à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

Archives mensuelles : août 2016

Les 50 ans de l’OSI 20MTS en Allemagne

Vous vous souvenez d’Astérix et les Goths ?

« Je suis inquiet O Panoramix, la route est longue et dangereuse jusqu’à la forêt des Carnutes. Laisse moi t’escorter Panoramix »

« Mais Astérix, les non-druides n’ont pas le droit d’assister à la réunion des druides… »

Eh bien l’anniversaire des 50 ans de la présentation de l’OSI 20 MTS à la presse c’est un peu pareil:

  • Cela se passe en Allemagne
  • C’est le rendez vous des « gardiens du savoir et de la connaissance des OSI 20 MTS »
  • Le chemin est long depuis la Gaule
  • Une fois sur place les voitures forment un cercle.
  • Seules les OSI 20 MTS sont acceptées dans l’enceinte de l’évènement.

Cela fera 50 ans en janvier prochain, FORD présentait la FORD OSI à la presse en Allemagne. Le club OSI IG DE a décidé de commémorer le cinquantième anniversaire de cette présentation en cette fin août, et donc avec un peu d’avance, dans le lieu exact où l’évènement avait eu lieu: Georghausen, 51789 Lindlar-Hommerich, dans la périphérie de Cologne. La propriété a depuis été transformée en golf.

Pour compléter le tableau, il y a eu environ 2200 OSI 20 MTS de construites. Les milieux autorisés pensent qu’il doit en rester au maximum quelques centaines en état de rouler. De nombreux propriétaires en possèdent plusieurs pour se constituer une banque d’organes.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Observez bien le clocheton et pas seulement la coiffure de la dame. La petite histoire raconte d’ailleurs que ce jour là il faisait très froid et que les charmants mannequins étaient frigorifiées.

Premier jour du voyage / first day of the trip

Le tout jeune club OSI France ne pouvait laisser passer une telle occasion. Le plan de bataille était donc constitué depuis plusieurs mois: Voyager en convoi avec des points de rencontre et de regroupement. Aller en deux étapes en passant par les Ardennes Belges. Pour le retour on verra.

Ma voiture rencontrant quelques soucis de surchauffe, non encore résolus, c’est avec beaucoup de gentillesse que Philippe Tranchon, président du club OSI France, me proposa de partager sa voiture. Le covoiturage a de l’avenir, même dans les anciennes.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Prête pour le départ

Rendez vous le jeudi matin, dans un petit hameau au joli nom de « Bonfruit » en Seine et Marne. Ce nom vous dit peut être quelque chose, car Philippe y organisa pendant plusieurs années des rallyes. Cette année ce sera en Normandie avec la Trans Normandie Classic.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Bonfruit, village de quelques âmes mais lieu connu en seine et Marne pour feu son Rallye organisé par Philippe. T.

Nous partîmes deux et par un prompt renfort nous nous vîmes huit!

Le premier point de jonction était sur une aire d’autoroute de l’A4. Partis de Paris intra muros, Niko, son épouse Marina et leurs deux filles, Karim et Jennifer sont au rendez vous, à l’ombre des malheureux ramages disponibles. La journée s’annonce chaude!

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Premier regroupement du club OSI France  sur une aire d’autoroute

Le deuxième point de rendez vous était couplé avec le repas de midi dans la région de Reims.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Repas du midi peu après Reims

Olivier et Isabelle nous y rejoindront. Ils ont quittés Nançay  (région Centre) de bonne heure. La voiture d’Olivier est une voiture de famille: c’était celle de son père.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Comité d’accueil pour les derniers arrivés: Olivier et Isabelle qui viennent de Nançay.

Comme il n’y a pas que les hommes qui boivent, les pauses carburant sont l’occasion de se dégourdir les jambes et de distraire les deux petites filles de Niko et Marina

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Pause carburant

Quand on parle Astérix, on pense sanglier, et le plus gros sanglier du monde est justement sur notre route, à Woinic, sur une des aires d’autoroute de l’A34.  A l’origine, il était monté sur une base pivotante, mais son poids a détruit les roulements donc maintenant il est fixe. C’est une sculpture de l’Ardennais Eric Sleziak.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Le plus gros sanglier du monde: 8,5 mètres de hauteur.

Mais la journée est très chaude et les voitures n’apprécient que très modérément la conjonction des côtes ardennaises et de la température élevée. La prudence conseille donc de faire des pauses fraicheur régulières.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Pause mécanique à l’ombre des anciens locaux de la Douane Française, juste avant de rentrer en Belgique.

Mais un autre soucis vient se greffer sur la voiture de Niko: Elle refuse de donner le plein potentiel de son moteur. Le fautif est un filtre à essence défectueux, mais comme la liste des pièces de rechange et outils, disponibles dans l’une ou l’autre des voitures, est longue comme un jour de pluie en hiver, une fois le diagnostic établi, la réparation sera rapide.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Soucis d’alimentation en carburant. Niko en recherche de panne. Le positionnement du filtre sera modifié plus tard.

Nous arrivons enfin aux B&B Belges. Celui ci est une ancienne ferme transformée en B&B de 4 chambres.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Nous arrivons au gite Dardennen. 55 € la nuit !  qui dit mieux?

Son propriétaire est un Flamand d’Anvers, qui à la suite d’un voyage à pieds à Saint Jacques de Compostelle, a eu l’idée de monter ce gite. La région du Luxembourg Belge se prête fort bien à la marche.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Ancienne ferme: Gite Dardennen

C’est comme chez TOTAL, on ne vient pas ici par hasard. C’est un petit village de 50 habitants, d’une tranquillité sans égale. J’y ai trouvé une particularité: le cimetière qui ceinture l’église!

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Eglise de CENS, paisible village de 50 habitants

Ce cimetière bénéficie d’un label: « Cimetière Nature » destiné à promouvoir le potentiel d’accueil de la vie sauvage!  On connaissait déjà les cimetières écologiques qui contribuent à la réduction du trou de la couche d’os jaunes, on connaissait aussi ceux militant à la défense des os primés…. (Pierre Tombal)

C’est nouveau, ca vient de sortir comme disait Coluche.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Curiosité, originalité: ici même les cimetières reçoivent des « Labels »

Mais ce n’est pas tout car le soir, il y avait non loin de là, la fête au village. C’est donc dans une ambiance bien sympathique que le groupe s’est retrouvé pour manger.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Repas du soir à la fête du village de Saint Ode.

Bon, coté musique, Radio Nostalgie fait figure de « new wave »… sauf si on aime Joe Dassin, bien sur.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Tablées sur fond d’orchestre

Deuxième jour / second day of the trip

Le matin du vendredi, est l’occasion de mesurer le sens de l’humour de notre hôte. C’est au demeurant un homme charmant avec qui il avait fait bon discuter la veille au soir, autour d’une bière gracieusement offerte.  Je recommande ce B&B.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Au moins les choses sont claires: le propriétaire a le sens de l’humour (ou le Cens de l’humour)

Dès 09h00, ou presque, tout le groupe se retrouve devant le second B&B.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Les petites peuvent dépenser un peu de leur énergie avant de prendre la route. Tout au long de ce voyage, elles feront preuve d’une super patience.

Même si l’on roule en convoi, parfois il faut communiquer. La prochaine fois on dotera les voitures de Talkies Walkies.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Heureusement que nous ne sommes que 4 voitures!

Mais n’oubliez pas que nous sommes en Belgique, au pays du vélo (Liège Bastogne Liège), et cela se voit! Nous avons le sanglier, les Belges ont le vélo.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Le petit vélo tourne autour du grand!

Après un faux départ à SPA Francorchamps, pause carburant dans une petite station ou l’on est encore servi.

Parlons un peu de SPA. Nous passions tout à coté, donc l’idée était d’aller y faire un tour. Vous rendez vous compte que les organisateurs du grand prix de formule 1 ont eu la même idée que nous et nous sommes arrivés au moment des essais! Donc nous somme repartis tous penauds.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Système original de pré paiement centralisé à l’extérieur

Pause déjeuner à Vervier.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Karim à la manœuvre.

Le vendredi fut aussi chaud que la veille. Il faut laisser refroidir les moteurs de temps à autre.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Nous lançons la mode du capot levé.

Après un contournement laborieux de Cologne, nous arrivons enfin à l’hôtel qui nous hébergera pour deux nuits.  L’accueil est mitigé et le service du repas du soir très lent, mais l’excitation d’être arrivés compense, et puis on découvre de nouvelles bières….

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Elles sont venues elles sont ici, dès qu’elles ont entendues ce cri: Y a un rassemblement d’OSI

 

Troisième jour du voyage / third day of the trip

Jour J / D. Day

Il faut tenir le standing de la France et avant même le petit déjeuner un dernier lustrage s’impose. Vous reconnaissez cette auto ?  Elle a gagné le concours d’élégance à Angoulême il y a deux ans.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Petit coup de chiffon

L’affiche de cet anniversaire reprend une des photos de l’époque.  Style Chapeau Melon et botte de cuir.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Affiche de l’évènement

Le domaine est maintenant un golf. L’ensemble est situé dans une région vallonnée et très forestière.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Le bâtiment principal qui sert de Club house aux membres du club.

Dès l’arrivée des voitures, nous sommes dirigés vers la cour intérieure. Ici les 3 OSI de Norvège. Elles sont partie d’Oslo par bateau pour rejoindre le nord de l’Allemagne. Le retour se fera via le Danemark. Joli périple.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Il y avait des voitures originaires de 4 pays: Allemagne, France, Norvège, et Belgique. Le Portugal était représenté mais sans voiture.

Sur les 2200 voitures construites,  les moteurs ont évolué au fil du temps, mais les carrosseries globalement très peu à quelques détails près liés à la règlementation des pays, comme par exemple les répétiteurs de clignotants sur les ailes en Italie.

La voiture que vous allez découvrir maintenant est exceptionnelle, puisque c’est le seul exemplaire de cabriolet de 20 MTS qui a été construit. Certains l’avait vue en photo mais peu d’élus pouvaient se vanter de l’avoir touchée.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Juste remarquable

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

En cabriolet, la voiture perd l’originalité de l’arrière du coupé.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Cette voiture a été restaurée et sent encore le neuf.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

L’intérieur du cabriolet est le même que celui du coupé, sauf que le bois a été remplacé par du cuir.

Dans  les spécialistes OSI, Amilcar Claro est un des plus experts. Il réside à 30 minutes au sud est de Porto (Portugal). Il a acheté sa voiture il y a 13 ans. Depuis il recherche patiemment des pièces. Elle sera peu être finie l’année prochaine. Il est d’une exigence inouïe. J’étais passé le voir chez lui à l’occasion d’un déplacement professionnel.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Amilcar Claro et sa compagne

Pour l’occasion, la mère de sa compagne, lui a confectionnée une robe en tous points similaire à celle que portait un des mannequins de l’époque.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Le comble de la reconstitution

Revenons à nos petits français, deuxième représentation nationale après le pays organisateur. Un peu de publicité pour marquer le territoire. Le président Philippe au presque garde à vous.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Lever du drapeau !!

A l’origine, il y avait 9 couleurs. Depuis certains ont pris des libertés.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Ce jaune n’est pas complètement la teinte d’origine. L’organisateur distribuait des plaques en carton pour capter les éventuelles fuites.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Cette voiture Belge se rapproche plus de la couleur d’origine.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Le rouge va magnifiquement à la silhouette. A titre personnel, je trouve le rouge foncé plus classieux. Le toit ouvrant n’est pas d’origine.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Très belle restauration

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Cette auto a été modifiée, autant à l’extérieur (ouïes sur le capot par exemple) que sous ledit capot. Sans parler des jantes.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Concours de roues à rayons. C’était une option.

 

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Jantes élargies

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Nuancier original

Au final on se demandait combien de  véhicules viendraient au rendez vous. On en a compté 31 ce qui est un record qui sera difficile à battre.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Quand je vous disais que c’était comme chez les druides! En cercle.

Le cabriolet attire toutes les curiosités.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Vous reconnaissez le clocheton ?

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Repas du midi sous la tonnelle. Les Norvégiens à gauche, les Belges et les Français à droite.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Même l’eau à une connotation FORD. Porte clefs du club OSI France à la vente.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Et puis vient le moment tant attendu: le discours. On n’y comprendra rien (tout en allemand) pas cool.

Jorg Schreiber, président du club organisateur

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Là  par contre je peux vous expliquer qui est ce monsieur de 78 ans qui parle au micro. C’est Gausch Werner. Autrichien de naissance, après avoir travaillé chez Abarth en Italie, il a rejoint Ford comme chef de projet OSI, plus particulièrement en charge de trouver un partenaire pour le bureau d’étude design et la fabrication. Parmi les prétendants, Pininfarina répondait à tous les critères, mais était déjà sous contrat avec Peugeot. C’est donc OSI qui fut choisi. Gausch travaillera plus tard pour Renault.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Gausch Werner

Le programme de la journée proposait une ballade. Une photo de groupe préalable s’imposait.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Et le club OSI France toujours présent

Guidé par Jorg la majorité des voitures s’élancent pour la promenade d’environ 40 Km.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Le parcours nous emmène en forêt avec des routes dignes d’un parcours montagneux.

Oups on penche dans les grandes courbes.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Petit arrêt bien en ligne pour la photo

Et chacun se précipite pour faire un super cliché. Plus de 25 OSI 20 MTS en file indienne, cela ne va pas se revoir avant longtemps! Chez les Français, sont arrivés en cours de journée Quentin (de Savoie) et Christophe et Benjamin (de Paris).

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Qui fera la plus belle ?

En queue de peloton, une Ford Taunus 26M qui vient de Norvège. Cette auto a été achetée en France. Elle est dans un très bel état.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Toit ouvrant.

L’habitacle est complètement différent, mais on trouve cependant des pièces communes comme les aérateurs et les commutateurs.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

XX

De retour au château, une dernière conversation avec Amilcar avant de rentrer à l’hôtel.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Dernières mises au point avec Amilcar Claro

Tous les Français se retrouvent le soir venu dans un restaurant typique de cette partie de l’Allemagne: repas Thaï à l’honneur…

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Repas du samedi soir. Comme dans Astérix, toutes les aventures des héros finissent par un bon repas! La seule différence, c’est que nous n’avons pas de barde, donc personne ne fut bâillonné.

Retour à la maison / back home

Dimanche matin nous repartons avec l’objectif de faire la route dans la journée. Normalement, cela ne doit pas poser de problèmes, si les voitures marchent bien. La bonne nouvelle c’est qu’il fait moins chaud

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Oui mais lors du premier plein la voiture de Karim se met à perdre de l’essence.  Panique à bord!

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

En fait le trop plein s’est amorcé. La fuite s’arrêtera rapidement.

On en profite pour vérifier les pressions. La station est équipée d’un gonfleur automatique. On programme la pression, on branche le tuyau et la machine fait le reste.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Si seulement nous avions des machines comme celle là chez nous!

Depuis le samedi, l’auto de Philippe chantait. La dynamo donnait des signes de fatigue, bague usée. C’est juste après avoir passé la frontière Belge que le témoin d’arrêt de charge de la batterie s’allume.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Intervention minute sur le trottoir.

La dynamo va être changée, mais la bague grippe en quelques minutes. Elle a été tournée dans un métal qui dilate et non dans du bronze. Bref nous sommes revenus au point de départ.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Malgré tous les efforts pour faire une dynamo avec deux, le verdict tombe: impossible de charger la batterie en roulant et il reste 250 km à parcourir. Avec une batterie de secours et un booster on devrait y arriver.

Les 50 ans de l'OSI 20MTS en Allemagne

Dans ce cas, un plus un ne feront même pas un.

Au final nous changerons le parcours pour passer par chez Niko pour récupérer une autre dynamo de rechange. La batterie tiendra les 130 km qui nous séparent de sa maison de week end, où le problème sera réglé.

DSC01989

 

Ils sont venus Ils sont ici

Dès qu’ils ont entendus ce cri: Y a un rassemblement d’OSI !

Même ceux du sud de Paris

Y a même Niko, et puis Karim avec leurs coffres pleins d’outils

Et leur sourire d’hommes ravis

Elles sont venues Elles sont ici

Dès qu’elles ont entendues ce cri: Y a un rassemblement d’OSI !

Y compris celles de Norvège, De Germanie ou de Belgique

Et puis bien sur Monsieur Claro

Dont la voiture s’appelle « bientôt »

Elles sont venues Elles sont ici

Dès qu’elles ont entendues ce cri: Y a un rassemblement d’OSI !

Quelques fois même elles ratatouillent Mais toujours gardent bonne bouille

Aux passants souvent médusés

Devant tant de fluidité

Elles sont venues Elles sont ici

Dès qu’elles ont entendues ce cri :Y a un rassemblement d’OSI !

Et puis les petites jouent en silence Autour des dynamos maudites

Mais leurs jeux n’ont pas d’importance

Il ne faut pas aller trop vite

Ils sont venus Ils sont ici

Dès qu’ils ont entendus ce cri: Y a un rassemblement d’OSI !

Les voyageurs ont eu si chaud Sur les chemins de grand soleil

                    Qu’ils boivent frais la bonne bière Qui désaltère bien mieux que l’eau

Elles sont venues Elles sont ici

Dès qu’elles ont entendues ce cri: Y a un rassemblement d’OSI !

Et puis les femmes gardent patience Quels que soient les nouveaux soucis

Hommes vous êtes tous bénis

D’avoir compagnes sans impatience

Les 50 ans de l’OSI 20MTS en Allemagne

Manoir de L’Automobile de Lohéac

Manoir de L’Automobile de Lohéac

Manoir de l'automobile de Lohéac

Le Manoir de L’Automobile de Lohéac, c’est un lieu énorme. C’est monumental. C’est gigantesque. C’est fou. C’est monstrueux, on est dans la démesure et c’est bien!

On y annonce 400 voitures exposées mais c’est bien plus que cela. Non pas que je mette en doute le nombre de véhicules, mais

  • Parce que de l’extérieur on n’imagine pas ce que l’on va trouver,
  • Parce que il y a bien plus que des bagnoles: Il y a toutes les affiches, objets, modèles réduits et autres mises en scène,
  • Parce que les bâtiments, construits pour l’occasion dans le style Breton (Granit est mon maître) et agrandis au fil du temps, laissent à penser au visiteur que cela n’est jamais fini,
  • Parce que il y a un mélange de tout: des ancêtres aux formules 1 en passant par des avions ou bateaux de course..,
  • Parce que il faut tellement de temps pour en faire le tour, qu’il y a sur place de quoi se restaurer d’une galette et d’une bolée de cidre pour reprendre des forces et repartir à l’attaque.
  • Parce que on n’y voit pas de gardien, même si le « Manoir » doit être truffé de caméras.
  • Enfin parce que le droit d’entrée est juste de 12€ ce qui est ridicule au regard de la valeur marchande qui s’offre à nos yeux et du travail nécessaire pour obtenir ce résultat.
    • Un constat cependant : les voitures semblent toutes avoir été restaurées parfois un peu trop, mais ce n’est qu’un avis personnel.
Manoir de L'Automobile de Lohéac

La chapelle des Moteurs

Je pourrai faire de multiples articles, sur les différentes salles. Ce serait long, très long et de toute façon incomplet et rébarbatif comme peut l’être un catalogue.

Je vais plutôt essayer de vous donner envie d’y aller, ou d’y retourner, car je pense que l’endroit vit et évolue au fil des ans, et qu’il est tellement riche qu’une visite ne peut suffire. Et puis même comme cela cet article va être long.

Le Manoir de L’Automobile de Lohéac, ce sont quelques ancêtres, comme ce tricycle Léon Bollée de 1896. Souvenez vous des 110 ans du circuit de l’ACF, en juin dernier. Il y en avait un qui roulait ce jour là.

Le Manoir de L'Automobile de Lohéac,

Sans doute le plus ancien véhicule du Manoir.

Ce Manoir, ou autrement appelé village de l’Automobile, existe à l’initiative de Michel Hommell, bien connu dans le monde de la presse et de la compétition Automobile. Parmi les voitures de la photographie suivante, il y a deux Renault NN.

DSC01356

Tir groupé: Renault NN, Samson Val 34 de 1927 & Citroën 5 HP de 1922.

Je vous parle des NN, parce que c’est par une NN que Michel Hommell a débuté sa collection dès l’âge de 18 ans.  Il est né en 1944, cela remonte donc à 64 ans. 400 voitures en 64 ans cela fait donc une moyenne de plus d’une voiture par mois. Qui dit mieux ?

Sa première n’est pas une des deux qui sont exposées, mais elles sont de la même époque.

DSC01357

Renault NN de 1923 et 1924.

Curiosité: TRACTA, du latin tracter, Tracta, Tracta, Tractam, Tractae, Tractae Tracta…

Mais à l’origine on parlait du joint homocinétique inventé par Pierre Fenaille et son associé Jean-Albert Grégoire, pour l’entraînement des voitures à traction avant Tracta. La société Tracta fut fondée en 1927 par les deux compères. Quand dans l’article du musée de Châtellerault, je vous disais que J.A .Gregoire était visionnaire…

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Tracta 1933 type D2

La De Dion qui suit sera produite à 3000 exemplaires. De Dion fabriquera 350 types de véhicules et déposera 400 brevets.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Mono Cylindre De Dion Bouton type L

Il y a plusieurs Panhard disséminées dans le musée. Celle ci, de 1914, sera présentée en 1912 avec de nombreuses améliorations comme entre autres les roues amovibles, et un démarreur Dynastar.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Panhard X19 de 1914 10 cv 65 Km/ h

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Panhard PL17 de 1961 et F65 de 1964

Il fut produit 4700 Panhard Junior. Cette automobile avait volontairement été pensée pour les jeunes.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Modèle Panhard Junior de 1953

Je ne crois pas avoir jamais vu autant d’Alpine rassemblées en un même lieu (pas en nombre de voitures, mais en modèles): de la M63 aux dernières A310.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

A gauche le coin des Alpines Bleues

Par exemple je n’avais jamais vu de d’A110 cabriolet, pas plus que de GT4.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Raretés A110

Et puis il y a les rouges…et la blanche.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

L’angle des Alpines modèles A106 (à droite de l’image) et A108

De l’autre côté, les deux A310, 1600 VE et V6, pour une puissance respective de 140 et 150 cv.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

A 310

Ici encore j’ai découvert une curiosité: une barquette qui m’était inconnue, la Renault Rispal. Pour la petite histoire, Raymond Rispal, mécanicien de son état à Villeneuve d’Ornon, après avoir couru sur Renault 4cv (Monte-Carlo 1951) et Renault Frégate (Monte-Carlo 1952), achète une base de 4cv et se construit une barquette carrossée par Sourgen.

En 1955, après l’accident sur Le Mans, la réglementation des voitures découvertes change et R.Rispal greffe un toit de Dauphine à l’envers (pas la dauphine, le toit). Même pas peur!

Après 60 ans de compétition automobile, Raymond Rispal est décédé en 1999.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Exemplaire unique sans le toit

Manoir de L'Automobile de Lohéac

« Le Papy volant » au volant de sa Rispal avec le toit de Dauphine posé à l’envers, en 1958

Le coin du groupe B. la collection des voitures groupe B présentées au manoir a vocation à rendre hommage à  tous ceux qui tentèrent et réussirent à » domestiquer 450 à 500 chevaux sur les chemins de l’impossible » (sic).

Vous apercevez au fond à gauche, un écran sur lequel sont projetées en continu des images spectaculaires de Rallyes, avec en particulier des images des pieds de pilotes en action…. Même les anglais qui étaient assis au premier rang étaient impressionnés!!

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Audi, Lancia, Renault, Peugeot, Ford… elles y sont toutes.

Et quand on parle de cavalerie, la Peugeot 908 qui suit est arrivée deuxième au 24h du mans 2011. Le huit cylindres développe 550 chevaux.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Peugeot 908 HDI FAP

Mais ce musée réserve bien d’autres surprises, comme les deux salles réservées aux modèles réduits sur 5000 m2!!!

Un seul mot: admiration! L’idée? créer un musée dans un musée. Objectif réussi.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Une des salles de l’espace maquettes dans une lumière tamisée

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Admiratif devant la qualité du travail!

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Une des nombreuses vitrines murale

On y trouve en particulier de nombreux Dioramas dont certains traitent de la première guerre et de la seconde guerre mondiale

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Reconstitution militaire

Même le tour de France fait l’objet de deux reconstitutions (un peu naïves et chargées à mon goût).

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Tour de France.

Une petite dernière pour la route?

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Vitrine Alfa Roméo avec mélange d’échelles.

Mais au Manoir de L’Automobile de Lohéac on passe du monde des Minimoys à celui de la démesure dimensionnelle.

Premier exemple: l’Offshore Colibri de Didier Pironi.  Le 23 Aout 1987, l’aventure s’arrêtera avec l’accident qui causera  sa mort, mais aussi celle de Jean Claude Guenard et Bernard Giroud (journaliste à TF1) qui étaient tous les deux à bord.

Le monstre a été restauré par le manoir de l’automobile de Loudéac avec la collaboration des amis de Didier Pironi, ses partenaires de l’époque et bien d’autres.

Je dis monstre parce que l’engin était équipé de deux moteurs V12 Lamborgini de 720 CV chacun.

Vitesse maximum? environ 160 Km/h si le bateau ne s’envole pas avant…. A cette vitesse l’eau est dure comme du béton.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Colibri de Didier Pironi et Jean Claude Guenard

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Didier Pironi

L’engin est tellement long qu’il déborde sur la salle suivante. Mais je pense que c’est volontaire.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Cette fois ci c’est un nez pointu!

Origine de la motorisation oblige, le Colibri partage la salle avec une superbe salle consacrée …

aux Lamborghini (what else ?)

On y trouve presque tous les modèles depuis la 350 GT (en 1964) jusqu’à la Diablo: Islero, Espada, Miura, Jarama, Urraco, Countach, Urraco, et Jalpa. Il manque juste une 400 GT et une Silhouette pour avoir la collection complète. Ces voitures à l’esthétique reconnaissable sont tout simplement magnifiques d’élégance!

Faites moi penser à aller voir le Musée Lamborghini un de ces jours à  Sant’Agata en Emilie Romagne.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Incontournable la salle des Lamborghini. Il y en a même une petite!

Manoir de L'Automobile de Lohéac

La première

Une de mes favorites: Mura S de 1970

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Coup de cœur

Mais revenons à la démesure de certains engins exposés, comme ce Dragster Top Alcool de 2500 cv qui atteint les 400 Km/h en …..6 (six) secondes.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Autre nez pointu. « Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme… En variant le ton, -par exemple, tenez, agressif : « Moi, Monsieur, si j’avais un tel nez, Il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse ! » Bien sur mais tu te retournerais comme une crêpe (bretonne bien sur), couillon, dirait le marseillais!

Ou cet avion, accroché au dessus de la voiture qu’Hubert Oriol a utilisé pour un Paris Dakar?  et surtout comment est il rentré? (pas Didier Oriol mais l’avion)

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Que diable fait cet avion en ce lieu temple de l’automobile ?

Et avoir l’idée de récupérer les morceaux d’une Bugatti EB accidentée au cours des 24 heures du Mans 1994 pour en faire un panneau mural ?  Un peu comme une compression de César, mais en plus aéré.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Puzzle Bugatti EB

J’ai choisi comme première photo de cet article une de celles de la salle des moteurs, pour son coté solennel : une forme de Chapelle, les murs en granit, un faux moine qui veille….

En son centre trône un moteur de 40 CV Renault de 1924. Tout autour sont positionnés des moteurs certes plus petits mais représentatifs.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Moteur Renault 40 cv 1924 6 cylindre 9120 cm3

Par exemple, côte à côte, un moteur de R8 Gordini (1965) et un bloc Peugeot 6 cylindre de 1928 (à gauche).

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Faire mieux avec moins de cylindres.

Mais le plus extraordinaire à mes yeux, ce sont les panneaux de verre qui reprennent la chronologie des moteurs de toutes les marques depuis 1650 !  Mes yeux me disent aussi que la lisibilité n’est pas au top, mais quel travail!

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Tableau chronologique des moteurs

Dans la famille Peugeot, je voudrai un cabriolet

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Collection de cabriolets Peugeot. petit jeux des devinettes.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Peu courante 601 de 1934 entre une 302 et une 301

En face des Peugeot, les Citroën, bien sur.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Pour faire plaisir à Michel! Spéciale dédicace

Mais quand on parle Citroën on pense aussi Maserati et donc SM

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Deux moteurs Maserati dans deux voitures bien différentes

Et puis un nouveau hall, mélange de culs pointus, de très belles limousines, d’Américaines et de bien d’autres.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

En poursuivant la visite, culs pointus sur la droite et limousines sur la gauche

Par exemple cette « petite Rosalie » de 1933 détentrice du records des 300 000 Kms à 93 Km/h de moyenne.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Petite, petite, c’est une façon de parler…

Ou cette plus modeste « Benjamin » de 1924 sur fond de Zèbre. En juin 1922, des cyclecars Benjamin remportent la course Paris-Les Pyrénées-Paris

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Benjamin 1924.

Ou Cette curiosité: ANTONY de 1922: 750 cm3, bi-cylindre. Motorisées par des Scap ou des Ruby.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Encore une marque méconnue qui périclitera très vite.

Au même rang que ces somptueuses Rolls et autres Packard, trône une Renault Reinastella, 8 cylindres de 1930. Preuve qu’à une époque les marques françaises pouvaient produire du haut de gamme!

Manoir de L'Automobile de Lohéac

aa

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Renault haut de gamme

Ah j’ai failli attendre! Je désespérais de trouver une Hotchkiss. En fait il y en a deux. Celle ci est un modèle Vichy, dans la catégorie des limousines. l’espace au places assises arrière était très confortable.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Modèle d’avant guerre avec déjà des particularités d’après guerre comme le moteur d’essuie glaces en bas dans le compartiment moteur et non en haut du parebrise dans l’habitacle.

L’autre est dans la partie de l’étage réservée plus ou moins à l’espace Hippomobile, affublée d’une roulotte.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

AM80 de 1931. 6 cylindres Hotchkiss de 3015 cm3

Cette magnifique Panhard était exposée au rétro mobile 2008.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Panhard X73 coupé Vulka 6 cylindres 2861 cm3 1931

Nouveau hall, nouvelle période avec une riche collection de Facel Vega

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Museau caractéristique à nulle autre marque pareille.

Quand on parle museau, vous vous souvenez de celui du Colibri qui dépassait? Devinez dans quelle salle ? celle des Ferrari….

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Salle du cheval cabré

Comme pour narguer la 250 berlineta SWB de 1960.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Il n’y a pas que le rouge qui va aux Ferrari et il n’y en a qu’une. L’autre n’est qu’un effet de miroir.

Mais il n’y a pas que les Ferrari qui sont en rouge.

Une curiosité à coté de la Talbot: Une Sabra Sport cabriolet de 1963. C’est une voiture Israélienne motorisée par un 4 cylindres Ford puis en fin de carrière par un 6 cylindres Triumph.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Grand porte à faux avant!

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Très jolie CG de 1972

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Presque aussi belle que celle de Super Patrick.

Une nouvelle curiosiosité: Brissoneau et Lodz cabriolet Louis Rossier.  La marque, initialement spécialisée dans le ferroviaire,  a également réalisé en petite série des carrosseries de voitures de sport, dans les années 1950 et 1960, pour les marques Renault et Opel. La coque mécano soudée était fabriquée et assemblée à l’usine de Creil.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

En second plan une Renault Autobleu,  accessoiriste automobile français connu pour ses tubulures d’admission augmentant la puissance des moteurs de 4cv.  Au Salon de Paris 1953, Autobleu lance ce coach dessiné par Ghia sur une base de Renault 4 CV.

Comme nous sommes dans l’antre de Michel Hommell… on retrouve forcément la collection des différentes Hommell produites, berlinettes ou barquettes.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

bb

Manoir de L'Automobile de Lohéac

A

Quelques motos très rapides pour Samuel:

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Tout ce qui peut aller vite est présent.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Honda 6 cylindres type CB1 qui aurait pu être à Courtenay cette année.

Mais l’apothéose, c’est l’espace Formule 1: presque 20 voitures alignées un peu comme un départ, dans une galerie dont les côtés sont des hommages aux plus grand pilotes. Une salle où les amateurs de F1 peuvent passer une heure ou plus.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Elles y sont toutes ou presque: Ferrari, Larrousse, Ligier, JS, Lola, Matra, MS, AGS, MC Laren, Osella, Renault, Williams….

Comme cette Ligier de 1991

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Moteur V12 Lamborghini 3500 cm3 680 cv pilotes: E.Comas & T.Boutsen

Ou cette Jordan,

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Jordan 195 V10 Peugeot 750 CV
Pilotes: R.Schumacher & G.Fisichella.

Ou encore cette AGS,

Manoir de L'Automobile de Lohéac

AGS JH22 8 cylindres 3500 cm3 650 CV Pilotes: P.Fabre & R.Moreno

Quant à la galerie de portraits

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Graham Hill, champion du monde 1962 – 1968

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Notre Alain Prost national

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Jacques Villeneuve champion du monde 1977

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Emerson Fittipaldi Champion du monde 1972 – 1974

Bien que ce ne soit pas une partie importante du Manoir, n’oublions pas les véhicules amphibies.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Salles des voitures amphibies

Curiosité: Une SALMSON équipée d’un moteur électrique !

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Salmson Amphibie à moteur électrique

Pour conclure, une grande partie de l’étage est consacrée à des reconstitutions, échèle 1, de scènes hippomobiles et des échoppes et scènes de la vie d’avant.

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Voiture à cheval non vapeur

Manoir de L'Automobile de Lohéac

Encore une fois c’est une Citroën 2cv qui est mise en scène

Quitte à me répéter, ce Manoir de L’automobile de Lohéac (FR35) mérite une visite, pour la richesse et la grande variété de ce qui est exposé.

 Manoir de L’Automobile de Lohéac

Musées automobiles

 

 

 

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

C’est dans l’ancienne manufacture d’armes de la ville de Châtellerault, sur environ 3000 m2 que près de 200 véhicules de 1818 à nos jours, sont exposés: Automobiles, Moto et vélos de tous types pour montrer l’évolution des transports sur cette période.

Pour la partie Automobile qui constitue le troisième volet de ma visite, le Musée propose des véhicules qui couvrent une période allant de la fin du dix neuvième siècle aux années 1970. On y trouve donc des ancêtres, des populaires, mais aussi des « concepts cars ». Une salle est en plus réservée aux origines de la voiture électrique.

Comme beaucoup de musées, celui de Châtellerault enrichit sa collection permanente d’expositions temporaires. En cet été 2016, le thème était la RN10. Les halls sont donc parsemés de clins d’œil à cette route qui relie Paris à Béhobie (pays Basque), en passant bien entendu par Châtellerault.

Vitrine Nationale 10

Simili borne Michelin et le photographe photographié à l’insu de son plein gré!

 

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Torpédo Delage 1922 Et Motobécane 500 Grand Sport 1934

Delahaye était un constructeur de luxe depuis 1995. Ce « break »  6cv, 4 temps, a participé à la course Paris – Marseille – Paris en 1896, piloté par Emile Delahaye en personne (dossard 42). Il terminera dixième à près de 7 heures du vainqueur.

Cette course était la première organisée par le tout nouveau Automobile Club de France.

Pour se donner une idée, la distance totale à parcourir était de 1700 Km, en 10 étapes (5 pour aller à Marseille et 5 pour rentrer sur la capitale). La première étape reliait Paris à Auxerre en passant par Melun, Montereau, Sens, Pont sur Yonne, Joigny et Appoigny.

Le vainqueur étant celui qui parcourt l’ensemble des étapes dans le meilleur temps, ce sera Emile Mayade sur Panhard et Levassor en 67 heures et 47 minutes.

Classement Général de Paris-Marseille-Paris.

  1. no 6 Drapeau : France Émile Mayade de chez Panhard et Levassor en 67 h 42
  2. no 8 Drapeau : France M. Merkel / René de Knyff de chez Panhard et Levassor en 68 h 11
  3. no 13(B) Drapeau : France M. Viet de chez Charron en 71 h 1
  4. no 5 Drapeau : France Émile Levassor / Charles d’Hostingue de chez Panhard et Levassor en 71 h 23
  5. no 51(B) Drapeau : France Joseph Collomb de chez Clère en 73 h 30
  6. no 46 Drapeau : France Marius Berliet de chez Peugeot en 75 h 26
  7. no 41 Drapeau : France Ernest Archdeacon de chez Delahaye en 75 h 29
  8. no 44 Drapeau : France Auguste Doriot de chez Peugeot en 81 h 23
  9. no 15(B) de chez Delieuvin en 83 h 13
  10. no 42 Drapeau : France Émile Delahaye de chez lui en 84 h 27
  11. no 29 de la Maison Parisienne des Voitures Automobiles (en) en 102 h 41

(Source Wikipédia)

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Delahaye 1896 :Paris Marseille Paris. Une voiture à Palmarès!

Vous avez parlé de Panhard et Levassor ? Ce n’est pas celle qui a gagné le Paris Marseille Paris, mais un modèle identique à celui qui a inscrit, le premier, son nom sur le livre des records automobile: 11 juin 1895, la voiture roule pendant 48 heures et 48 minutes.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

P2D Panhard et Levassor 1890

La marque automobile française de voitures Brouhot (Vierzon)  fut fondée en 1898 pour produire des automobiles jusqu’en 1910. Acquise par un collectionneur de Châtellerault, cette voiture est présentée comme la seule survivante du modèle 1906. Ce fut pour moi une découverte.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Brouhot 1906 4 cylindres modèle unique

Les automobiles Darracq S.A. sont créées en 1897 à Suresnes par Alexandre Darracq. L’appellation devient Talbot-Darracq en 1920 puis Talbot à partir de 1922. Comme beaucoup d’autres, après avoir fabriqué des bicyclettes (Gladiator), Alexandre Darracq se tourne vers la construction automobile.

Le modèle que vous avez sous les yeux a été remis en route pour pouvoir participer à la « Farandole des ancêtres » à Tarascon en octobre 2005. 12 CV et 2 cylindres.

Saviez vous qu’Alexandre Darracq est à l’origine de la marque Alfa Roméo?

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Darracq Type Z 1903

L’industriel Adolphe Clément est un créateur ingénieux et, dit-on, infatigable. Parti de rien, il fait rapidement fortune.
C’est le principal producteur de cycles en France, grâce à son usine de Mézières (Ardennes). Il fabrique également des pneus sous brevets Dunlop pour la France.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Clément Bayard 1911 4M 1300 cc

AMILCAR provient du nom des deux fondateurs, Joseph LAMY et Emile AKAR. CGS signifie Châssis Grand Sport.  Pietro Bordino était un coureur Italien qui se tua au volant de sa Bugatti. Pour la petite histoire, Alors qu’il essaye une Bugatti Type 35C en vue de la Targa Florio 1928, un chien traverse soudainement la route. Heurté de plein fouet, l’animal se bloque dans la direction de la Bugatti. Pietro Bordino perd alors le contrôle de la voiture, et finit sa course dans un fossé où coule une rivière. Le type de carrosserie « Bordinino » signifie un arrière en pointe, signe de sportivité à l’époque. Dans le langage de maintenant on appelle cela un cul pointu. C’est moins poétique!!

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Amilcar CGS 1925 pointe AR Bordino

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Darmont 1929, Bugatti 35 et l’Amilcar CGS. Série de carrosseries Bordino

Citroën présente sa B14, voiture de grande diffusion traitée comme une voiture de luxe. L’un des plus grands succès automobile de l’entre-deux-guerres. Elle ressemble aux modèles précédents pour ne pas avoir à modifier la ligne de production mais bénéficie néanmoins d’améliorations techniques parmi lesquelles un châssis plus léger, une meilleure tenue de route et les 4 freins actionnés par la pédale aux pieds!

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Citroen B14 1926

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Quand on pense à la pub de la poire qui aurait abrégé la carrière de la Renault 14. Je ne suis pas sur que rouler dans une voiture qui sort du cul d’une poule soit très glamour !!!

Cette Torpedo DELAGE de 1922 est issue d’une collection particulière. (Sa photo de profil est en début d’article).

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Delage

Le saviez vous ? ROSENGART invente le Baby-foot et dépose plus de 120 brevets, dont un lié au lancement des obus. En 1914, il met au point une fusée lance-obus qui, commandée par l’État, lui permet de construire d’importantes usines à Paris et Saint-Brieuc ( au port du Légué où une partie des bâtiments réhabilités porte le nom de Rosengart).

Il s’associe avec Citroën et ses usines sortiront jusqu’à 100 000 fusées par jour.

Après avoir construit sous licence Austin des Rosengart LR2, en 1934 sort la LR4.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Rosengart 1934 LR4N

FORD T: Faut il encore la présenter?

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Ford T 1923

Georges Irat MDU:  Georges Irat était originellement importateur de marques étrangères. De l’association avec les établissement Godefroy et Lévèque qui produisaient le moteur Ruby,  nait cette auto MDU destinée à concurrencer les petites sportives anglaises. Créée en 1921, la marque disparaitra en 1953.  L’usine était à Chatou dans le 78.

J’ai personnellement un faible pour sa ligne basse et ramassée.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Georges Irat MDU 1937: le slogan de la marque était « la voiture de l’élite ».  Les clients bénéficiaient d’une garantie de 2 ans !!!!

Peugeot: La 190 était l’entrée de gamme et l’un des dernier modèles de la série des 5 CV.

