à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

Les élégantes roulent les mécaniques septembre 2016

Les élégantes roulent les mécaniques septembre 2016

Jean Paul Imbault, vice président du CAACL (Club des Anciennes de l’Automobile Club du Loiret), commence sa lettre d’invitation par ces mots:

« Mesdames, cette balade est pour vous, uniquement pour vous. La voiture sera pilotée par vous, madame, et vous ne pourrez être accompagnée que de filles uniquement, et tout le monde costumé »

Le décor est ainsi bien planté. C’est une journée pour les femmes qui aiment l’automobile ancienne.  Les véhicules doivent avoir été construits entre 1900 et 1983.

L’idée est originale et aux dires de la personne qui a assuré l’animation au micro, il n’y aurait que deux évènements comme celui ci en France. Mais comme elle disait pas mal de niaiseries pour essayer de détendre un après midi qui ne l’était pas ….

Les élégantes roulent les mécaniques septembre 2016

La plaque de rallye illustre bien le thème de la journée.

La manifestation était limitée à 40 véhicules. Nous n’en verront que 24, mais le spectacle n’en sera pas gâché pour autant.

Parti du château de Saint Jean le Blanc le matin, et après une pause déjeuner à l’aéroport de Saint Denis de l’Hôtel, c’est sur les quais de Loire que tout notre beau monde assurera le spectacle sur tapis rouge. Après un passage orageux, le soleil est revenu et les spectateurs sont nombreux.

Les élégantes roulent les mécaniques septembre 2016

Chrysler six roadster 1932

A l’arrivée, passage devant un jury composé ici encore de femmes, dont la tâche est de voter pour le plus bel ensemble voiture + costume assorti.

Les élégantes roulent les mécaniques septembre 2016

Jury féminin observé par un seyant moustachu et Jean Paul Imbault

Considérant l’étendue de la période, l’organisateur, dans sa grande sagesse, a structuré les véhicules par période. Elles sont au nombre de quatre

  • A: 1960 à 1983     –>  13 inscrites
  • B: 1940 à 1959     –>  03 inscrites
  • C: 1929 à 1939     –>  07 inscrites
  • D: 1900 à 1919     –>  01 survivante
  • Hors catégories:  –>  03 voitures de mécaniciens

Le mode opératoire est simple, chaque voiture défile, ses occupantes sortent de la voiture, aidées par des voituriers empressés, font le tour de l’auto en essayant de mettre leurs livrées en valeur, non sans avoir marqué une pause devant le Jury.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Ambiance Woodstock pour cette Triumph Spitfire de 1976.

Chacune y va de son interprétation de l’époque, sous le regard impassible de nos voituriers en queue de pie.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

MG-C-de-1969. Tunique baba cool.

Ah, pour me faire mentir, notre ouvreur de portes en chef semble se délecter de la choucroute capillaire de cette néo  Hippie en Midget jaune!

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

MG Midget de 1976

Chacun son truc: ces charmantes jeunes femmes essayeront de séduire le jury avec des bonbons! Elles me font penser à la chanson de Cookie Dingler.

Ne la laisse pas tomber
Elle est si fragile
Être une femme libérée tu sais c’est pas si facile
Ne la laisse pas tomber
Elle est si fragile
Être une femme libérée tu sais c’est pas si facile
En tout cas elles semblent se faire plaisir à prendre des poses de starlettes.
Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Matra-Murena-de-1983

Dans un autre registre, Claudine, la conductrice, nous fait revenir à la fin des années 30.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Peugeot-202-1939 Au fait a-t-on vérifié que le chien était une chienne ?

Sourires et grâce sont de sortie chez Céline et Hélène.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Peugeot-402-1937  Un peu chaud peut être pour les renards

Cette Morgan jaune vif remportera le premier prix dans sa catégorie de 1960 à 1983 avec 109 points.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Morgane-de-1979  C’est ce que l’on appelle dans le milieu, les As du carreau !   LOL

Gagnante de la catégorie de 1940 à 1959, avec 106 points. Bravo Delphine.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

4 CV de 1953.  Madame semble un peu crispée car sortir de la voiture sans froisser outrageusement sa robe n’est pas une sinécure!

Dans la catégorie 1920 à 1939, c’est cette Chrysler qui gagne. On connaissait le festival de Cannes, le festival des cannes chez les anciens. A Orléans on innove avec le festival des ombrelles.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Chrysler-6-roadster-1932

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Festival de damoiselles sous ombrelles

Mais c’est cette Amédée Bollée de 1913 qui remporte le plus de points. Il faut dire que Catherine, sa conductrice, a particulièrement soigné sa tenue en assortissant la couleur du chapeau et de la robe à celle de la voiture. Le soleil couchant ne rend pas justice à cet effort de coordination des teintes sur cette photo.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Amédée-Bollée-403-f-1913

Jean Paul Imbault, notre organisateur du CAACL, en profite pour prendre le micro et explique qu’ Amédée Bollée, fabricant de cloches de son état, s’est lancé dans la construction automobile pour justement pouvoir transporter ses cloches. A ce propos, il existe sur Orléans, à proximité de la fonderie toujours en activité depuis 1715, le musé Bollée qui retrace les procédés de fabrication tout en rendant un vibrant hommage à cette muse des clochers.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Jean-Paul-Imbault très élégant lui même, ce qui est bien le moindre hommage que l’on puisse rendre à toutes ces dames

Bref les lauréates sont toutes ravies.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Les lauréates de toutes les catégories

Même si seules 4 équipes ont été gagnantes, aucune n’a démérité et toutes auront petits cadeaux et bouquets de fleurs. On sait recevoir au CAACL.

Dans un autre style Magalie et ses deux passagères. La Ford Mustang qu’elle conduit est un cadeau de son époux.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Ford-Mustang-cabriolet-de-1968

Une rareté dans un état de conservation qui en rien n’indique une restauration récente: Lancia Ardennes cabriolet. J’ignorai que ce modèle eut existé en cabriolet. Le chien plus populaire que la Lancia? En tout cas il semble à son aise.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

S’il vous plait, pas de commentaires mal placés: ce ne sont pas les dessous de la dame qui tombent. C’est la jupe qui est comme cela !!

 

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Lancia-Ardennes-1938

Back dans les années 30

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Citroen-b14-1928

Version marins. Je cherche encore le « dress code » …

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Citroen-2cv-de-1964

Je ne vais pas passer en revue toutes les autos. Il y avait aussi d’autres 2 CV, une 403, une 204, une deuxième Morgan et deux Renault…

Sans rancune et dans un bon esprit, toutes ces dames se retrouvent pour une photo de groupe.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Les Elégantes au complet

Il y a avait aussi les dépanneurs. pas au sens québécois du terme, mais au sens mécaniciens. C’était les seuls hommes acceptés en voiture.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Une des voitures parmi les 3 dédiées au dépannage.

Je vais conclure par cette jeune femme qui a conduit un bus ancien (qui ne passait pas à l’endroit prévu pour les voitures) et qui est venue spécialement de Vannes (Morbihan) pour conduire l’engin.

Les élégantes roulent des mécaniques septembre 2016

Conductrice de bus venue de Vannes sur fond de cathédrale.

Une bien belle journée. Merci à Jean Paul et son équipe.

Les élégantes roulent les mécaniques septembre 2016

Automobile ancienne à votre service

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *