à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

C’est l’Amérique au Musée Matra Romorantin

C’est l’Amérique au Musée Matra Romorantin

Dans l’Espace Automobile Matra du musée de Romorantin-Lanthenay, on trouve bien sûr toutes les voitures produites par Matra, auxquelles s’ajoutent une fois par an d’avril à novembre, une exposition temporaire (L’an prochain ce sera Peugeot! mais je ne vous ai rien dit…)

Cette année ce sont les Américaines qui sont à l’honneur. Quand je parle d’Américaines, il faut comprendre autos et motos.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

L’affiche officielle.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas l’endroit, le musée est dans le centre ville, à quelques centaines de mètres des rues commerçantes. Un grand parking est à la disposition des visiteurs.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

L’accueil est très agréable. les espaces verts sont fleuris et bien entretenus

Il est difficile de savoir d’où viennent toutes les voitures, mais ce sont des prêts de particuliers ou de clubs, dont les noms sont rarement indiqués sur les plaques explicatives.

Classique parmi les classiques, cette Chevrolet Bel Air de 1954 en impose par sa stature. Son nom est celui d’un beau quartier de Los Angeles.

La Bel Air sera produite sur 8 générations de 1950 à 1981.  Celle qui s’offre à nos yeux est une des dernières de la première génération. C’est un coupé 4 portes.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Moteur 6 cylindres de 3,5 à 3,8 litres de cylindrée selon les modèles. Boite 3 vitesses. Elle pèse 1,5 tonnes.

Dans les marques américaines de motos, il y a Indian et Harley-Davidson et un peu Henderson.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Cette petite jaune, est une 1000 cc Harley-Davidson de 1998. Model Sportster. Elle appartient à Loic Bossard.

Un petit coin a été réservé aux plus anciennes. On y trouve pêle-mêle Motos et voiture.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

C’est l’Amérique au Musée Matra Romorantin

La voiture est une Ford T de 1917. Inutile de rappeler que la Ford T sera la première voiture fabriquée en grande série de 1908 à 1927. En terme de volume de production, la Ford T arrive sur la deuxième marche du podium avec 15 millions d’exemplaires. C’est la coccinelle qui détient le record avec 21 millions d’autos!!

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Moteur 4 cylindres, 4 temps de presque 2,9 litres. 20 cv sous le capot.

Les motos Indian seront fabriquées de 1901 à 1953. La production sera redémarrée en 2004 et la marque fait maintenant partie du groupe Polaris Industries au même titre que les motos Victory, tout au moins dans la branche Motos. Pour en savoir plus sur ce groupe qui fabrique aussi des véhicules tous terrains, électriques et des motos neige, allez sur leur site.

‘Le Board Track Racing’ correspond à des courses sur piste, mais dont le revêtement était constitué de planches en bois, un peu comme les anciens vélodromes. Cela se passait aux US dans les années 1910 à 1920.

Le superbe exemplaire ci dessous est de 1912.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Il ne fallait pas glisser de la selle vers l’arrière… !

Je ne connaissais pas la marque Henderson. A l’époque, c’était pourtant une moto qui équipait la Police parce qu’elle était la plus rapide de son temps. La marque s’éteindra juste après la grande crise économique de 1928.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Le modèle K exposé ici est bien entendu un 4 cylindres, de 1300 cc. La vitesse de pointe annoncée était de 128 Km/h. C’était aussi le premier modèle avec une lubrification sous pression, ce qui la rendait plus fiable.

Mais chez les Américaines il y a aussi les Hot Rod (bielle chaude), à ne pas confondre avec les Hot Dogs! les deux sont chauds mais seul le deuxième est comestible.

Symbole de l’Amérique contestataire des années 40 – 50, les Hot Rod étaient des engins bricolés à partir notamment de Ford, pour participer à des courses sauvages.

Celle ci est construite sur une base de Ford B de 1932. 

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Moteur V8 de camion Marmon 4200 cc équipé de 3 carburateurs.

« Que la force soit avec toi » (Star Wars)

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Joli bébé bien propre!

J’veux plus courber l’échine
J’veux plus saluer bien bas
Je n’veux plus qu’les gens d’en haut
Passent et me voient pas
Je vais semer aux amériques
Je vais inventer des lois
Des métaux et des usines
Je vais fonder Détroit
Cadillac
Il était comme ça
Cadillac
Si on t’aime pas, tu t’en vas …
Cadillac
Il était comme ça
Cadillac

(Johnny Halliday)

Tout est dit ou presque. Ce que l’on sait moins, c’est l’origine du nom Cadillac:  l’aventurier Gascon Antoine Laumet (1658-1730 ) change d’identité et devient le sieur Antoine de Lamothe-Cadillac. Il est à l’origine de la création de la ville de Détroit et c’est en son honneur que les voitures de luxe de GM se nomment des Cadillac. CQFD.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Cadillac coupé De Ville 1955. V8 6390 cc. 250 CV. 2 tonnes quand même.