4 cylindres, 695 c3 et 650 Kgs pour 60 Km / H . Elle sera concurrencée par la Peugeot 201. Son positionnement dans le musée, me donne l’impression que même maintenant, elle est boudée.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Peugeot 190S 1929

Un petit retour en arrière avec cette Peugeot BB de 1913. En 1910, Ettore Bugatti, qui vient de lancer sa production à Molsheim, manque de moyens financiers. Il se tourne vers de grands constructeurs de l’époque afin de leur proposer une licence de fabrication pour une petite voiture efficace, destinée à une large clientèle. Peugeot développe finalement ce projet. Mis à part l’adoption d’un radiateur de style Peugeot en lieu et place du classique fer à cheval Bugatti, le reste de la petite voiturette à deux places, carrosserie et composants mécaniques, demeure conforme au dessin Bugatti.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Peugeot BB 1913

Je connaissais comme tout le monde les cartes Michelin et celles éditées par Taride, mais j’ignorais que de Dion Bouton avait aussi contribué à la cartographie hexagonale.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Carte routiere De Dion Bouton

En avançant dans le musée, on arrive sur des voitures plus récentes, parfois mises en scène comme cette Peugeot 203.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Peugeot 203 Familiale en configuration congés payés

Forcément on trouve un capot ondulé, complété par l’affiche des années 70.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Citroen 2 CV 1956 type AZ

Les deux voitures qui suivent ont une chose en commun: le moteur V8.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Buick 1961 cabriolet type 50L 8 cylindres 25 Cv

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

SIMCA Vedette Chambord 1958

Reconnaissez vous de dos cette américaine?

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Dodge Lancer AR

Si elle vous plait, il y en a une identique à vendre aux USA: 22 000 $

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Dodge Lancer 1961

Le musée a reconstitué une station service et le garage qui allait avec à l’époque? Cela va peut être rappeler des souvenirs à certains.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Reconstitution d’un garage de l’ancien temps

Rien ne se perd, tout se range

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Vous avez dit stockage informatisé ? Ou sont passées les rondelles de 12 ?

Vous vous souvenez des points cadeaux d’essence ? Moi j’ai toujours une petite perceuse obtenue par mes parents avec les points TOTAL

Cadeau de stations services

Les cadeaux des points Mobil

Vélo moteur Sutter et microcar Messerschmitt de 1964.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

A Sutter& Messerschmitt

Alejandro de Tomaso, né en Argentine en 1928 et ancien pilote Automobile, crée sa propre marque à Modène en 1959.

Il débute par des formule 1, 2 et 3 puis fabrique la Pantera à partir de 1965.  Elle sera présentée au salon de New York en 1970. Motorisée par Ford, son entretien était facile. Il en sera produit environ 7200 exemplaires.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Pantera De Tomaso 1973

Un air de ressemblance avec la Peugeot 404 ? Normal il y a du Pininfarina là dessous. Pour ce qui est du moteur, c’est un double arbre dessiné par Ernesto Maserati. Une référence!

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Fiat 1600 S OSCA: La dolce vita.

On traverse la manche avec ce très élégant cabriolet Sunbeam Alpine.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Sunbeam Alpine série 2 1962

Ce qui relie ces deux auto par ailleurs très différentes, c’est le moteur: Moteur Wankel et ses pistons rotatifs comme l’affiche murale l’indique.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

NSU Spider de 1965 et prototype Citroën M35 de 1970

Les équipes du musée Auto Moto Vélo de Châtellerault ont aussi développé l’aspect didactique.

Premier exemple le fonctionnement d’une crémaillère

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Comment fonctionne une direction à crémaillère

Autre exemple: expliquer les progrès de l’échappement depuis l’échappement libre jusqu’au pots catalytique.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Panneau pédagogique sur l’évolution des échappements

Exercice: reconnaitre le moteur au bruit: mettre les écouteurs et jouer avec les boutons.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Exercice de reconnaissance audio des différents moteurs

Mais qui dit échappement dit moteur thermique. Et bien la salle suivante traite de la voiture électrique (vous noterez la qualité de la transition!)

la première voiture électrique date de 1830 avec un prototype de l’écossais Robert Anderson.

Entre 1894 et 2001, le poids des accumulateurs nécessaires à parcourir 100 km passe de 2100 kgs à moins de 100. Nous savons tous que c’est dans l’augmentation de l’autonomie que se trouve le succès de la voiture électrique.

Et quand on aborde le sujet de la voiture électrique, on se doit d’évoquer Albert Grégoire. Vous savez bien, c’est l’ingénieur Polytechnicien qui a conçu l’Hotchkiss Grégoire (comme celle de Jacques par exemple. Relisez les articles sur le Rallye de printemps 2016 du club Hotchkiss).

Mais peu de gens savent que dès 1941 Jean Albert Grégoire prédit que la voiture de demain sera électrique. Et dès 1942 il met au point un véhicule (C.G.E Tudor) au volant duquel il bat le record d’autonomie: 250 Km entre Paris et Tours sans recharger à 43 Km / h de moyenne et ceci grâce à 400 Kgs de batteries.

Il travaillera aussi beaucoup sur l’aérodynamisme des voitures (goutte d’eau) sur leur légèreté par l’utilisation de l’aluminium. Ce monsieur était non seulement un ingénieur de grand talent, mais aussi un visionnaire.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Jean Albert Grégoire

Chez Peugeot, dans le contexte de pénurie de carburant de la seconde guerre mondiale, on travaille aussi sur la voiture électrique. La VLV (Voiture Légère de Ville) sera la première voiture électrique Peugeot.

Mais en 1942 le gouvernement de Vichy interdit la production de véhicules électriques. Face à des difficultés d’approvisionnement, seuls 377 exemplaires seront produits par l’usine de La Garenne. La Poste en utilisera quelques exemplaires. Déjà à l’époque, on aurait pu dire: « bouger avec la Poste » !!!

La fin de la Seconde Guerre mondiale sonne le retour de l’essence et de la voiture pour tous. Dans ce contexte la voiture électrique n’est plus d’actualité.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Peugeot VLV Electrique de 1941

Fondé en 1958, Teilhol se spécialise dans la carrosserie, et plus spécifiquement dans la maîtrise du polyester stratifié. Teilhol utilise cette matière dans les utilitaires qu’il carrosse, puis ensuite pour concevoir la Renault Rodéo. L’idée de la citadine nait du fait que Raoul Teilhol se fait retirer son permis pour excès de vitesse. Ne se démontant pas, il annonce au préfet qu’il viendra récupérer son permis à la préfecture en conduisant un véhicule. Pour cela, il réalise en quelques semaine un petit cabriolet artisanal à traction électrique. Voyant alors le potentiel de ces véhicules, Roger Teilhol appelle un designer de chez Renault, Robert Broyer, pour l’aider à concevoir une voiture sans permis qui puisse plaire à la clientèle. Ainsi naît la Citadine de Teilhol dont je pense savoir qu’elle était prévue pour être mise en location dans les grandes villes: il faudra attendre 40 ans pour que l’idée renaisse avec les autolib!!!

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

« La Citadine » Teilhol de 1972

La fin du musée propose quelques « concept cars » comme par exemple cette Heuliez Atlantic badgée Renault.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Premier concept car Heuliez présenté en 1990 en partenariat avec Renault.

Toujours proposé par le bureau de style Heuliez, ce véhicule non motorisé ne verra jamais le jour. Eddy Barclay voulait l’acheter (pour draguer à St Tropez ?) mais sans accord de motorisation avec Citroën, le véhicule ne sera jamais terminé et donc jamais immatriculé.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Concept car Heuliez badgé Citroën au salon de Genève de mars 1990

Ce concept-car de chez Heuliez Torino, a vu le jour sous 2 mois pour montrer le principe du toit escamotable Heuliez que l’on retrouvera plus tard sur la 206 CC.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Heuliez 1992 en bleue Heuliez.

Cette auto est née du constat qu’il n’y avait pas de véhicules pour préparer les jeunes pilotes aux courses d’endurance.

Gérard Welter et Vincent Soulignac vont s’y coller avec les ingénieurs et stylistes de chez Heuliez. La WR SP2 est conçue pour loger un moteur 4 cylindres. Le modèle de Châtellerault est un des deux seuls existant et faisait partie de la collection Heuliez. La Peugeot 905 sera réalisée par la même équipe, ce qui expliquerait la ressemblance.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Heuliez WR SP2 1960

Enfin pour finir, avec cette 407 Macarena, Heuliez propose pour la première fois une berline à toit rigide escamotable  totalement vitré qui se transforme en cabriolet.  En position fermée, chaque panneau vitré se comporte comme un toit ouvrant.! Mon coté industriel me dit que l’industrialisation n’aurait pas été de tout repos!!!!! (on aurait encore demandé aux joints d’étanchéité de carrosserie de compenser toutes les variabilités de ferrage, mais je trouve le concept génial).

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Peugeot 407 Macarena 2006.

Pour résumer cette visite, et avec le recul, il faut y retourner pour apprécier tout ce que je n’ai pas vu la première fois.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 3

Automobile ancienne à votre service

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

C’est dans l’ancienne manufacture d’armes de la ville de Châtellerault, sur environ 3000 m2 que près de 200 véhicules de 1818 à nos jours, sont exposés: Automobiles, Moto et vélos de tous types pour montrer l’évolution des transports sur cette période.

Je vous propose de découvrir cette collection sur trois articles, chacun traitant d’un des types de véhicules.

Après les vélos, nous continuons par les motos dans cet article -2

 

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Transmission par courroie à la roue arrière

En préambule, si vous êtes amateurs de motos anciennes, n’hésitez pas: allez voir ce musée. Je n’ai jamais vu autant de marques qui m’étaient inconnues! Ceci dit, et en toute humilité en consultant le site motocatalogue, j’ai compté plus de 600 noms!

Bref, on trouve à Châtellerault de nombreux Scooters, des petites et moyennes cylindrées.

Comme pour les vélos, on a ici deux modèles ou le poids est sur la roue arrière avec une transmission par courroie.

WERNER est une marque Française crée en 1898.  Les frères Eugène et Michel Werner, immigrés d’origine russe installés à Levallois – Perret, inventent et déposent, en 1897, le mot « motocyclette ». Jusqu’alors, les engins à deux roues motorisés prenaient les noms les plus variés comme « autocyclette », « pétrolette », etc.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Werner 1903

Mono cylindre pour cette Peugeot de 1905 je pense de type Z. Je crois qu’il y en a une autre exposée au musée de l’aventure Peugeot.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Peugeot 250 cc de 1905. Moteur 4 temps

Un petit saut dans le temps pour nous amener en 1918.  BSA, marque Britannique fondée en 1903.

La « Birmingham Small Arms »  (BSA) est à la base un fabricant d’armes britannique, qui rachètera aussi  la compagnie de production d’avions de chasse Airco.

Sous le nom de BSA, elle produit des motocyclettes (elle est aussi propriétaire de Triumph), des cyclecars, des automobiles (Daimler) et a de nombreux autres secteurs d’activités industrielles comme l’aviation, le chromage, les machines outils, les carrosseries d’automobiles et d’autobus, etc. Du lourd

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

BSA 1918 type armée.

FAVOR était une entreprise française fabricant des motos, cyclomoteurs et cycles à Chamalières près de Clermont-Ferrand. Fondée en 1898 par Etienne Guillaume, elle a fermé ses portes en 1977.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Favor 175 cc 1925. La marque du grand luxe.

Moto-Rêve était une marque Suisse. Vous le saviez? Pas moi. Notez qu’il n’y avait, semble t il, pas de distributeurs en France.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Affiche Moto-Rêve: On laissait conduire les enfants à cette époque?

Allez voir la propagande de l’époque, cela vaut le détour!

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Moto Rève 250cc 1913 dans son jus

Retour en France avec Monet Goyon. Je ne me risque pas à briller par mes explications. Eric Jouve l’a déjà fait.

Allez sur son site très complet.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Monet Goyon 1928 Type H

 

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Monet Goyon de 1935. 500 cc

Pionnière des motos Belges et implantée à Herstal en Belgique où elle fut fondée en 1850 par Matthias Joseph Saroléa, l’entreprise Saroléa conçoit dans un premier temps des pièces d’armes à feu. A la fin du 19ème siècle, la société s’oriente vers la conception de bicyclettes puis de machines motorisées.
Les enfants de Saroléa, décédé en 1894, font appel l’année qui suit le décès, à Martin Fagard, un ancien employé du constructeur De Dion-Bouton. Bientôt, une première bicyclette munie d’un moteur sort des chaînes de production. Et voila comment on écrit l’histoire.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Sarolea 1935

RHONY’X était un assembleur lyonnais (il y a du Rhône dans Rhonyx) des années 20 qui montait différents types de moteurs, dont les moteurs Chaise dont est équipé le modèle exposé. La société durera 10 ans (1924 – 1934).

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Affiche Rhonyx

Que les curieux aillent sur le site de F M. Dumas

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Rhony’x 350cc 1928, moteur chaise

DOUGLAS: marque Britannique dont on dit qu’elle, entre autres innovations, fut la première à produire un disque de frein.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Douglas 350 cc de 1950.

IMME: Originaire d’Allemagne.  Vous avez dit original?  Clairement l’ingénieur Riedel se moquait des tendances!  Monocylindre de 99 cc deux temps. 4,5 CV à 580 tours minute!!!!

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

IMME moteur Riedel de 1949 99 cc

René Gilet était Français et persévérant dans ses études. Il existe un club et un site internet dédiés à cette marque. Vous y trouverez touts les informations.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

750 cc de 1934: René Gillet

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Autre René Gilet 125 cc 2 temps de 1950

Vous avez dit bizarre? comme c’est bizarre! En fait j’ai hésité sur la catégorie: pas un vélo puisqu’il y a un moteur. Pas une auto puisqu’il y a une seule roue! Ce n’est pas vraiment une moto, mais bon je ne voulais pas l’oublier.

Pendant la seconde guerre, certains prisonniers s’échappaient avec une vache pour tout laisser-passer. Pendant sa captivité, Ferdinand SCHLENKER, lui, a imaginé et réalisé ce mono roue: 200 kgs, 300 cc et 60 Km/h. J’ai déjà du mal avec les vélos couchés, alors je passe mon tour! Chacun sa Margueritte!

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

On saute de décennie et de registre avec cette 1000 Kawasaki Godier Genoud: Elle a gagnée le Bol d’or en 1975. C’est la seule moto de course exposée en ce mois d’août.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

1000 cc Kawasaki

Maintenant place au Scooters. Autant vous dire tout de suite que les photos qui suivent ne représentent pas la totalité des modèles exposés mais juste un échantillon.

Je pensais naïvement que les scooters étaient l’apanage exclusif des Italiens. Que nenni! Nos braves constructeurs hexagonaux étaient déjà sur le marché.

En ce qui concerne Peugeot, il y a un site qui recense tous les modèles. Si le S57C est un 125, le S157C était un 175 cc.

Pour ce qui est du MORS, le premier prototype intégrera un moteur Motobécane de 50 cm3 emprunté au très répandu motocycle Poney de l’époque. Le modèle définitif est le S1C qui sera présenté en 1950 dont le nom commercial sera tout naturellement Speed. La société Mors fait l’acquisition en octobre 1951 du modèle S1C créé par Pierre Brissonnet. Il est tout d’abord produit avec un moteur de 98 cm3 puis de 115 cm3 par la suite. La boite de vitesse est actionnée par deux vitesses au talon comme sur le scooter Terrot. La suspension avant est assurée par anneaux Neiman dissimulés dans l’ingénieuse fourche. Pour l’arrière, des blocs de caoutchoucs viennent en aide à des ressorts travaillant à la compression. Le petit scooter est résolument une réalisation intelligente …. Allez sur le site dédié au Mors et vous saurez tout…

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Peugeot S57C 125 cc 2 temps & MORS S1C de 1951

Pour faire face à l’offre commerciale des concurrents Italiens Moto-confort mets sur le marché en 1952 le SVH.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Motoconfort SVH de 1952

Les productions PAUL VALLEE sont surtout connues au travers des triporteurs de livraison, mais ce sont aussi des cyclomoteurs, des motos légères et… des scooters.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Scooter Paul Vallé de 1949 125cc

BERNARDET est le précurseur du scooter en France. Il a fourni l’Armée Française, envoyé des scooters à Dien-Bien Phu, en Mauritanie…

Joseph Séraphin MAGNAT et Louis Auguste DEBON vont collaborer à partir de 1890 à la fabrication de vélos à Grenoble. Il semblerait que la marque se soit par la suite liée avec TERROT.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Motoconfort de 1954 & Bernardet E51 de 1952 & Magnat Debon S1 de 1949 & peugeot S55 de 1954

MORS à nouveau.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

MORS SPEED Alcyon Paris Nice 1955 125 cc

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 2

Musées automobiles

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

C’est dans l’ancienne manufacture d’armes de la ville de Châtellerault, sur environ 3000 m2 que près de 200 véhicules de 1818 à nos jours, sont exposés: Automobiles, Moto et vélos de tous types pour montrer l’évolution des transports sur cette période.

Je vous propose de découvrir cette collection sur trois articles, chacun traitant d’un des types de véhicules.

Nous commencerons par le vélo dans cet article -1

Si le début de la visite est réservé aux Draisiennes, Grand bi et autres ancêtres de la bicyclette, les autres vélos sont éparpillés dans le reste du musée. Vous trouverez donc d’autres photos dans les deux articles suivants.

La Draisienne, ou machine à courir, est une invention du baron Karl Drais (Allemand) de 1818. Notez que le principe est toujours appliqué pour les enfants pour leur procurer mobilité sans risque de tomber.  L’engin est très lourd et use les chaussures disait on! …. Quant au réglage de la hauteur de selle ….  n’en parlons pas.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Draisienne de 1818 et Grand BI

 

En 1860 Michaux et ses fils mettent au point le vélo Michaux, en premier plan sur la photo suivante.

La pédale est adaptée sur le vélocipède par Pierre Michaux et ses fils ainsi que le bâti en fonte, le frein à patins, la selle suspendue réglable…

En 1860 Pierre Michaux et ses fils adaptent au vélocipède le système de la manivelle à pied des rémouleurs, la pédale, qu’ils fixent au moyeu de la roue avant. La roue avant devient motrice. Ils équipent la pédale d’un petit poids pour qu’elle reste toujours horizontale.

Ils allègent leur machine en remplaçant le bâti en bois par un bâti en fonte (!!!).

Ils équipent les roues d’un patin à frein appliqué directement sur le cerclage en fer. Ce frein est actionné en tournant les poignées du « dirigeoir » (guidon). Sur certains modèles, la selle suspendue est réglable en hauteur.

En 1868, ils déposent le brevet de la pédale qui équipe leur Michauline.

Vous observerez le système de freinage directement sur la partie roulante de la bande de roulement

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Grand Bi et Draisienne

Le Grand Bi est par contre une invention anglaise de 1870. Comme le pédalier est directement sur la roue avant, celle ci joue le jeux du plateau actuel. Plus cette roue avant est grande, plus un tour de pédale permet de faire de la distance.

Vous noterez que celui en premier plan est équipé de vrai pédales, alors que celui qui est en arrière plan est monté avec des pédales en bois.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Duo de Grands Bis

Et puis Dieu créa le tricycle!  Enfin Dieu je ne sais pas mais le premier sur la photo est l’œuvre du maitre forgeron Arnault en 1867. La chaine n’est pas d’origine!

Le second, a été produit à Châtellerault par la manufacture d’armes et de cycles entre 1875 et 1880. Il est équipé d’un différentiel dans le moyeu, d’une chaine réglable et d’une cane de direction sur ressort!

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Tricycles

Dans la série des trois vélos qui suivent, le premier est un Peugeot de 1865 à cadre à 4 (tube horizontal, tube de selle, tube diagonal et tube de direction) .  Notez la selle ajourée au milieu, principe censé soulager la pression de la selle et encore utilisé, tant pour les hommes que pour les femmes. Son réglage est possible tant en hauteur qu’en profondeur.

Le deuxième est un Rudge au cadre à corp droit (Anglais) de 1888. La selle est en cuir et équipée de ressort.

Le troisième est un Elan.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Evolution du vélo de 1865 à 1892

Début 1900, la géométrie du vélo cadre à 4 a trouvé sa forme presque définitive. Le cycliste est assis très en arrière de l’axe de pédalier. Fourche inclinée pour plus de stabilité. Pignon fixe, gardes boue et pompe à vélo.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Vélo Peugeot Mi Course de 1904

Dans la série des innovations, et des améliorations,  j’ai toujours considéré que le vélo était un des secteurs phare.

Par exemple l’acatène. En 1896, en alternative à la chaine, naît la transmission par pignon d’angles. Comme souvent dans le monde de la compétition, ce système est sujet à polémique, au motif que les frottements des pignons absorbent de l’énergie. Le partisans de l’acatène argumentent que la chaine peux se bloquer et sauter…

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Acatène

Il ne peut y avoir d’exposition sur le vélo sans parler des pneumatiques, représentés ici par les deux grands concurrents, Michelin et Hutchinson. Chaque firme argumente à sa manière!

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Affiche Michelin

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Le rémouleur d’Hutchinson.

On passe maintenant aux années 70 avec la réalisation d’un constructeur de Châtellerault. Auguste SUTTER crée une fabrique locale de vélos en 1897. C’est un mécanicien de formation industrielle très pointue qui se décide à ouvrir un atelier indépendant spécialisé dans la création et le montage de cycles. L’entreprise s’est perpétuée de père en fils jusqu’à sa fermeture le 30 juin 1983. Dégât collatéral de la fabrication à bas coûts en Asie.

Si vous regardez bien, tout dans cette randonneuse rappelle les années 70 – 80: Selle en cuir Idéale (marque française) concurrente des célèbres Brooks britannique,  cadre en Reynolds 531, sans équivalent ou presque à l’époque (Vitus en France mais les tubes étaient souples et Colombus en Italie),  pédalier Stronglight, dérailleurs Huret, petit porte bagage arrière pour tenir la sacoche de selle, système de fixation de la sacoche de guidon sur la potence, gardes boue en inox, jantes Mavic….

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Vélo de cyclotourisme

Il y existe un site très bien fait qui complètera votre soif de connaissance sur l’évolution du vélo,

Très belle exposition. Il y a bien plus à voir que les photos publiées ici.

Musée Auto Moto Vélo Châtellerault Août 2016 1

Musées automobiles

Musée automobile de Provence août 2016

Musée automobile de Provence août 2016

Sur la route des vacances……

Musée automobile de Provence août 2016

Coté du bâtiment qui abrite le Musée Automobile de Provence

Le Musée de l’Automobile de Provence est un petit musée situé à Orgon, au bord de la RN7. Ce n’est pas le plus grand des musées que je connaisse, mais c’est l’œuvre d’un passionné collectionneur (Pierre Dellière en est le directeur). On y trouve des autos, bien sur, mais aussi des vélos, des motos et de nombreux témoignages de la voiture anciennes: une exposition Automibilia en quelque sorte. Et ce musée est gratuit! Il existe depuis 49 ans.

Dans le LVA du 11 août, il y a un article sur la bourse d’échange organisée en juin dernier par Pierre. Ceci est une pure coïncidence. Il y est expliqué les difficultés à faire vivre ce type de manifestation (concurrence des sites de ventes sur Internet).

On y est accueilli par une nature morte et par un beau moteur, rutilant comme dirait Super Patrick!

Musée automobile de Provence août 2016

aaa

Dès passé le hall d’entrée, c’est toute la collection des pièces et automobilia qui s’offrent à vos yeux: des collections entières de magazines et bien d’autres objets…..

Musée automobile de Provence août 2016

Bric à Brac

Musée automobile de Provence août 2016

Collection de bouchons de radiateurs dans des vitrines ad hoc.

Dans ce musée, on trouve aussi des motos, et en tant que propriétaire d’une Moto Guzzi, je suis ravi d’en trouver une ancienne en bonne place.

Musée automobile de Provence août 2016

Moto Guzzi en pôle position

La première partie du bâtiment mélange un peu tout. On trouve des voitures complètement hétéroclites: Traction avant, Cadillac ou Voisin. Je n’ai pas trouvé le fil conducteur, mais cela n’est pas grave.

Musée automobile de Provence août 2016

Side car à cul pointu

Musée automobile de Provence août 2016

Biscuter Voisin de 1947

Et, bien à l’abri derrière la minuscule biscuter, une « petite » Buick Wildcat V8 de 1963.

Musée automobile de Provence août 2016

Le musée ne fait pas que proposer au visiteur des témoignages du passé, mais les commente par des affiches ou autres supports photographique ou textuel.

Musée automobile de Provence août 2016

Scooter Saigon Paris

Si l’envie vous prends de comptabiliser les marques vintage de vélos, faites donc un tour sur le site « Vélo vintage à Gogo ».

Musée automobile de Provence août 2016

Vélo L’étendard Français de 1880

Savez vous qui a construit ce vélo ? (oui je sais l’étiquette est à l’envers, mais c’est mon coté taquin)

Musée automobile de Provence août 2016

C’est un vélo Bugatti (ou Bugatie?) ! Géométrie d’un autre temps (selle très loin derrière, cadre long) sans parler du cadre en fer à beton!

Musée automobile de Provence août 2016

Puch 1958 175 cc à vendre 2000€

 

Musée automobile de Provence août 2016

C’est comme le Port-Salut, c’est marqué dessus: NSU 1913

En ce mois d’Août 2016, le Musée Automobile de Provence propose une exposition temporaire SIMCA (d’habitude on y trouve des véhicules d’avant guerre).

On ne peut pas parler de SIMCA sans évoquer les débuts de la firme et sa collaboration avec FIAT qui restera sa maison mère jusqu’en 1963, date à laquelle elle fut reprise par Chrysler puis par PSA. La marque SIMCA disparait en 1980.

Ce Cabriolet 11cv, est équipé d’un 4 cylindres de 1944 cc, au vilebrequin régulé, à trois paliers et à soupapes latérales. Selon le type de culasse (fonte ou aluminium) sa puissance variait de 45 à 54 CV.

Musée automobile de Provence août 2016

Simca 11cv fabriquée sous licence Fiat de 1935 à 1937

Musée automobile de Provence août 2016

Roues à rayons peints et profil élégant

La SIMCA 5 qui suit fut conçue par FIAT en Italie ou elle était connue sous le nom de  Fiat 500 Topolino, (qui signifie en Italien « Petite Souris »). C’est aussi le nom commun en Italie pour la souris de Mickey.

Pour votre culture, le sigle FIAT est l’acronyme de: « Fabbrica Italiana Automobili Torino ». La  fabbrica « Fiat » fut crée en 1899.

Musée automobile de Provence août 2016

Simca 5 de 1936 (6 CV)

La Bagheera n’est pas une SIMCA en tant que telle mais elle était le fruit de l’association de SIMCA et de MATRA.  Le moteur était celui des SIMCA 1300. La voiture était vendue et entretenue dans le réseau SIMCA.

Pour en savoir plus, allez sur ce site

Musée automobile de Provence août 2016

Matra Simca Bagheera. Ne pas confondre avec le centre naturiste Corse du même nom, mais à rapprocher plutôt de la panthère noire du livre de la jungle. Bon, ici le noir s’est transformé en violet ….

Votre œil averti n’a pas manqué de voir le panneau mural Hotchkiss

Musée automobile de Provence août 2016

Les canons croisés

La 1100 sera la première traction de la marque SIMCA. Fabriquée à plus de deux millions d’exemplaires entre 1967 et 1981, ce sera un vrai succès commercial. Pour en savoir plus sur ce modèle, allez sur le site du guide des GTI

Musée automobile de Provence août 2016

Simca 1100 TI 2 carburateurs. Si vous avez plus de précisions sur les couleurs, merci de faire un commentaire sur le site.

La Simca 1000 est une automobile qui est passée de voiture familiale à voiture sportive.  Elle arriva à point pour conforter la marque de Poissy dans son rang de second constructeur français.

Un clin d’œil au modèle « Basty » qui fut très actif dans cette transformation sportive. Les amateurs du Gâtinais et du Berry comprendront. Les autres peuvent aller sur le site suivant

Musée automobile de Provence août 2016

SIMCA 1000 de 1961

La SIMCA Aronde est le premier modèle spécifique de la marque. Fabriquée à Nanterre, de 1951 à 1963, elle offrait chauffage et parebrise bombé, ce qui était très bien pour l’époque. Celle exposée m’intrigue car elle a l’avant des premiers modèles mais les clignotants dans les angles.  Pour en savoir beaucoup plus sur tous les modèles, allez sur le site de la Simca Aronde. Celle ci est à vendre 7000 € . 38 000 Km d’origine et première main !!!

Musée automobile de Provence août 2016

Simca Aronde de 1955

Parmi les panneaux fixés au mur, le fameux rémouleur Hutchinson et son chien. Il y a eut de nombreuses affiches mettant en scène les deux personnages.

Musée automobile de Provence août 2016

Hutchinson

Il y a eu de nombreuses carrosseries d’Aronde. Le modèle Week end est un cabriolet 2 portes.  Brigitte Bardot en posséda une, ou tout au moins en fit la publicité !!

Musée automobile de Provence août 2016

Simca Aronde Week End de 1955

Mais ces voitures ont aussi participé non sans succès à de grandes épreuves comme le Rallye de Monte Carlo. En 1959, une aronde comme celle qui suit finira deuxième (dossard 211).

Musée automobile de Provence août 2016

Simca P60 qui a participé au Monte Carlo historique en 2014 (équipe des Trapadelles)

On prête au président de SIMCA de l’époque, Monsieur Pigozzi, d’avoir déclaré à propos des Océanes: « Je vais les vendre à toutes les jolies femmes de Paris » !!!!!  Il était très délicat cet homme ! merci pour les autres!  Pour le reste des potins, allez sur le site suivant

Musée automobile de Provence août 2016

Simca P60 Cabriolet Océane de 1960

La SIMCA Chambord sera produite à Poissy de 1957 à 1961. Si vous voulez en savoir plus sur le moteur V8, il existe une association « Club vedette France ».

Musée automobile de Provence août 2016

Simca Chambord de 1961. Moteur V8 origine Ford

Musée automobile de Provence août 2016

Profil à l’américaine de la Simca Chambord de 1961

Au milieu des années trente, Amédée Gordini entreprend d’améliorer les mécaniques des Fiat françaises, bientôt rebaptisées « Simca-Fiat » puis SIMCA. De réglages en transformations, il métamorphose leurs moteurs et parvient même à transformer les Simca 5 et les Simca 8 en voitures de course, en vue des 24 Heures du Mans.

Musée automobile de Provence août 2016

Simca 8 Barquette de l’écurie des Trapadelles.

Gordini F1

Musée automobile de Provence août 2016

Gordini F1

Il y a aussi d’autres voitures à vendre. Reconnaissez vous ce bouchon ?

Musée automobile de Provence août 2016

Bouchon de radiateur Donnet Zedel 1923

Lors de la 40e bourse d’échange d’Orgon de juin dernier, cette Donnet Zedel était à vendre 15 000€. Elle est toujours disponible. Avis aux amateurs!  La Lancia Rouge aussi d’ailleurs, il me semble. Si cette marque ne vous dit rien, reportez vous à mon article du printemps

Musée automobile de Provence août 2016

Donnet Zedel de 1923 à vendre.

Vous avez peut être perçu les liens entre ce Musée et l’écurie des Trapadelles. Cette Vespa 400 de 1959 a refait le Monte Carlo Historique de 2009.

Musée automobile de Provence août 2016

Nul besoin d’être grosse et puissante pour participer au Monte Carlo: Tout est dans les gènes.

A l’extérieur, sous abris, on trouve d’autres voitures. Aviez vous entendu parler de SZPERA ? Moi pas.

Musée automobile de Provence août 2016

Szpera de 1963 à moteur Renault

Et puis un clin d’œil à cette Amilcar poussiéreuse.

Musée automobile de Provence août 2016

Amilcar qui n’est pas à vendre…

Je vous l’ai déjà dit, ce Musée est gratuit. Il y a juste une boite à dons. De l’aveu de Pierre Dellière, ce sont les activités de soirée et le bar qui permettent à l’ensemble de vivre.

En effet, au bout du Musée, il y a un salon bibliothèque …

Musée automobile de Provence août 2016

Coin lecture

Et un bar, dans le style du lieu…

Musée automobile de Provence août 2016

Bar sympa.

En résumé ce Musée automobile de Provence est un lieu sympathique qui mérite à mon avis de s’y arrêter. Des choses intéressantes et un soutien moral et financier à Pierre.

Musée automobile de Provence août 2016

Musées automobiles

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Eté comme hiver, l’itinéraire  débute toujours à Vincennes. C’est l’arrivée qui change en juillet pour se terminer sur les hauteurs de Meudon.

Tous les véhicules inscrits rentrent sur l’esplanade par ce joli portail. Un peu comme dans une étape de montagne du tour de France, une haie vivante d’aficionados trace le chemin.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Cette 2cv a poussé la mise en scène au point de mettre sur le toit une 2cv miniature conduite par une peluche portant un Teeshirt de l’évènement.

Tout démarre donc le matin de Vincennes, à partir de 07h00. Les inscrits sont dirigés vers un parking temporaire, le temps de signer la feuille d’engagement et de récupérer plaque et flyers publicitaires. Merci aux bénévoles.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Lotus Europa

Savez vous pourquoi Juillet est considéré comme le mois du Blanc en Chine ? Tout simplement parce qu’en juillet, les épouses des expatriés rentrent au pays et laissent les hommes seuls. Période propice pour les Chinoises en quête d’occidentaux ….

Bref, à Vincennes c’était aussi le dimanche du blanc, couleur vestimentaire conseillée.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Vous avez dit le mois du blanc ?

Une fois le parcours en poche et la plaque fixée, chacun prends le départ.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

En fait de traversée de Paris, on devrait plutôt parler des bouchons parisiens. Cul à cul à attendre que les feux de la circulation passent au vert. A quand la mise en clignotant des feux sur le parcours ?

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Cette fois ci, on ne parle pas de la mixité sociale chère à Anne, mais de mélange des genres. C’est aussi une forme de mixité.

Anne ma sœur Anne que vois tu donc venir ?

Il y a ceux, sérieux dans leur belle auto, et ceux qui sont venus pour s’amuser et faire les clowns. Le grand ado qui suit est un dangereux terroriste: avec son pistolet à eau il tentera d’attaquer les militaires en Jeep!!

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Boute en train

Après le boulevard Voltaire, la place de la République et les Grands Boulevards, on tourne à droite après les Galeries Lafayette pour se diriger vers la place Clichy et la butte Montmartre.

C’est le moment de faire une pause, comme ces militaires, avant d’attaquer le plus raide. Enfin ce sont plutôt eux qui furent attaqués  par le gang des pistolets à eau…

A pause avant d'aller à Montmartre

Vous noterez que certains ne craignent pas de faire le circuit à vélo d’époque. Honneur aux dames!

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Le vélo c’est la santé

Très vite on voit redescendre ceux qui sont partis plus tôt. Selon le plan nous ne devrions pas les rencontrer mais….   bref un vrai chassez croisé
Traversée de Paris estivale juillet 2016

Les escaliers qui mènent à Montmartre

Point traditionnel pour faire une pause, la place de la Concorde. Les touristes en profitent pour photographier nos belles anciennes, ou plutôt se faire photographier devant nos belles anciennes.
Traversée de Paris estivale juillet 2016

Se faire prendre en photo devant une Jeep. On se la pète un peu non ?

Et puis parfois on se demande si c’est vraiment la voiture qui est visée!

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Devant tant d’insistance à cadrer, je me demande qui de la voiture ou de la conductrice était l’objectif (jeux de mots). Ceci dit la belle s’est fort aimablement prêtée au jeu.

Après la place de la Concorde, direction les Invalides. Enfin si l’on ne se trompe pas!

Traversée de Paris estivale juillet 2016

C’est raté, il fallait remonter les champs sur quelques dizaines de mètres ! Un tour de la Concorde gratuit!

Ce qui est bien aux Invalides, c’est que l’on peut se garer au milieu de la place, mais on peut aussi faire des ronds.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Facel Vega FV

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Entre Corvair et Excalibur

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Belle ancienne Triumph P500 de 1926

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Une paire de Dollar. Ne dit on d’ailleurs pas une poignée de Dollars ?

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Vous avez le choix entre une Panther ou une Salmson dont le propriétaire, lassé sans doute de justifier son volant à droite, a scotché une affiche sur la vitre arrière: Si, je suis une Française ! Non mais!

Bref, on arrive enfin sur l’esplanade de Meudon, au bout de la longue allée pavée. Pas de chance pour ceux qui étaient coincés derrière le Scania. Puissant, le camion, mais un peu escargot sur ce coup là!

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Pas facile à garer le bébé!

Le passage du portail est le signe que vous êtes arrivé. Il y avait une sorte de haie d’honneur, prompte à mitrailler… de photos.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Rutilant Cabriolet Rosengart de 1940

 

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Très rare Rosengart cabriolet de 1940

Traversée de Paris estivale juillet 2016

A 12h30 il arrivait toujours beaucoup de monde

Certains avaient même le privilège d’être interviewés !  Le propriétaire de cette XK 140 a expliqué qu’il prenait beaucoup de plaisir à rouler dans son auto.  Le contraire serait étonnant.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Jaguar

Les véhicules militaires étaient très présents.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Au cas ou il y aurait une crue subite de la Seine

Et puis que font les militaires quand ils se réunissent ?  un camp militaire bien sur!

Traversée de Paris estivale juillet 2016

C’est la police qui protège l’armée ou l’inverse . Sheriff fais moi peur!

La réponse est: C’est l’armée qui monte la garde!

Traversée de Paris estivale juillet 2016

De faction

Et puis vers la fin c’est au tour des bus

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Le plus dur c’est d’en sortir

Au final tout le monde trouve une place sur l’herbe et les tables sont dressées.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Repas champêtre sur fond de bus Citroen U23 de 1947

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Bouille d’U 23

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Triumph Vitesse cabriolet 1962 à 1971

Au centre de l’esplanade, quelques professionnels exposaient.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Décoration florale pour Peugeot 301

Et n’oublions pas le fond musical distillé par quelques enceintes

Traversée de Paris estivale juillet 2016

C’est ce que l’on appelle une « mini chaine »

Le club Hotchkiss en plein repas!

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Surtout ne pas oublier de se ré hydrater par temps chaud!

En conclusion, belle journée.

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Participer à la traversée de Paris, c’est « Simplex comme bonjour »

Traversée de Paris estivale juillet 2016

Musées automobiles

 

 

 

 

 

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

La marque Hotchkiss est presque toujours représentée lors des traversées de Paris, bien que cette génération de véhicules ne soit pas particulièrement adaptée au trafic en ville, et à ses embouteillages.

En ce mois de juillet 2016, ce ne sont pas moins de 4 voitures que l’on pouvait admirer dans les rues de Paris.

En premier, Claude Delagneau.

Après une carrière de cinq années comme Officier Parachutiste, dirigeant d’entreprise dans divers secteurs, il devient Maire de sa commune de Melz-sur-Seine, en Seine et Marne pendant 31 ans. Il commence à s’intéresser à la voiture ancienne en 1977, tout simplement… pour animer sa fête communale ! Il se met alors à penser «Club», fonde les Routières de Jadis et crée les 24 Minutes de Blunay. Puis, devenant propriétaire d’une Hotchkiss, il rejoint naturellement le Club éponyme pour en devenir président de 1983 à 2002.
C’est en 1984 qu’il est élu Administrateur de la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE), ce qu’il est toujours aujourd’hui. Elu Trésorier, puis Délégué Général, il la présidera pendant 20 ans (1994/2014). Il a également représenté la France à la Fédération Internationale des Véhicules Anciens (FIVA) dont il a été Vice-président de 1996 à 2008.
Collectionneur dans l’âme, Claude est toujours propriétaire de plusieurs voitures. Pour terminer ce portait d’un homme qui a voué sa vie à la défense de la voiture ancienne, cette activité menée avec conviction lui a valu de nombreuses décorations comme par exemple Chevalier de la Légion d’Honneur ou Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Il pourra ajouter à son crédit d’avoir été juge lors du premier Chantilly Arts & Elegance Richard Mille.

Dès 5h00 du matin, Claude est parti le matin même de son domicile de Seine et Marne pour rouler parmi nous.

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

Claude Delagneau et son épouse dans leur Hotchkiss 686 PN Monte-Carlo de 1938

Les prévisions météo laissaient planer un léger doute, mais au final, c’est sous un temps très agréable que la traversée estivale de Paris s’est déroulée. On devrait d’ailleurs plutôt parler des bouchons estival.

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

Profiter des arrêts pour laisser refroidir le moteur

 

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

6 cylindres en ligne, carburateur Solex. Ventilateur à 4 pales.

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

Cache culbuteurs chromé

Membres du Club Hotchkiss, Yves G et Geneviève P étaient aussi présents mais avaient choisi une Mercedes de 1976

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

Anjou 1951 de Frederic M.

Si vous vous souvenez, cette dépanneuse était déjà présente lors de la traversée hivernale de janvier 2016. Pour ceux qui sont allés à Rétromobile 2016, le club Hotchkiss l’exposait sur son stand.

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

Dépanneuse Hotchkiss 411 de Philippe B.

Enfin, Jean Pierre et Brigitte étaient venus du 92 dans leur Anjou Cabriolet de 1954.

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

Jean Pierre et Brigitte S et Nicole M.

On aurait même aperçu la Grégoire Grise de Jean Paul et Joelle B.

Hotchkiss à La traversée de Paris estivale 2016

Musées automobiles