404. Le moteur de 1725 cc, gavé par deux carburateurs ne développe que 78 cv pour 1200 Kilogrammes. A  noter quand même que entre la série I et la série V que nous voyons ci-dessous, la petite dame a quand même pris 200 Kg soit + 20% de son poids de jeune fille! L’augmentation de la cylindrée a juste accompagné la surcharge pondérale. Il existe depuis 1977 un club dédié à ce modèle, en GB bien entendu.

Bref, une fois ces considérations d’avant essayage du maillot de bain terminées, un acheteur s’est porté volontaire pour 17 K€. (estimation entre 15 et 20 K€).

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

Se prendre pour Sean Connery (James Bond) sur des petites routes de montagne, sans avoir besoin de se ruiner en achetant une Aston ! Ma première rencontre par film interposé avec Ursula Andress. Ce sera aussi la dernière….

Désolé de finir par une note négative, mais même cette Land Rover Lightweight de 1974 sera venue prendre l’air de Fontainebleau pour rien. Estimée entre 10 et 15 K€, les offres sont montées à 7000€, encore une fois sous la barre du prix de réserve.

Osénat vente aux enchères 15 juin 2019

C’est dommage car le véhicule était propre et original.

Bref, comme aurait pu dire la reine d’Angleterre, ce fut ‘diem horribilem’ sur toute la ligne.

Pour OSENAT car les résultats auront été faibles au regard des efforts et du travail fourni.

Pour les vendeurs car de nombreux prix de réserve n’ont pas été atteints.

Et pour les acheteurs déçus après l’excitation de la séance.  

Nous avons également une pensée pour toutes les autres voitures non présentées ici et qui n’ont pas changé de propriétaire: Chevrolet Camaro IMSA GTO, Ferrari 308 GTB, Ferrari Mondial cabriolet, Ferrari 328 GTS, Ferrari 512 TR, Ferrari F355 Spider, Ferrari 456 M GTA, Ferrari F430 Spider, Aston Martin DB7 Vantage ….

Par contre l’ensemble de la collection Bataille a trouvé preneur. Des sorties de grange à petit prix!  

Osenat vente aux enchères 15 juin 2019

Automobile ancienne à votre service

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous
< 2019 >
Septembre
LMMJVSD
      1
2345678
  • 15:00 -18:00
    2019.09.08

    Concours élégance Montargis septembre 2019

    Le club Sury Auto Collection organise le dimanche 08 septembre 2019 dans les jardins de l’hôtel de ville de Montargis, son nouveau concours d’élégance.  

    Concours élégance Montargis septembre 2019

    Le programme est le suivant:

    10h00                                         Exposition des voitures sur la place de la république à Montargis

    14h00                                         Mise en place des voitures dans les jardins de l’hôtel de ville.

    15h00                                         Début du concours

    17h00                                         Proclamation des résultats

     

    Attention le lieu du concours change par rapport à l’édition 2018.

    Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

    Citroën 2cv AZLP de 1956  (photo archives concours 2018) 

    Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

    Hotchkiss 411 de 1933 (photo archives concours 2018)

     

    Concours élégance Montargis septembre 2019

    Automobile ancienne à votre service

9101112131415
16171819202122
23242526272829
30