Marque disparue en 1966, Studebaker, crée par des immigrants Allemands, démarre par la fabrication de chariots avant de poursuivre dans l’automobile électrique dès 1895, puis dans les moteurs essence en 1904.

Le modèle Hawk 1956 ci dessous est l’œuvre de Raymond Loewy qui était un parisien émigré aux USA. Raymond Loewy travaillera comme designer industriel. Le président J.F Kennedy lui commande la décoration de l’Air Force One. Plus tard, toujours dans l’aéronautique, Air France lui demandera se s’occuper de l’aménagement intérieur du Concorde et de ses plateaux-repas. La même année, il réalise pour la NASA le design de l’intérieur de la station Spatiale Skylab. 

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

V8 de 170 CV. Seulement 7095 voitures de ce modèle seront produites.

Buick Electra 1960. Savez vous que Buick a été la première marque Automobile à avoir fabriqué des moteurs à soupapes en tête? Le modèle Electra était équipé en série de freins et direction assistée. La boite de vitesse était automatique.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Modèle Sedan. Moteur V8 de 6,57 litres de cylindrée. 2,280 tonnes.

GMC, pour Général Motors Corporation, était la branche Camion. Pendant la seconde guerre mondiale, GMC produira 600 000 véhicules pour l’armée.

Le pickup était destiné à la base, aux agriculteurs, mais trouve vite un autre public. Le modèle exposé est un type 100.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Moteur 6 cylindres à soupapes culbutées. 3,7 litres. 95 CV.

A l’abri du GMC, une Indian Big Chief de 1925.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Des Big Chief Police, en version side-car (blindés), équipaient la police pour lutter contre la pègre.

Harley Davidson type UL. Ce sera le modèle qui marquera le retour d’Harley Davidson après la grande dépression.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Ce modèle sera disponible avec 3 cylindrées.

Les Electra Glide de chez Harley sont les motos de tourisme à démarreur électrique (Electra). Le modèle présenté date de 1977, dernière année du block 1200 cc, avant le passage au Shovelhead de 1340 cm3 qui prendra effet en 1978.

L’Electra Glide a été avant tout conçue pour rouler sur de longues distances dans un grand confort (la traduction littérale de glide est glisser). Son équipement est dans les standards de la catégorie. On trouve un carénage protecteur, une selle moelleuse, un équipement audio, et des sacoches. On devrait ajouter que ces machines préfèrent les lignes droites aux virages en épingles, la garde au sol étant limitée…

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Mise en scène. Le look me semble anachronique pour un conducteur d’Harley.

Ne vous fiez pas à la décoration murale. Elle n’est en rien reliée au thème de l’exposition temporaire.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Déclinaison plus récente (1946) de l’Indian Big Chief. Vous noterez les garde-boue à longues jupes.

Indian va ressentir lourdement les effets de la crise de 29. Des changements fréquents de direction et des modèles qui évolueront peu impacteront les ventes à la baisse.

Version side car avant guerre.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Observez bien la suspension avant.

C’est en 1957 que Harley Davidson lance sa première Sportster.  Après les années de guerre, l’industrie Britannique n’avait d’autre choix que d’exporter sa production pour faire rentrer des devises. Le marché US était la cible. Chez Harley Davidson, il n’y avait pas de moto équivalente aux engins légers (500 cc) proposés par les Anglais (Triumph, BSA). Ayant échoué dans la demande de faire taxer les motos anglaise à 40%, Harley produisit dans un premier temps les type K. La 883 Sportster vint juste après.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Je trouve la ligne un peu pataude mais sympa.

La dernière moto que je souhaite vous montrer est une réplica d’un modèle de 1943. Le type WR a été conçu pour concurrencer et battre les Indian Scout en dirt track.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

C’est l’Amérique au Musée Matra Romorantin

Pour conclure, je ne résiste pas à vous faire partager les photos de cette Matra 530 Vignale. pièce unique.  Cette voiture est un don d’un amateur hollandais, Monsieur Henk de Wit.

La voiture est une étude de style réalisée par Virginio Vairo, du carrossier Vignale. Présentée en jaune, au salon de Genève de 1968, puis rouge au salon de Turin

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

La face avant ressemble à celle de la Lamborghini Islero. la carrosserie est en acier.

La voiture est motorisée par le petit Ford V4 de 1,7 litres. La puissance développée n’est que de 70 cv.

C'est l'Amérique au Musée Matra Romorantin

Il y a un peu de Maserati Indy dans cette ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *