à votre service
Osi Hotchkiss 2 CV

Le Mans Classic expositions 2016

Le Mans Classic expositions 2016

Le Mans Classic est une formidable vitrine. On parle de plus de 120 000 visiteurs. Tous ne viennent pas que pour la partie compétition, et quand bien même ce serait le cas, c’est l’occasion, de manière intéressée ou pas, de proposer au public des expositions. Sans être exhaustif, en voici quelques thèmes.

Les transporteurs

La FFVE, Fédération Française des Véhicules d’Epoque, avait réunie cette année une collection de camions ayant servis aux transports des voitures de course. Les feux de la rampe sont toujours dirigés vers les automobiles et leurs pilotes, et l’on oublie les équipes qui rendent possible les courses et les camions qui traversent les pays pour assurer la logistique.

C’est donc une idée originale que cette exposition FFVE sur les transporteurs.

Par exemple ce très beau FIAT 642 de 1956, carrossé par Bartoletti pour la Scuderia. Moteur de 6650 cm3 qui développe 92 cv à 2000 tours! Il existait le même pour Maserati.

Si l’envie vous prends, il y a de nombreuses miniatures à vendre sur EBay.

Le Mans Classic expositions 2016

FIAT OM 642 RN2 carrossé par Bartoletti

Toujours chez FIAT, et semble-t-il carrossé aussi par Bartoletti.  Ce sont les Cobra qui sont motorisées par Ford, pas le camion.

Le Mans Classic expositions 2016

Camion Fiat pour COBRA

Cette fois ci on traverse la manche pour aller chez nos amis du Brexit: Camion AEC (Associated Equipment Company).  Cette société AEC a construit des bus et des camions de 1912 à 1979.  Le dernier propriétaire sera Leyland Motors Ltd (rachat en 1962).  En fait tout le monde connait cette marque sans le savoir, puisque les « double decker bus » anglais étaient construits par AEC.

Le Mans Classic expositions 2016

On retrouve bien les couleurs de Lotus.

Le bus Saviem ci dessous a été transformé par LIGIER en 1969 et a suivi l’écurie de 1969 à 1985. En 1969 Guy Ligier fonde sa marque et s’engage dans les courses d’endurance (participation aux 24 heures du Mans de 1970 à  1975).

Ce n’est qu’à partir de 1976 que l’écurie se positionne en constructeur de Formule 1.

Le Mans Classic expositions 2016

SAVIEM Brutus Autobus S45 de 1968

On passe en France avec ce Laffly Delahaye 6 cylindres de 1952 en « évocation équipe Gordini »

Le Mans Classic expositions 2016

La marque Laffly disparaitra en 1952

Derrière le Ford Thames aux couleur de Lotus, un Commer T53 de l’écurie « Ecosse Transporter », écurie écossaise crée en 1951. Le camion pouvait transporter 3 voitures: deux sur le pont supérieur et une en bas. Il y avait même des rangements pour les pièces de rechange.   Long de presque 9 mètres, il était animé par un moteur diesel TS3 de 3 litres dont la particularité est d’avoir 6 pistons pour 3 cylindres! Ici encore il existe des miniatures.

Le Mans Classic expositions 2016

Ford Thames de 1968, Team Lotus

Que ceux qui souhaitent se plonger dans le monde du camion ancien aillent sur le site du musée du camion.

Autre monde que celui de BMW.

Pour les 100 ans de la marque, BMW avait installé un petit, mais joli stand au cœur du village.  4 voitures seulement avec un grand écart.

Une 328 coupé « Replica » de 1939.  Moteur 2 litres de 136 CV et 220 Km /h. 780 Kgs

Le Mans Classic expositions 2016

Très bonne idée messieurs de chez BMW: Un jeu de miroirs qui permettent de voir l’avant et l’arrière en même temps et d’agrandir visuellement le stand

BMW 320i Groupe 5 de 1077.  2 litres pour 300 chevaux et  290 Km / h

Le Mans Classic expositions 2016

Décoration Roy Lichtenstein

BMW V12 LMR de 1999 Moteur de 6 litres et 580 Cv.  900 Kgs et 300 Km / h. Boite 6 vitesses séquentielles.

Roy Lichtenstein

Participation au 24 heurs du Mans de 1999

Ligier

Le 23 août prochain, cela fera un an que Guy Ligier nous a quitté. Cet homme dont le parcours me semble en tout point remarquable, est plus connu comme le patron d’écurie et constructeur de voitures sans permis Ligier, que comme le pilote de formule 1 qu’il fut à ses début dans le monde de la compétition automobile, ou comme champion de France de moto en 1959.

A l’initiative de Michel Têtu, qui travailla comme ingénieur avec Guy Ligier, une exposition de 6 voitures s’offrait au regard du public.

Le Mans Classic expositions 2016

Le lieu de l’exposition était un peu reculé par rapport au village.

 

Le Mans Classic expositions 2016

Cette JS2 Le Mans terminera 2 èm en 1975 et participa au championnat du monde des constructeurs. Moteur Cosworth.

Coupé 2 places, la JS2 était construite à Albrest (Vichy). Une centaine furent produites. On en décompte une vingtaine en cours de restauration. C’était, à l’époque, la voiture Française la plus rapide (235 Km / h).

Le Mans Classic expositions 2016

La bleue: JS2 de 1972 à moteur Maserati V6 monté en position centrale arrière.

JS2 de 1975. Vous noterez l’évolution de la face avant. 2965 cc. 220 Cv.  Boite de vitesse de Maserati Merak.

Le Mans Classic expositions 2016

Dernière voiture produite. Elle fut la voiture de Guy Ligier:   252 Km / h

Le Mans Classic expositions 2016

Musées automobiles

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *