à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

Archives mensuelles : octobre 2018

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

 

Triste temps. Triste manque de voitures. Pas de boisson chaudes. C’est la bérézina à Courtenay en ce dernier dimanche d’octobre!

Quelques fidèles se sont déplacés mais pas tous en voitures anciennes. Le vent et la pluie poussent les survivants à se mettre à l’abri précaire de l’avancée du toit de la gare, ou le long de la remorque du transporteur.  Bref, en résumé, on se gèle! 

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

Mazda MX 5

Cette fois, ce sont les Citroën 2 CV qui arrivent en tête avec 3 voitures! La Fiat X1/9 est de toutes les sorties: Châlette, Montargis et Courtenay. 

Nous sommes deux sœurs jumelles
Nées sous le signe des deux chevaux, 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do
Toutes deux demoiselles
Ayant eu des amants très tôt
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

La Simca de Philippe remarche. Un souci de bobine qui est maintenant réglé. L’Alfa Roméo et la Porche sont connues. 

 

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

Plein feux sur cette traction venue pour la première fois, de la région de Montereau. C’est une 11B de 1954, voiture de famille. Au décès de son père, le propriétaire a démarré une restauration complète. Elle a durée 4 ou 5 ans. 

Le bloc moteur avait gelé. Il a fallu le changer. L’intérieur a été refait, ainsi que la peinture, pour ne citer que ces trois points. 

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

La restauration est une école de patience.  Mais au final, cela en valait la peine. 

Deux véhicules militaires: deux Dodges. Le premier est un six roues de 1954. Le permis poids lourds est indispensable pour le conduire. Son historique est connu: il a participé à la guerre d’Algérie puis a été utilisé par les pompiers. Son propriétaire est connaisseur en véhicules militaires: il fait partie du binôme organisateur du camp militaire de la bourse de Courtenay.  

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

Le petit Dodge est classé en VL. Il date de 1943. Ces véhicules ont la réputation d’être increvables, car tout est surdimensionné. 

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

Rendez vous mensuel Courtenay Auto Moto Passion octobre 2018

Information: L’Assemblée Générale du Courtenay Auto Moto Passion se tiendra dimanche 04 novembre au foyer municipal, place Honoré Combe à Courtenay. Début à 10h30. 

Automobile ancienne à votre service

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Osenat vente aux enchères 20 octobre 2018

Petite vente chez Osenat en ce mois d’octobre. L’approche de la vente pendant le wee-end d’Epoq’Auto n’y est sûrement pas pour rien. Il faut garder des cartouches pour Lyon. L’absence de catalogue est la confirmation que le commissaire priseur a réduit volontairement les frais fixes!

Comme d’habitude, les voitures les plus prometteuses sont bien mises en évidence dans le premier hall. Nous le verrons plus tard, les acheteurs vont en bouder certaines. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Osenat vente aux enchères 20 octobre 2018

Autant le dire tout de suite, sur les 27 lots proposés à la vente, seuls 63% trouveront preneur. 

Cette Mercedes 280 SL  R107, estimée entre 20 et 25 K€, est adjugée à 22 800 €. Construite de 1971 à 1989, elle succède à la fameuse Pagode. Elle se veut bourgeoise et donne l’image de la réussite. Souvenez-vous, c’était la voiture de Bobby Ewing dans Dallas!  

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Le modèle proposé est de 1981 et appartenait au même propriétaire depuis 18 ans. 

A ses côtés, une petite Alfa Roméo Spider de 1984.  Dessinée et produite par Pininfarina, ce modèle va être produit pendant presque 30 ans, de 1966 à 1993. C’est un client de la marque qui propose le nom: Duetto. Mais un an plus tard, l’homonymie avec le nom d’un goûter au chocolat pour les enfants oblige Alfa Roméo à ne conserver que l’appellation « Spider ».  Quatre génération vont se succéder: après le surnom « os de seiche » de la première, « arrière tronqué » de la deuxième, la troisième série, dont fait partie l’exemplaire proposé, est surnommée  « aerodinamica ».   Estimée entre 11 et 15 K€, elle est vendue pour 12 960€. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Cette auto sera la dernière Alfa Roméo de série à propulsion.  Elle sera remplacée par la GTV spider. 

Cette petite MG TD a été hissée sur la plus haute marche du présentoir. Millésime 1953.  Entre 1936 et 1955, ce sont pas moins de 5 versions qui vont se succéder:  MG TA, MG TB, MG TC, MG TD et MG TF Midget. Il sera construit 30 000 MG TD. Le modèle présenté fait partie des dernières. Elle possède ses roues pleines en tôle, comme à l’origine. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Les parechocs et les buttoirs étaient de série. 

La voiture présente bien. La MG TD était la première proposée avec la conduite à gauche.  Estimée entre 20 et 25 K€, elle est adjugée pour 22 800€. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Osenat vente aux enchères 20 octobre 2018

Doublé de Fiat 500. Cette voiture a été créée par Dante Giacosa, ingénieur Politechnique de Turin, qui démarre chez Fiat comme simple dessinateur projeteur, pour finir à la direction générale de l’entreprise. Toutes les deux vont trouver preneur, malgré leur titre de circulation italien.

La rouge, modèle de 1968 F, pour  9 000€. 

La bleue, modèle de 1972, pour 7 800 €. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Voiture économique.

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Couleur « Blu Scuro ». Modèle L. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On reste chez nos amis Italiens, avec cette Alfa Roméo Julia 1300 de 1966. Cette fois-ci la carte grise est française. A la voir, on ne dirait pas que son Cx était de 0,34. Plutôt bien pour l’époque. 

Le modèle présenté est un 1300 TI dont le moteur développe 82 CV. Des réparations ont été réalisées avant la vente.  Petit prix à 6000 € pour une estimation entre 7 et 10 K€.  

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Osenat vente aux enchères 20 octobre 2018

Une seule américaine pour cette vente, avec cette Studebaker Commander V8 coupé de 1955. Le nom complet est presque aussi long que la voiture! Immatriculée en France depuis 1956, c’est sans doute un modèle importé neuf.  Loin d’être rutilante, elle semble néanmoins avoir fait l’objet de quelques travaux de restauration. Elle va trouver preneur à 22 800 €, c’est à dire en plein milieu de la fourchette d’estimation. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Osenat vente aux enchères 20 octobre 2018

En bien moins bon état, la Jaguar 240 MKII de 1967 nécessitera des travaux de restauration. Osenat en avait tenu compte dans l’estimation. L’acheteur a dépassé l’estimation (seule voiture dans ce cas) et a déboursé 6 000€.  

On dit que dans les VL tous terrains, les Delahaye n’ont pas une grosse cote. Le type VLR ci-dessous est parti à 5400€. Le diplôme du musée du CIA à Pantin, comme VLR représentatif de l’exposition Delahaye, n’a pas suffi à faire monter les prix. Il est vrai que, déjà à sa sortie, cette première Jeep française n’a jamais convaincu le public ciblé. Pour en savoir plus, allez sur le site Retro Passion.

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Conduite à droite. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Moteur trop sophistiqué pour un usage tous terrains? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et maintenant, je vous propose la liste de certains des perdants, en commençant par ce Dodge WC 52 de 1942. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Estimé entre 8 et 10 K€. Pas d’acquéreur. 

Pour rester dans les 4X4, mais cette fois-ci plutôt de loisir, cette Méhari de 1980 aurait pu avoir tout d’une star. Utilisée par Citroën pour les photos de catalogue, elle a en plus été utilisée lors du tournage du documentaire « Laurence médecin de brousse », tourné en Casamance (sud du Sénégal). Estimée entre 20 et 25 K€, il faut croire que le bon public n’était pas au rendez-vous. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Si l’espace entre l’aile et la roue vous interpelle, c’est normal. La voiture a été montée avec des roues de 14 au lieu de 15 pouces. 

Pas de chance non plus pour la Matra Murena de 1981. Par contre la BMW qui se cache derrière a été adjugée à 16 800€. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Osenat vente aux enchères 20 octobre 2018

Ni le coupé Mercedes 250 SE W111 de 1966, ni la Jaguar MK X 4,2 de 1967 n’ont suscité l’intérêt des acheteurs. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Ce n’était pas le jour pour les grandes voitures de luxe. 

Ni la Datsun 280 Z de 1976, ni la bien plus récente Porche Boxter S, n’ont séduit les acquéreurs. 

Osénat vente aux enchères 20 octobre 2018

Osenat vente aux enchères 20 octobre 2018

En résumé, cette petite vente n’aura pas été l’occasion de faire flamber les enchères. Occasion ratée de faire une bonne opération à des prix raisonnables?

Osenat propose 50 voitures à la vente pendant Epoq’Auto. Le catalogue est en ligne, mais autant vous prévenir, les budgets ne seront pas les mêmes! 

On va y trouver quelques sympathiques avant-guerre, des populaires, mais aussi de très belles Italiennes…

 

Automobile ancienne à votre service

 

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

C’est une belle journée d’automne. Il revient d’un rassemblement de voitures où l’on n’a parlé que mécanique, puissance et carrosserie brillante. L’homme a envie de se ressourcer.

Il fait soleil se dit-il, pourquoi ne pas profiter de l’une des dernières après-midi de cet été indien? Il a entendu parler d’un endroit extraordinaire digne de la forêt de Brocéliande. On murmure même qu’il s’y passe des choses magiques !  C’est la forêt de Montargis.  Confiant, ou intrépide, c’est selon, l’homme n’écoute que son envie et monte dans sa petite auto. Oh, elle n’est pas jeune, mais lui non plus d’ailleurs. Elle n’est pas non plus rapide, mais qu’importe car les temps ont bien changé. Maintenant la vitesse est réduite et rouler vite est passé de mode. Bientôt la voiture autonome remplacera l’automobile que l’on a connue pendant plus de 150 ans. 

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

En bordure de la clairière du lieu dit Paucourt, l’homme s’arrête. Le soleil est presque au zénith, et ses rayons percent le feuillage des chênes.  Le silence règne, tout juste troublé par le bruit des glands qui tombent. La rumeur de la ville est ici inaudible. C’est l’heure du repas de midi. Les randonneurs du matin sont déjà rentrés dans leur foyers. Les propriétaires de chiens de traineaux les ont remis dans la remorque. La forêt est toute entière à sa disposition. Enfin, c’est une manière de parler car qui peut prétendre posséder la nature? Tout juste peut-on en avoir la jouissance un court instant. 

Soudain, au détour des arbres, deux silhouettes se dessinent. L’homme n’est pas effrayé. Il n’a rien à se reprocher. De quoi pourrait-il bien avoir peur?  Deux statues se font face. On les a taillées dans des troncs d’arbres.  La sculpture est grossière, mais il doit bien y avoir un message. L’homme s’interroge, sans pouvoir apporter de réponse à son esprit rationnel. Enfin, c’est aussi une manière de parler. On est toujours le rationnel de quelqu’un certes, mais c’est une notion bien relative. Comme lui disait un psy un jour, « je cherche ce qu’il y a de raison dans la folie et de folie dans la raison ». On doit pouvoir appliquer le principe au rationnel.

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Je te tiens, tu me tiens par la …..

Intrigué par cette découverte, l’homme continue son chemin et trouve rapidement sur sa route une nouvelle silhouette. De dos, la forme est étrange. On dirait un nain qui porte un drôle de couvre chef. Un truc avec des trous sur chaque côté, pour laisser passer les oreilles. Assurément ce n’est pas un humanoïde ordinaire.  Un ELF peut-être. Mais cela n’existe pas dans la vraie vie, les elfes. Il n’y a tout de même pas de station service en pleine forêt! L’homme se dit que vouloir rattacher ce que l’on découvre à du déjà vu relève vraiment du manque d’ouverture d’esprit. Il faut certes raison garder tout en faisant preuve d’une TOTAL ouverture d’esprit.  Il immobilise sa fragile et fidèle monture et tire le frein à main. Il s’approche pour observer la forme de plus près. Il n’espère pas l’entendre s’exprimer. Assurément, une sculpture en bois ne peut que rester MOTUL et bouche cousue! C’est logique. Il n’y a que les poètes qui font parler ou chanter les objets. Et l’homme n’est pas un poète. Un jour on lui a dit qu’il avait un coté artiste. Il ne l’a pas vraiment cru. L’industrie du caoutchouc n’est pas propice à l’art! 

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

J’ai oublié mon panneau de circulation à la maison, mais j’ai le manche!

Ce qui surprend l’homme, c’est le sourire du lutin. Il a les yeux baissés et l’expression de son visage laisse à penser qu’il sait quelque chose que l’homme ne sait pas. Rien d’agressif, en tout cas. Plutôt une forme de bienveillance ironique. 

Soudain une lassitude se fait sentir. Les feuilles qui tombent des grands arbres couvrent le sol d’une couverture végétale à la couleur d’automne. Il fait doux. Le vent est inexistant à l’abri des arbres. D’ailleurs les feuilles qui tombent planent doucement, comme si elles hésitaient sur leur lieu d’atterrissage.  L’homme n’a pas mangé, mais il faut sortir des conventions: une sieste pré-digestive le tente. Et puis quelque chose d’étrange, comme une force qu’il ne peut contrôler, le pousse à s’allonger, le dos appuyé à ce trognon d’arbre taillé. Il n’a pas pris de couverture dans la voiture, mais la température est clémente et le sol asséché par des semaines de sécheresse. Ce n’est pas aujourd’hui qu’il va lui pousser de la mousse sur le corps! Il rit à l’idée de se réveiller avec des champignons tout autour de lui, ou bien de se retrouver nez à nez avec un cochon sauvage en quête de nourriture. La forêt en nourrit de nombreux, mais ce n’est pas l’heure à laquelle ils sortent. Et puis, qui sait qui aurait le plus peur!

A peine installé le sommeil le prend. Ce n’est pas un sommeil profond comme celui de la nuit. C’est un sommeil léger. Pour preuve, il entend comme une voix qui murmure. Comment tendre l’oreille quand on dort. Voila un paradoxe. Une question digne des épreuves de philosophie du bac…. L’homme se dit que même en dormant on peu faire de l’humour.  La voix se fait plus précise, plus nette, plus audible. L’homme se concentre. Cela ressemble à une histoire que l’on raconte. 

Le géant qui habite dans l’arbre
surveille toute sa vue.
D’en haut il voit l’effort
et il chante avec les oiseaux.

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Non je ne suis pas un crieur!

Le géant dans l’arbre
est fort gentil.
Il mange des noix, des fruits et des baies.
Sa meilleure amie,
La chouette qui effraie.
Il la réveille chaque nuit.

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Imaginez l’effet que je fais de nuit !

« Et réveille toi, Espèce de Noblesse,
Si gracieuse et si sage.
Tu ne dis jamais trop
et toujours exactement ce qu’il le faut
pour convaincre le monde de la forêt,
de s’arrêter pour t’écouter. »

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

L’accès de l’immeuble est interdit aux colporteurs!

Et le géant de l’arbre que personne n’écoute,
fait inonder la forêt de ses larmes délicates.
Et quand Chouette Effraie revient à son nid,
Et que le soleil se lève sur l’horizon,
Et comme un immense canapé,
il repose ses membres.
En haut des branches,
Il donne de l’ombre à Chouette Effraie,
ensommeillée après une chasse bien satisfaisante.

Chloe Douglas, 2010

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

L’homme reste dans un état semi comateux. Vous savez, cette sensation de n’avoir ni assez, ni trop dormi, et qui vous paralyse. On est conscient mais on ne peux pas bouger. Il a cependant le ressenti d’être observé. Doucement l’homme émerge.

En effet, une femme le domine de sa stature. Pas de mauvaises pensées! Elle aussi est en bois. Le sculpteur y a mis de la couleur. Ses bras portent des tatouages, à moins que ce soit du véritable lierre. Son regard porte loin, sans expression particulière.  

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Anne ma sœur Anne, ne vois tu rien venir?

L’homme se lève, enlève d’un coup de main les feuilles collées à ses habits, et se positionne dans l’axe du regard de la statue. Il découvre à un jet de pierres un château fort, perché au sommet d’un promontoire. Il s’en approche.

La porte y est fermée. Chose étrange, le seul moyen d’y accéder semble être avec des ailes. Point de route. Juste un a pic vertigineux qui mesure bien trois fois la hauteur de l’édifice. Il perçoit en sa base un mouvement fluide. Ce sont des mouvements d’ailes. Deux femmes, mi humaines, mi chauve-souris semblent servir de sentinelles. L’une vole, l’autre donne l’impression de vouloir écarter l’écorce de l’arbre. Il revient à l’esprit de l’homme une vieille série télévisée qui mettait en scène une île habitée uniquement par des femmes. Aurait-il trouvé ici la fameuse cité de dames de Christine de Pisan?

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Proche de là, l’homme découvre  une autre femme, comme murée dans un arbre, et dont la nudité à peine cachée le surprend. Est-ce là une sentinelle? Dans ce cas pourquoi ses yeux sont-ils fermés?

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Faire savoir qu’on est présente, sans s’attirer les foudres de la maréchaussée

En faisant le tour de l’arbre, il ressent de nouveau l’impression d’être observé. Qui du loup ou de son maître le surprend le plus? L’homme prend soudainement conscience qu’aucun des personnages croisés ne lui a adressé la parole depuis le poème qu’il a entendu dans son rêve. C’est comme si on lui faisait suivre une piste, mais dans quel but? Et surtout, pourquoi la suit-il?

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Ne dit-on pas que l’homme est le meilleur ami du chien?

De retour vers la voiture, il découvre une nouvelle sculpture qu’il n’avait pas remarquée avant. Mais un point l’intrigue: ce n’est pas à cet endroit qu’il avait laissé la Citroën! Non, il en est sûr! Elle était restée en haut d’une ondulation. Il avait même cru un instant que, peut-être, la voiture toucherait. En plus, il est sûr d’avoir serré le frein à main. A ce stade plus rien ne l’étonne, mais pourquoi là? Est-ce un message?  Pourquoi la voiture est-elle maintenant garée à côté d’un Samouraï?  Que vient faire un guerrier Japonais au milieu d’une forêt Gâtinaise? Quel est le rapport entre toutes ces statues? L’homme cherche la logique de ce parcours. Ah, la logique! Pourquoi faut-il toujours trouver une logique aux choses? Oui mais quand même, les choses n’arrivent pas par hasard!

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Parcours initiatique

Pendant tout ce temps, le soleil a un peu tourné. L’homme tombe face à face avec un muguet géant. Il regarde la sculpture, réfléchit, et son visage s’illumine. Il a compris le sens de tout cela! Le muguet est synonyme de porte bonheur! Si, comme disaient certains, le bonheur est simple comme un coup de fil, l’homme traduit en:

« Le bonheur c’est simple comme une balade en 2CV »

Art forestier et promenade automnale en parapluie à 4 roues

Convallaria majalis

Le téléphone sonne. Groggy, l’homme sursaute. Il réalise qu’il s’est endormi, dans le garage, assis sur la banquette moelleuse de la 2CV. Il l’avait sortie de la voiture pour mieux la nettoyer. La sieste n’est-elle pas bénéfique pour la santé?

 

Faut-il toujours chercher du sens à tout?

 

Automobile ancienne à votre service

 

 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Rassemblement Châlette-sur-Loing octobre 2018

C’est un peu un effet de mode: bien qu’elle soit polluante, la voiture ancienne a le vent en poupe. Les rassemblements se multiplient et les municipalités surfent sur la vague pour faire connaître leur ville et pour dynamiser le commerce local.

Si, dans le passé, la place de Châlette avait déjà connu, à une ou deux reprises, un regroupement de voitures anciennes, cette fois, la réalisation de la suggestion d’un des membres du conseil municipal a pris une ampleur plus importante, car étaient impliqués des collectionneurs du quartier.

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Cette Alfa Roméo appartient à un collectionneur qui réside non loin de là. Il possède aussi des motos et une très rare Brissonneau et Lotz.  Mais cette photo sera bientôt un document d’archive car la maison qui se trouve juste derrière va être démolie pour laisser la place à un ensemble immobilier.  

Parmi les artisans de ce rassemblement, Fréderic Guillaume, fleuriste de son état, mais surtout grand amateur de Citroën 2 CV, et qui a œuvré dans son réseau pour faire venir un maximum de véhicules.

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Frédéric Guillaume et Franck Demaumont, le Maire de Châlette. 

De leur côté, Céline et Thierry ont offert aux participants des mini viennoiseries et du café. On sait accueillir à Châlette. Pour tout dire, je crois que certains badauds en ont aussi profité! 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Rassemblement Châlette-sur-Loing octobre 2018

Tous les premiers dimanche du mois, la place Jean Jaures de Châlette-sur-Loing accueille un marché du terroir. On y trouve des vignerons, des producteurs de miel et d’autres commerçants de bouche.  Nous avions la chance aussi d’avoir, en plein centre ville, un horticulteur. J’utilise le passé, car Michel Ravard et son épouse arrêtent leur activité en fin d’année. L’heure de la retraite à sonné, ce qui est bien légitime, mais la relève n’est pas à ce jour assurée. Aucun repreneur potentiel n’a souhaité continuer l’activité.  Soit le travail est perçu comme trop dur, soit le terrain est trop petit, sans possibilité d’extension.  Ce ne sera ni la première, ni la dernière activité qui meurt sur la commune, mais je regretterai mon fournisseur local de géraniums et autres plantes annuelles.  

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Une des dernières apparition des établissement Ravard. 

Du nid Châlettois des Citroën 2 CV, ou assimilées, a éclos un panel sympathique.  Si Alexis avait répondu présent, nous aurions même eu un modèle capot ondulé d’avant 1960. Les Acadyane, 2 CV Charleston, Méhari, Ami ou simple 2 CV ont dignement représenté ce modèle mythique. 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Business oblige, des catalogues d’un fournisseur de pièces détachées du département 36 étaient à la disposition de chacun. Un des avantages de ces voitures réside dans la disponibilité des pièces, et cela à des prix raisonnables. 

Super Michel était bien entendu fidèle au poste, son Karting de collection remorqué allègrement, tel une star, par le sémillant « Flat twin ». 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Ami 6 club, reconnaissable à ses optiques et aux baguettes latérales. 

Une anecdote à propos de la Méhari. La veille au soir, Fréderic Guillaume m’appelle: « Eric je ne peux pas conduire la Méhari car il n’y a pas assez de place pour mettre mes genoux. Peux-tu faire le voiturier pour l’amener sur la place demain matin? ». 

Après un grand éclat de rire, en pensant à Fred, coincé dans la voiture, ne pouvant pas se mettre au volant, et peut-être plus en sortir, je donne mon accord, bien entendu, trop fier que ma svelte silhouette laisse à penser que je peux aisément me glisser dans un espace exigu! Le propriétaire met l’auto à notre disposition mais ne pourra pas être présent. 

A la lueur blafarde des premières minutes de jour, je m’acquitte de cette lourde charge. Ce sera ma première fois en Méhari; Ami, oui, puisque j’ai appris à conduire sur Ami 8, 2 CV évidemment puisque j’en possède une, mais point de Méhari!

J’imaginais que Citroën avait appliqué un minimum de standardisation sur tous ses modèles. Eh bien, quand j’ai cherché à tâtons, dans la pénombre du box, l’endroit où mettre la clef de contact, je suis tombé par terre. Sur la Méhari le contact est niché dans un endroit impossible. Je ne devrais d’ailleurs pas dire niché, car il est caché sous le tableau de bord. 

Et effectivement, après avoir enjambé la carrosserie, l’espace disponible pour les jambes est très réduit, et les pédales ne sont pas un exemple d’agencement fonctionnel.  Toutes mes excuses à Fred pour avoir pensé, l’espace d’un instant, qu’il avait des genoux hors normes! Le poste de pilotage de cette voiture demande un temps d’acclimatation et une certaine souplesse. 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

On lui pardonne ses petits défauts car cette auto a une bonne bouille, qui cependant rime avec ratatouille. Un petit réglage ne serait pas du luxe. 

Au final on comptera pas loin de vingt-cinq voitures, ce qui n’est pas mal du tout, considérant la concurrence du rassemblement AMR45 de Bellegarde et la 11e édition de passé O Mobile de Nemours.. 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

L’Alfa Roméo du boulanger (on ne le verra qu’à la fin car la boutique est ouverte le dimanche matin) , Judith et le taxi anglais Fairway de chez Taxifun, à Corbeilles, un cabriolet Coccinelle « fuel injection », une Mercedes  et mon Hotchkiss 686 S49. 

De l’autre côté, le groupe des américaines s’est regroupé. Leurs autos suscitent toujours beaucoup de curiosité. Customisation et taille! 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

L’immense Cadillac blanche n’apparaît pas. Elle rentrait à peine dans l’objectif …. LOL

Une petite place pour la toujours prisée MGB. 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Archetype du roadster anglais. Une valeur sûre. 

On a bien cru que toutes les voitures ne rentreraient pas dans l’espace qui nous était réservé: heureusement, les conducteurs n’ont pas hésité à se mettre en épis sur le trottoir. 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Deuxième Mercedes du jour: une 220 D, aux côtés d’une Ariane IV. Celle-là ne sera jamais mise sur orbite. 

Richard, le propriétaire de cette Frégate de 1957 ne cesse de rouler. Il est de tous les rassemblements et, si vous êtes fidèles à ce site, vous vous souvenez qu’il a également participé au rallye de la RN 9 par l’Auvergne et les Grandes Causses dont le départ était donné non loin de là le sept juillet. 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Cette Fiat X 1/9 est également une fidèle. Son propriétaire est un fin connaisseur de Fiat. 

Vous avez envie d’une décapotable? vous avez encore tous vos points?  Vous aimez les Porsches? Celle-ci est à vendre. C’est un modèle 964 Carrera 2 de 1991 visible à Villemandeur chez Auto Légende Manufacture.

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

La météo avait prédit de la pluie!

Les Dupont de Courtenay (pas de Tintin bien sûr, les notres ne portent pas de chapeau melon) ont fait rouler la Plymouth. Quant à Thierry, sa Peugeot 404 roule toujours. Aujourd’hui, ni chien ni caravane.

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Rassemblement Châlette-sur-Loing octobre 2018

 L’heure de l’apéro a sonné! et en plus c’est offert par la Mairie. Pour une fois que l’on peut récupérer un peu de ses impôts!  Plaisanterie mise à part, nous avions droit à notre propre barnum! Fred a eu la bonne idée de prendre toutes les voitures en photo et de les imprimer dans la boutique. 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Distribution des prix ! 

Rien de tel qu’un verre de l’amitié pour inciter tout le monde à revenir. 

Rassemblement Chalette sur Loing octobre 2018

Le club de Courtenay n’est pas venu en force, mais la qualité est au rendez-vous! Le monde de la voiture de collection n’est pas encore au point en ce qui concerne la parité, mais il ne faut pas désespérer !

 

La mairie propose que l’opération soit renouvelée deux fois par an: le premier dimanche d’octobre et le premier dimanche de juin.  A valider en 2019. 

En tous les cas la matinée fut sympathique

Rassemblement Châlette-sur-Loing octobre 2018

Automobile ancienne à votre service

 

 

Rallye d’Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Rallye d’Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Eh oui, 2018 aura été l’année d’un doublé: rallye de printemps dans le Jura et rallye d’automne dans la région Centre! Et en plus Chamousette est presque dans son jardin pour cette dernière sortie de l’année!

Rendez-vous nous est donné le vendredi matin devant le château de Chamerolles, sur la commune de Chilleurs-aux-Bois, à moins d’une heure de la maison. Ceux du Loiret ou de Seine et Marne n’auront même pas à se lever à l’aube. Les autres ont opté pour une arrivée la veille et une nuit supplémentaire dans un hôtel de leur choix.

Bref, la première tâche à accomplir, c’est de fixer la plaque de rallye à l’avant de la voiture. Certains la positionnent à droite, d’autres à gauche, les indécis au milieu et les réformistes où il leur semble bon.

Ce qui est par contre établi, c’est que la numérotation débute au véhicule le plus ancien. Pas de chance, la voiture portant le dossard n° 1, une Cabourg 680 de 1936 n’est pas présente pour infidélité mécanique. L’une chassant l’autre,  le même modèle, mais en 4 cylindres et de 1937 endosse donc le rôle de matriarche du week-end. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Deux Artois de Seine et Marne (1949 et 1950) et un cabriolet Biarritz de 1938.

Sans vous abreuver de références historiques, sachez que le château de Chamerolles a été bâti pendant la première moitié du XVIe siècle par Lancelot Ier du Lac, chambellan du roi de France Louis XII puis bailli d’Orléans sous le règne du roi François Ier, sur l’emplacement d’une ancienne maison forte dont la forme traditionnelle des forteresses médiévales a été conservée. L’ensemble, bien que ponctué de tours aux quatre coins,  a cependant été conçu comme un château d’habitation.

C’est par un imposant châtelet que nous pénétrons dans la cour d’honneur. Ici, ce qui n’est pas en brique est construit en calcaire de Beauce. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Le château est la propriété du Conseil Départemental du Loiret. Ouvert au public depuis 1992, il accueille entre 40 et 45 000 visiteurs par an. 

Nous sommes accueillis par une série de bustes d’empereurs et de philosophes Romains qui, nous dit-on, appartenaient à Richelieu. Ces bustes décoraient son château, bâti en Touraine sur les restes du manoir familial du Plessis. En 1805, un marchand de biens rachète le château pour en revendre les pierres et les oeuvres d’art. Parmi celles-ci, les bustes, qui sont achetées par Louis Auguste Pilté-Grenet qui les installe dans son propre château du Rondon  à Olivet (sud d’Orléans). Le Conseil Général du Loiret devient propriétaire du dit château et les fait transférer à Chamerolles en 1992. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Une identification de certains de ces bustes a été rendue possible par les carnets d’un sculpteur Italien du XVIIe siècle, Giovanni Angelo Canini. De gauche à droite: un inconnu, Filosophio et Tiberio. 

L’ameublement des pièces du rez-de-chaussée a été reconstitué à partir de ce qui restait dans les ruines. Par exemple, vous avez ci-dessous le salon jaune (XVIIIe). Le tissu mural est en étoffe de coton imprimé importé d’Inde à partir du XVIe siècle. Dès le XVIIe, des manufactures sont ouvertes en France, en Alsace, à Marseille et à Nantes. En souvenir de leurs origines, ces tissus légers et lumineux seront appelés des Indiennes. Les productions de la région  seront dénommées: « les Indiennes du Val de Loire ».  

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

La chaise longue en premier plan, porte le nom de « Duchesse en bateau ».  Toutes les chaises étaient légères pour rendre aisé leur déplacement. 

 Le salon rouge (photo de gauche) est une restitution XVIe / XVIIe.  Les chaises, dont vous remarquerez le dossier très droit, sont des « caqueteuses ». L’assise a une forme trapézoïdale. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Rembourrées pour le confort de ces dames, doit-on en déduire que les « caquetages » duraient fort longtemps ? 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Ce couloir d’une grande simplicité dessert les reconstitutions de la promenade des senteurs. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au premier étage, chaque pièce résume l’histoire du parfum et de l’hygiène à travers un siècle. Pourquoi mélanger parfum et propreté corporelle? Tout simplement parce que l’usage des senteurs avait, en priorité, vocation à masquer les odeurs corporelles, et parfois à repousser les maladies…

Car en ces temps là, Monsieur, on ne se lavait pas! 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Notre guide, de prime abord un peu austère, raconte l’histoire des parfums et de la vie d’antan, avec force détails, dans cette chambre seigneuriale du XVIe . On aperçoit, derrière notre guide, un semblant de baignoire en bois appelé cuveau.

Par contre, au siècle suivant, il en est de l’utilisation de l’eau comme des cours de la bourse, (inconsistance)  car sous Louis XIV, dont on dit qu’il ne s’est baigné que deux fois dans sa vie (76 ans), le lavage est proscrit. Vous avez sous les yeux une chambre seigneuriale du XVIIe. L’eau du bain est alors considérée comme un vecteur de maladie, car elle dilate les pores qui, pense-t-on, deviennent un moyen de laisser rentrer les miasmes. La toilette est donc sèche, à base de friction de petites toiles imprégnées de vinaigre parfumé. C’est de cette pratique qu’est née l’expression « faire sa toilette ».

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

La petite boule en cuivre que l’on aperçoit sur la table est en fait un chauffe mains. Par contre, le brasero à côté du « coffre d’aisance » est destiné à faire bruler des parfums, désodorisant ainsi la pièce. le mot parfum ne vient il pas du latin « per-fumum », signifiant qui signifie à travers la fumée « 

Cette toile du début du XVIIe est de Peter Paul Rubens: « Suzanne au bain et les vieillards ». On y voit le prophète Daniel protéger la malheureuse, accusée d’adultère, de la malveillance (lubricité?) de deux vieillards. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Dépôt du Musée des Beaux Arts d’Orléans. 

Au XVIIIe on redécouvre les bienfaits de l’eau. Le mobilier y est adapté: bidet et baignoire. Celle-ci est recouverte de bois canné main, permettant d’en varier l’usage. Le drap protège l’occupant du contact brulant du cuivre chaud. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

En arrière plan, un petit lit à la Polonaise. Nous en avions vu un en Bretagne dans le château de Kergrist lors d’une sortie sur la Côte de Granit Rose, l’an dernier au mois d’octobre. 

Au fond, la chaise d’aisance.  Savez-vous quel était le petit nom des bidets ? Les confidents des dames ! Aujourd’hui ce sont les coiffeuses (pas le meuble)! 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Rallye d’Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Pourquoi un bureau pour illustrer le XVIIIe siècle, me direz-vous. C’est simplement parce qu’à cette époque, les explorateurs se multiplient et rapportent des plantes et des épices jusqu’ici inconnues en Europe: cannelle, vanille, bergamote, santal … Le bureau et le cabinet de curiosité trouvent donc leur place. 

La Révolution Française porte un coup funeste à la parfumerie. Elle balaye tout ce qui peut rappeler le faste de la cour de Louis XVI… et ceci malgré la création de parfums aux noms évocateurs : « Parfum de guillotine », « A la Nation ». Il faut attendre le Directoire pour voir le retour à une frénésie de luxe et de parfum.

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

les sciences s’organisent, les naturalistes classent et l’on tente d’adapter des plantes à nos climats.

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Tissu mural qui retrace des scènes de la vie à l’autre bout du monde.

Au XXe siècle, François Coty, considéré par certains comme le patriarche du parfum, s’associe en 1910 avec René Lalique et commercialise « ambre antique » dans un superbe flacon. 

Le marketing fait partie intégrante du processus de commercialisation. Avant on ciblait les cœurs, désormais on a des cœurs de cible. Le flacon doit être original et attrayant. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Flacon signé Lalique pour François Coty: ambre antique

Après le premier étage, nous montons au grenier aménagé en salle d’exposition, et où, dans une ambiance tamisée, un bel orgue à parfums nous tend les bras! Ces meubles peuvent compter jusqu’à 300 essences de base qui, mélangées à de l’alcool,  forment la matière première des créateurs de parfums, communément appelés « nez ».

Cyrano ne disait il pas: « pour un parfumeur, quelle enseigne ! »

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Etonnamment, la pièce est infestée de punaises des bois, dont l’odeur, si par malheur elles sont écrasées, ne flatte pas l’odorat. 

Le reste du grenier est consacré aux flacons, souvent oeuvres d’art. Totalement sorti de son contexte, c’est ici un pied de nez à la phrase d’Alfred de Musset: « Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ». En parfumerie, le flacon est fondamental. Il fait vendre autant que son contenu. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Parfum pour chien

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Rallye d’Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Fort jolie présentation de contenants bien mis en valeur, mais difficiles à photographier par un amateur!

La visite se termine par une séance de tests: notre odorat peut-il reconnaître les essences ?  Nous commençons par la coumarine, qui rappelle la colle blanche de nos années d’école; mais une effluve fait l’unanimité contre elle: la civette. Rusée, notre guide nous soumet en suivant deux autres essences, afin que nous ne gardions pas pour le reste de la matinée cette odeur plutôt nauséabonde. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Mise en application de ce que sont les notes de tête, de cœur ou de fond. 

Nous finissons par un tour du jardin, encore fleuri par endroit, et aux grandes allées partiellement couvertes. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Rallye d’Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Rallye d’Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Nous retrouvons nos montures et nous dirigeons vers le restaurant non loin de là. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Cherchez l’intrus qui se cache au milieu des Hotchkiss! 

En guise de promenade digestive, nous mettons le cap sur la Chocolaterie d’Alex Olivier, à Neuville-aux-Bois.  La maison est ancienne, puisqu’elle trouve naissance à Paris dès 1927.  Le succès aidant, il faut penser à s’agrandir, et c’est en 1986 que la chocolaterie emménage dans ses nouveaux locaux de Neuville-aux-Bois. Aujourd’hui, l’entreprise compte une centaine d’employés permanents, auxquels s’ajoutent des intérimaires avant les deux grosses périodes d’activité que sont les fêtes de fin d’année et Pâques. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Rallye d’Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Tout  comme pour les parfums, nous nous laissons guider dans l’histoire du cacao, qui débute chez les Mayas et les Aztèques.  A cette époque le cacao était une boisson sacrée. Pour preuve, son nom était « Tlaquetzalli », littéralement, chose précieuse. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Outils rudimentaires 

 

Pour faire simple:

Le cacao devient une monnaie d’échange: un lapin vaut dix fèves

A partie de 1492, date de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, les conquistadors font découvrir le cacao à l’Europe. 

C’est en Espagne que le chocolat est créé. Il s’étendra ensuite dans toute l’Europe.  C’est au mariage de Louis XIII avec Anne d’Autriche, infante d’Espagne, que le chocolat est découvert en France. Louis XIV en sera friand et autorise les premières chocolateries dans le quartier des Halles, à Paris. 

Le mot chocolat apparait dans le dictionnaire en 1680, mais il n’est encore consommé que par les nobles et les religieux. C’est à peu près à cette époque que le commerce triangulaire se met en place: esclaves d’Afrique contre des produits tropicaux qui sont revendus en Europe.  La fabrication du chocolat est le domaine des apothicaires et des marchands d’épices, dans la mesure ou l’on lui prête des vertus médicinales.   

Assez rapidement, la fabrication du chocolat devient industrielle. Les deux images qui suivent illustrent l’évolution. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Chocolaterie à Bristol au XIXe siècle

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Chocolaterie moderne d’Alex Olivier. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Les deux opérateurs, par un geste mécanique, créent les petits picots extérieurs.

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

Un petit robot qui secoue les moules 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois la visite et les achats terminés, nous contournons Orléans en traversant la Loire par le pont de Jargeau pour rallier notre hôtel à Salbris.  Le parking n’est pas grand, mais fort heureusement aucun des arbres centenaires sous lesquels nous stationnons ne déposera de résines ou autres poussières végétales nocives pour nos voitures. 

IMG_7187

Hotchkiss Gascogne 1949, cabriolet Languedoc 6 cylindres de la même année et modèle Artois de 1950. 

Pas d’incident mécanique notable à signaler. Nos voitures sont bien entretenues. Le réglage de l’Amilcar est peut-être un peu pauvre: les bougies sont blanches et la température grimpe plus que de raison. Rien de bien grave. 

Rallye d'Automne octobre 2018 Hotchkiss 1

De droite à gauche, Hotchkiss AmilcarB38  Compound de 1938, Cabriolet Languedoc 4 cylindres de 1950 et au fond Coach Rallye 2050 GS de 1951.  

La première journée s’achève par un repas dont le dessert n’est autre qu’une tarte tatin, le tout arrosé modérément de Reuilly. 

 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

 A l’origine, le mot pâtis signifie pâturage communal.  En 1427, les anglais assiègent Montargis et installent leur campement devant la porte du pâtis.  Funeste erreur, car, selon la légende, les habitants procèdent à un lâcher des eaux des étangs de la Puisaye situés en amont, avec pour conséquence l’inondation du cantonnement et la noyade des assaillants. 

De nos jour, il n’y a plus de pâturage mais une grande place de cinq hectares subdivisée en un parking et un jardin qui jouxte le théâtre. 

C’est cet écrin de verdure que l’organisateur, Sury Auto Collection, petite ville non loin de Montargis,  avait choisi pour mettre en scène son concours d’élégance.

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018: le jardin du pâtis et ses allées en calcaire, fort poussiéreuses par temps sec.  

En cette journée très ensoleillée, les voitures sont exposées au pied des grands arbres.

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Le jardin est quadrillé de grandes allées. Les visiteurs peuvent aisément regarder les autos. 

Les voitures sont alignées dans ce qui sera plus ou moins leur ordre de passage. Ici les automobiles fabriquées en 1960 et 1990. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018: MG B de 1972.

Tout comme cette fort belle Renault 4cv, certaines ne participeront pas au concours, mais sont néanmoins stationnées dans le parc. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Pour un concours d’élégance, il faut au minimum trois composants: le premier est des voitures, bien entendu. Le deuxième est un jury devant lequel les autos vont s’arrêter  (il est ici composé de 7 personnes). Nul doute que ses membres auront pu approcher les voitures avant le défilé, afin de les regarder de plus près. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Dans ces concours, la compétence et le jugement des membres du jury est toujours un point potentiel de questionnement, surtout pour ceux qui n’arrivent pas en tête…

Le troisième facteur indispensable, et déterminant pour le public, est le commentateur.  Dominique Viginier, président du club de Sury et organisateur de l’évènement,  avait sollicité Claude Delagneau pour remplir ce rôle. Claude fut le président de la FFVE (Fédération Française de Véhicules d’Epoque) pendant 20 ans. Il fut aussi président du club Hotchkiss France. Ses commentaires sur chaque voiture seront donc précis, avisés et parfois enrichis d’anecdotes. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Claude Delagneau au micro pendant que  D. Viginier, à ses côtés, s’assure du bon déroulement des opérations. 

Les voitures sont réparties en quatre catégories. La première regroupe dix véhicules sur la période allant de 1960 à 1990.  

Le premier prix du jury revient à la fort belle Daimler SP 250 1962 de Patrice et Marie Ange. Equipée d’un nouveau moteur V8, cette voiture, dont le châssis est inspiré de celui de la Triumph TR3, n’obtiendra pas le succès escompté, tout au moins dans sa première version. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

SP 250 est le nom de code du projet. Il a remplacé le nom prévu, « DART », dont Chrysler – Dodge étaient déjà les propriétaires. 

La deuxième place revient à cette Simca P60 Monaco spéciale de 1963. Sous cet angle on ne voit pas que la voiture est un coupé deux portes. 

Dans les concours d’élégance, il est de tradition que les conducteurs et passagers se parent dans le style de l’époque. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Le tapis rouge ne tardera pas à s’éclaircir par l’apport successif des poussières de calcaire.  

La troisième place est attribuée à cette R8 Gordini de 1970. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

TR4 IRS de 1965: quatrième place. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Renault Dauphine de 1960: cinquième place. 

 

 

 

 

 

 

 

La Fiat Spider 2000 de 1979 termine sixième. Je trouve que cette couleur lui va bien, même si d’ordinaire ces voiture de l’époque de la Dolce Vita étaient dans des teintes plus vivantes, comme le bleu ou le rouge.. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Dans ses début, le nom commercial était: Fiat 124 Sport Spider. C’est dans les trois dernières années de sa production (1979 – 1982) que le nom va changer. 

Passons maintenant à la deuxième catégorie, c’est-à-dire aux voitures produites entre 1950 et 1959. 

Des six voitures en compétition, c’est la Salmson S4 / 61 de 1950, qui remporte la faveur du jury.  Les 343 points récoltés restent cependant en dessous des 352 points de la Daimler SP 250.  Nous verrons plus loin que les scores obtenus par les plus anciennes seront bien plus élevés. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Mise en scène de l’enfant, lui aussi habillé à la mode du début des années cinquante. Bravo à Jean-Claude et Alexandrine.

C’est à nouveau une Simca qui rate la plus haute marche du podium; Aronde 90 A de 1956 de Gilles et Nathalie. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

La Peugeot 203 bicolore de Patrick et Aida se hisse sur la troisième marche. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Millésime 1956

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Après le passage devant le jury, les voitures regagnent leur place.

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Jean Claude et Hélène arrivent en quatrième position avec leur Salmson G72 randonnée de 1951. Beau succès pour cette marque française disparue.

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Malgré les efforts consentis par Aurélien et Jean Michel pour se vêtir avec originalité et humour, la Citroën 2CV AZLP de 1958 n’arrive que cinquième.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La catégorie n° 3 recouvre la période 1930 à 1949. 

C’est l’Hotchkiss avant-guerre 411 de Dominique et Martine qui séduit le jury et remporte la première place. La restauration de cette auto de 1933 a été réalisée avec beaucoup de soins. Celles et ceux qui participent aux rendez-vous mensuels de la place de la République, chaque troisième dimanche de chaque mois, ont eu l’occasion de l’admirer à plusieurs reprises. Les autres peuvent relire les reportages disponibles dans les archives de ce site. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Le modèle est aussi connu sous le nom de Cabourg. C’est un quatre cylindres de deux litres. La puissance fiscale est de 11 Cv. 

A titre personnel je n’ai jamais vu de 411 avec deux demi pare-chocs. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Le modèle 412 est une 411 avec un moteur de 2,3 litres. 

François et Annick obtiennent une belle deuxième place. Il a manqué 6 points pour que leur roadster Chrysler 1932 puisse prétendre à la première place.  Scores très serrés. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

En 1932 la gamme se déclinait en: 6 ou 8 cylindres, Impérial series et impérial custom 8; pour ces dernières la puissance était de 125 HP. Les variantes de carrosserie étaient nombreuses. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Une jolie troisième place pour cette fringante Citroën AC4 de 1930

 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Déception pour Frédéric et Catherine qui se classent  cinquièmes. Pourtant la Vivastella de 1933 a été finement restaurée, après sa sortie de grange d’une propriété dans la campagne avoisinante. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La dernière catégorie est celle d’avant 1929.  Laurent et Chantal, collectionneurs bien connus dans le Gâtinais, et plutôt orientés américaines, ont cependant amené deux voitures. La Delahaye type 32 de 1910 remporte la première place avec 529 points. Pour mémoire la SP250 n’en a obtenu que 352. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Laurent apporte toujours beaucoup de soins à restaurer ses voitures. 

Il a confié le volant de sa Panhard & Levassor type 31 de 1919 à un couple d’amis ravis de jouer au « chauffeur » et à la « Dame ».  On n’a que très rarement l’occasion de voir cette génération de véhicules sur nos routes, sauf à trouver des rallyes qui leur sont réservés. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Cette catégorie était d’un niveau de qualité très élevé. Nous avons eu plusieurs fois l’occasion de vous montrer les voitures de Gérard et Mauricette. Mécanicien à la retraite, Gérard est d’une extrême exigence quand à la restauration de ses voitures. Cette fois ci, il ne sera classé que troisième. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Cette Lorraine Dietrich était dans les remises du même château que la Vivastella. 

C’est dans un nuage de poussière que la Citroën C3 cabriolet 1925 de Jean Pierre et Isabelle fait son entrée sur le tapis rouge. Elle prend la quatrième et dernière place de la catégorie. 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

La reine rate le podium!

Mettre les enfants en avant est-il une bonne chose? Un peu comme lors du Mans Classic, la jeune génération est invitée à présenter ses petits bolides. Le commentateur s’assurera qu’ils connaissent la marque et le modèle. Il n’y a pas de classement. C’est juste une parade: « la parade des Gaminos »

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Lotus

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Ferrari. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le coup, c’est toute la fratrie qui a joué le jeu! 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Garde à vous!  Les chaussures ne sont pas réglementaires…  

Dominique Viginier est un organisateur compulsif! Rassemblements, rallyes et maintenant concours d’élégance. Belle idée pour mettre les voitures de collection en valeur le jour du patrimoine.

 

 

Concours élégance Montargis 16 septembre 2018

Automobile ancienne à votre service

Rallye de l’association des Clubs de Marque au pays de Rabelais 2

Rallye de l’association des Clubs de Marque au pays de Rabelais 2

Si je devais résumer cette dernière demi-journée, je pourrais reprendre ce dicton géorgien:

« Pierre à sa place est lourde, mais une fois levée, elle devient légère ».

car d’une certaine manière, le fil conducteur de cette dernière étape est bien la pierre. 

Nous allons en effet découvrir le dur travail de son extraction, et la majestueuse prestance du Château de Brissac, plus haut château de France avec ses 7 étages, tout en pierres bien entendu. 

Je tiens à apporter une précision supplémentaire sur les livres de route. Les pages de gauche offrent un résumé des lieux d’intérêt dans lesquels nous devons nous arrêter, ou bien où nous aurions pu ou du faire une halte (très frustrant après coup de ne pas l’avoir fait). On sait tous que l’on est toujours plus intelligent après! 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

le Grand Carrier, sculpture de Philippe Cormand: un mineur taillé dans la roche aux Perrières des Faluns

 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

C’est au Chateau de Brissac que se termine notre périple de l’association des Clubs de Marque. La hauteur rend-elle le monument léger? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais revenons au départ pour vous proposer à nouveau la fort belle Delage DI Torpédo ponté 1925 de Reine, une de nos Miss fleuries de la veille.  

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Rallye de l’association des Clubs de Marque au pays de Rabelais 2

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Simplicité, beauté et propreté du 4 cylindres.

Après être passés rapidement (trop) devant le château de Brézé et ses douves les plus profondes d’Europe (18 mètres), nous arrivons à Montreuil-Bellay. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Telle un chien de chasse, Chamousette tombe en arrêt devant des toitures pointant vers le ciel et dépassant d’un mur d’enceinte. 

Montreuil-Bellay est une petite commune du Maine-et-Loire d’environ 4000 habitants. La ville est bordée par le Thouet, rivière canalisée dont on a aujourd’hui du mal à imaginer qu’elle fut un axe de transport important (vin, céréales, tuffeaux…) Elle présente d’ailleurs un éventail complet de l’évolution des techniques de franchissement de dénivelés, depuis le pertuis jusqu’à l’écluse moderne, et en particulier 3 paléo écluses. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Forte de son passé moyenâgeux et de sa proximité de lieux touristiques, la ville met en avant son riche patrimoine. 

Le premier donjon est construit en 1026, sur les ordres de Foulque Nera, puissant comte d’Anjou, dont l’histoire se souvient comme d’un personnage violent et belliqueux . Son surnom est « faucon noir » en rappel de sa peau foncée. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Des appartements meublés du château sont accessibles lors d’une visite commentée.

Peu nombreux, parmi les participants au rallye de l’association des Clubs de Marque, seront celles et ceux qui s’offriront une pause à Montreuil-Bellay, sans doute pressés de rallier les Perrières des Falun (ou falunières). Nous passons aussi non loin du Puy Notre dame, bien connu des amateurs de cyclecars et tricycle cars, puisque c’est dans le village qu’est organisé chaque dernier week end de juillet, le grand prix rétro.

Le site est une ancienne carrière, et le parking se trouve en contrebas de la petite route qui y conduit. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Rallye de l’association des Clubs de Marque au pays de Rabelais 2

Comme cela est fort bien résumé sur le livre de route, qui se transforme pour l’occasion en guide touristique, le falun est un dépôt sédimentaire marin du cénozoïque (ère géologique qui a débuté il y a plus de soixante cinq millions d’années et qui dure toujours). Il y avait en Anjou une mer peu profonde, et le climat se rapprochait d’un climat subtropical. 

Les faluns sont des roches sédimentaires utilisées pour la construction.  Elles résistent à la compression, au gel et leur porosité bloque les remontées d’humidité (c’est la raison pour laquelle les premiers rangs des maisons en étaient constitués). Le falun sera aussi utilisé au Moyen Age pour la fabrication de sarcophages. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Le bassin de Doué-la-Fontaine était alors une zone côtière où de forts courants ont produit de grandes quantités de sédiments (sable, débris de coquillages, fossiles) transformés en de véritables dunes sous-marines.

L’exploitation de cette pierre a été réalisée dans des carrières appelées falunières. L’épaisseur de roche est d’environ 20 à 25 mètres. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Belle perspective de la succession de puits. 

Il est plus facile d’imaginer les conditions d’exploitation de ces carrières, au dix-huitième et dix-neuvième siècles, à l’aide des images projetées dans les galeries, car la visite est enrichie d’une série de scénographies. Le numérique dans des caves troglodytes.

Les paysans locaux, en complément de leur travail habituel, et avec pour seuls outils des pics et des scies, creusaient des puits dont l’accès n’était possible qu’à l’aide d’échelles. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Je vous laisse imaginer la difficulté pour remonter les blocs taillés. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Un puits après l’autre. Vous noterez que les puits sont en forme de bouteille, ou devrais-je dire de forme ogivale Gothique. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout au long du parcours dans la galerie, les visiteurs sont les spectateurs de jeux de lumières qui retracent la succession des changements climatiques qui ont permis la création de cette pierre sur une période de dix millions d’années.   

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Une représentation naïve de la mer qui, fut un temps, recouvrait cette région de France. C’est la constitution d’une dune sous marine qui est à l’origine de la pierre de falun. 

Le parcours demande moins d’une heure, et les salles successives réservent parfois des surprises. Ici, on assiste au bal des méduses. L’effet est saisissant, mais la danse inconnue. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Si j’osais, je dirais qu’il y a de quoi rester médusé devant cette animation visuelle! 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Les sédiments marins ne sont pas seuls à l’origine de cette pierre. 

La savane qui bordait la mer était peuplée d’animaux comme on en trouve dans les savanes d’Afrique. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Encore une fois les animations video sont saisissantes de réalisme

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

« Une promenade scénographique inédite dans les souterrains de l’Anjou »

La fin de matinée approchant, nous atteignons le point final de cette randonnée: le château de Brissac, érigé en pleine région des crus de Bonnezeaux. Je connaissais les Coteaux du Layon, mais pas ce vignoble planté sur des coteaux aux pentes abruptes exposés sud-ouest, et qui par la conjonction des vents desséchants et d’une alimentation hydrique très faible permettent une concentration des baies par flétrissement sur souche.  Vous l’aurez compris, c’est un vin de dessert. 

C’est Foulques Nerra, comte d’Anjou, déjà cité plus haut à propos de Montreuil-Bellay, qui est, dès le XIe siècle, à l’origine de la construction de ce monument, monument au sens propre comme au sens figuré du mot. Sa vocation d’origine était militaire.

 Après avoir été, entre autres, la propriété de Pierre de Brézé, chef de guerre et ministre de Charles VII et plus tard de Louis XI, Brissac devient un château familial qui appartient à la même famille depuis le 26 mai 1502, date d’achat de la seigneurie par un gentilhomme angevin, René de Cossé.

514 ans plus tard, en 2016, ses descendants, le marquis et la marquise, habitent toujours cette demeure avec leurs quatre enfants.

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Apéritif. Le temps est de la partie et les convives cherchent l’ombre plutôt que le soleil. 

Pendant les guerres de religion, le château subit des dommages. Les architectes Dangluze et Corbineau entreprennent de le reconstruire en plus grand. Nous sommes en 1606. Hélas, le maître des lieux, Charles II de Brissac, décède brutalement en 1621, et son fils stoppe immédiatement les travaux qu’il juge trop somptueux. Cela fait de Brissac « un  château neuf à demi construit dans un château vieux à demi détruit ».

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Face à la porte d’entrée, les visiteurs sont accueillis par ces canons croisés. Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose ? Toute ressemblance avec l’emblème Hotchkiss n’est qu’un pur hasard. 

 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

On y visite aussi les sous-sols et autres geôles. La légende dit que le fantôme de Charlotte, fille naturelle de Charles VII et d’Agnès Sorel, épouse infidèle de Jacques de Brézé, et tuée par ce dernier quand il la confondit en délit d’adultère, rôderait encore dans les couloirs……

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ensemble fera l’objet de restaurations et de réparations et offre aujourd’hui des pièces meublées. Rassurez-vous, sur les 204 pièces que compte « Le géant du Val de Loire », seules quelques unes sont ouvertes à la visite. Par contre le château est disponible pour des séminaires ou des réceptions. 

Je me plais à penser qu’y jouer à cache-cache doit prendre des heures, si ce n’est des jours!

Le salon ci-dessous est le salon doré. Son nom provient de son plafond du XVIIe siècle à poutres et caissons dorés (CQFD). Portraits de famille et tapisseries des Gobelins du XVIIIe siècle assurent la décoration murale. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Les Gobelins représentent deux épisodes des aventures de Don Quichotte. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Ancienne cuisine

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

On est loin des chambres de dix m2 de nos promoteurs actuels. 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

La salle à manger du rez-de-chaussée est prête à recevoir les convives du Duc.  Ne trouvez-vous pas que les porte-manteaux sont fixés un peu haut? 

Le repas de fin de rallye nous est servi à l’étage. Au menu, Coulibiac à la Moscovite, Filet Mignon de veau, curé Nantais & Sainte Maure de Touraine avant une trilogie de desserts de la région. 

La décoration y est assurément plus recherchée qu’au restaurant SODEXO du coin. Marques disparues, certes, mais l’on sait recevoir chez le Marquis!

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Rallye de l’association des Clubs de Marque au pays de Rabelais 2

Cerise sur le gâteau, le marquis Charles-André de Brissac nous fait l’honneur d’un discours. Arnaud et son équipe ont fait aussi bien que Stéphane Bern!  Chapeau bas! A quand le loto de sauvegarde des marques disparues?

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

L’homme est simple, abordable et sympathique.

Une petite anecdote pour finir: la jeune fille que vous voyez allongée sur le tableau est la duchesse d’Uzès, Marie Adrienne Anne Victurnienne Clémentine de Rochechouart de Mortemart de son nom de jeune fille. 

Pionnière de l’automobilisme féminin, on lui attribue d’avoir été la première femme détentrice du « certificat de capacité », permis de conduire avant l’heure.

Par contre, ce qui est certain, c’est qu’elle fut la première à avoir été verbalisée pour « vitesse exagérée au Bois de Boulogne », ce qui en clair signifie qu’elle roulait, à bord de sa Delahaye type 1 de 1897, au-dessus de la vitesse maximum autorisée de 12 km/heure! 

Pour information cette voiture, d’ordinaire exposée depuis 1927 au palais de Compiègne, est en photo page 32 du LVA n° 1840, à l’occasion de l’exposition Delahaye des 15 et 16 septembre (journées du patrimoine à Compiègne). 

 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Quand je pense à la médisance de certains automobilistes actuels qui se plaignent des limitations de vitesse à 80 km/heure! De nos jours, une voiture qui roule à 12 km/heure au Bois de Boulogne risque aussi de  se faire interpeler, mais pour un tout autre motif!

Belles
C’est un mot qu’on dirait inventé pour elles 
Quand elles roulent et font ronronner leurs bielles, tel

des oiseaux qui étendent leurs ailes pour s’envoler
Alors je sens l’enfer s’ouvrir sous mes pieds
J’ai posé mes yeux sous leurs capots de titane  A quoi me sert encore de prier Notre-Dame
Quels sont ceux qui leur jetteront la première pierre
Ceux-là ne méritent pas d’être sur terre
O Lucifer !
Oh ! Laisse-nous encore plus d’une fois
Rouler toujours à bord de nos Esméralda

 

Rallye de l'association des clubs de marque au pays de Rabelais 2

Esmeralda au sens d’émeraude, vous l’avez compris! Quant à qui est Quasimodo, je vous laisse chercher…

 

En résumé, encore un grand merci à l’équipe des Doyennes de Panhard & Levassor pour ce fort beau Rallye. La barre est haute pour nos amis du club Salmson, en charge du prochain rassemblement 2019.

Rallye de l’association des Clubs de Marque au pays de Rabelais 2

Automobile ancienne à votre service