à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

Automédon 2016

Automédon 2016

Le thème de Automédon 2016, était « compétition et patrimoine, le Rallye de Monte Carlo ».

Savez vous quelles furent les constructeurs les plus titrés?

  • Lancia avec 13 titres
  • Citroën avec 9 titres
  • Ford avec 7 titres
  • Hotchkiss avec 6 titres, juste devant Renault et Porsche honorés de 4 titres chacun.

Vous trouverez l’intégralité du palmarès sur le site suivant

Pour la première édition, en 1911, c’est une Turcat-Méry pilotée par Henri Rougier qui gagna. Et la voiture était exposée.  Alors, me direz vous, cette superbe auto n’a pas le look d’un voiture de course, surtout comparée à la Peugeot 207 IRC  S200 vainqueur en 2011. Certes, mais la compétition n’était pas organisée sur les mêmes bases qu’aujourd’hui.

Turcat-Mary, fondée en 1899, produisit des voitures jusqu’en 1928, associée avec Loraine Dietrich.

Henri Rougier était, non seulement un ami de la famille et le pilote attitré, mais aussi le concessionnaire principal sur Paris.

Automédon 2016

Turcat-Mery LH 25 HP de 1911: La voiture du connaisseur.

Automédon 2016

Photo de la voiture avant la course

En 1927, c’est une Amilcar 100 qui monta sur le podium. Elle n’a pas non plus une ligne de voiture de compétition, mais plutôt une allure de berline.

Automédon 2016

Amilcar 1100 type M3 carrosserie Weymann

Elle était pilotée par André Lefebvre-Despaux.

Automédon 2016

Vue de profil.

L’année suivante, en 1928 ce fut au tour d’une Fiat de gagner.

Automédon 2016

Fiat 509 4 cylindres

Puis vint l’ère des Hotchkiss!!! Oui je sais, certains esprits jaloux diront que j’ai été piqué par cette marque!! Que nenni ! c’est juste factuel!!

Première victoire en 1932 avec Maurice Vasselle et François Duhamel (co pilote)sur AM2. C’est la belle bleue. Enfin c’est un modèle identique avec sa calandre pare pierres.

Automédon 2016

Hotchkiss AM2 Riviera de 1932.  4 cylindre en ligne, moteur culbuté de 2413 cc.

Pour les amateurs de détails, notez l’écusson figurant sur le pare chocs. Parce que le monde automobile est parfois un cercle fermé, François Repusseau (1878-1931) était un industriel en automobile, spécialiste de l’accessoire automobile. Pilote de rallye occasionnel (avec son épouse), il remporta en 1925 le Rallye Monte Carlo pour le constructeur Louis Renault, sur Renault 40 cv.

Automédon 2016

Marque de fabrique.

En 1933 & 1934, Hotchkiss gagna de nouveau sur AM80 S.

Ce n’est qu’en 1939 que la marque aux canons croisés renoua avec la victoire sur Hotchkiss 686 GS Riviera, châssis court, celle de super Patrick. Et cette fois c’est la bonne voiture et pas un modèle similaire. Vous avez donc devant vous une pièce de l’histoire de l’Automobile d’avant guerre. Vous seriez surpris par la facilité de conduite que ce châssis lui procure.

Automédon 2016

6 cylindres en lignes, 3485 cc, 130 cv, boite Cotal à 4 vitesses  et 170 Km/h en vitesse de pointe.

Hotchkiss gagnera à nouveau sur des voitures semblables en 1949 et 1950.

En 1954, c’est Lancia qui monte sur le podium, avec une Aurélia GT 2500. les pilote et co-pilote sont Louis Chiron et Ciro Basadonna.

dsc03738

Lancia Aurélia 1954

6 ans plus tard c’est Mercedes Benz qui ajoute son nom à la déjà longue liste des vainqueurs. Pour promouvoir les nouveaux modèles de la marque, ce ne sont pas moins de quatre équipages qui sont alors engagés sur des 220 SE, dont le six cylindres de 2195 cm3 à injection développe 120 ch. Les pilotes principaux sont Walter Schock et le navigateur Rolf Moll. Ils finiront premiers.

Automédon 2016

Mercedes 220 SE 1960

En 1961 c’est une marque Française qui remporte le challenge: Si vous voulez voir la Panhard PL17 en action.

Automédon 2016

Panhard PL17 de 1961 pilotée par Maurice martin et Roger Bateau.

En 1972 c’est Lancia qui gagne avec la Lancia Fulvia HF 1600 Fanalone de Sandro Munari.

Automédon 2016

Lancia Fulvia

1975, 76, 77  et 1979 couronneront encore la marque Lancia avec des Stratos.

La voiture présentée ici est celle qui termina l’épreuve en sixième position en 1981.

Automédon 2016

Lancia Stratos 1981

C’est sur Lancia Rallye 037 que la marque gagnera de nouveau en 1983. La puissance de cette voiture de couse passera de 285 à 320 cv.

Automédon 2016

Lancia 1983

La même année, Jean Claude Andruet terminera septième.

Automédon 2016

Lancia Rallye 037. Moteur 2 litres 4 cylindres à double arbre à cames en position centrale.

Et puis, bien plus tard, vint l’ère Citroën sous la domination de Sébastien Loeb. Citroën avait réuni quelques auto célèbres: Saxo, Xsara et DS3.

Automédon 2016

Joli plateau, mais des voitures un peu trop récentes pour mon goût.

Automédon 2016

Xara WRC 2004.

A coté des ces autos, on trouvait sur de nombreux stands, des modèles ayant participé avec plus ou moins de bonheur à l’épreuve mythique, comme cette Ford Anglia 1962 présente sur le stand du club « Vincennes en Anciennes »

Automédon 2016

C’est une Saab qui gagnera en 1962

La première Citroen à ganer le Monte Carlo sera une ID 19 en 1959.

Automédon 2016

Participation des Tractions en Rallyes

Participation en 1973 d’une Peugeot 304, mais à cette époque, c’était les Alpine A110 qui raflaient les podiums.

Automédon 2016

Automédon 2016

Automédon 2016

Sur le stand du Floride Caravelle Club de France

Automédon 2016

Automédon 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *